Contenu :

Législation : USA - Des membres de la chambre du commerce et des énergies appellent à un durcissement des peines à l’égard des contrefacteurs de médicaments.

Législation : USA - Des membres de la chambre du commerce et des énergies appellent à un durcissement des peines à l’égard des contrefacteurs de médicaments.

9 Avril 2014 - jama.jamanetwork.com

D’après le Federal Food, Drug, and Cosmetic Act, les contrefacteurs de médicaments s’exposent à une amende maximale de 10.000$ ou 3 ans de prison. Ces peines n'ont pas été actualisées depuis 1938. Il y a là une brèche légale d’ampleur ; les trafiquants de drogues encourent la prison à vie ou une amende d’un million de dollars. Et ce, alors que le retour sur le trafic de médicaments contrefaits peut être 10 fois plus important que celui du trafic de stupéfiants. Ainsi, la contrefaçon de médicaments est plus profitable et moins risquée pour les criminels. Mais le risque pour la santé publique est le même. Selon certaines estimations, il y aurait plus de 36.000 pharmacies en ligne illégales en activité aux USA. Une actualisation de la législation en vigueur aiderait les autorités à lutter contre ce risque majeur.