Contenu :

Communication/Conférence : Selon un rapport, 58% des cas de contrefaçon au Pérou impliquent des établissements pharmaceutiques

Communication/Conférence : Selon un rapport, 58% des cas de contrefaçon au Pérou impliquent des établissements pharmaceutiques

4 avril 2016 - www.bmjopen.bmj.com

Une nouvelle étude rétrospective sur les médicaments contrefaits au Pérou (1997-2014) vise à consolider et à évaluer des informations sur les médicaments contrefaits ayant été soumis à des alertes pharmaceutiques émises par l'autorité de régulation des médicaments péruvienne pendant plus de 18 ans de surveillance de la santé et de la répression.

Un total de 669 alertes a été émis par DIGEMID durant l'étude ; 354 (52,91%) couvrent 1 738 cas de contrefaçon :

  • 1 010 cas (58,11%) impliquent des établissements pharmaceutiques ;
  • et 349 (20,08%) impliquent des locaux commerciaux non-pharmaceutiques.
  • Dans 126 cas (7,25%), les médicaments contrefaits ont été saisis dans un commerce non autorisé (sans aucune autorisation de mise sur le marché).
  • Dans 253 cas (14,56%), l'établissement ou l’entreprise associée au produit saisi n'a pas été identifié.