Contenu :

Législation : Sept ans de prison pour fabrication, distribution et vente de faux médicaments au Nigéria

Législation : Sept ans de prison pour fabrication, distribution et vente de faux médicaments au Nigéria

3 mars 2016 - www.mynewswatchtimesng.com

Le 2 mars 2016, la Haute cour fédérale de Lagos a condamné une femme de 35 ans à sept ans de prison et à une amende de 50 000 nairas (ou 252 dollars US) pour fabrication, distribution et vente de faux médicaments. L’inculpée vendait, entre autre, un antibiotique antibactérien antiparasitaire de la famille des nitro-5-imidazolés retrouvé en sa possession. Une analyse effectuée en laboratoire a démontré qu’il s’agissait bien d’un médicament contrefait.

L’accusée s’est défendue en affirmant qu’elle n’était pas informée de la non-conformité de ces médicaments. Les enquêteurs ont pourtant découvert qu’elle était diplômée en microbiologie et fabriquait bien elle-même ces médicaments.