Contenu :

Communication/Conférence : Les importations de produits contrefaits et piratés pèsent lourd sur l’économie européenne

Communication/Conférence : Les importations de produits contrefaits et piratés pèsent lourd sur l’économie européenne

18 avril 2016 - www.oecd.org

Selon l’étude de l’OCDE et de l’EUIPO parue le 18 avril 2016, le commerce international de produits contrefaisants et piratés s'élève à 461 milliards de dollars US en 2013 - environ 2,5 % des importations mondiales – soit l’équivalent du PIB de l’Autriche. On découvre que les marques américaines, italiennes et françaises sont les plus touchées par la contrefaçon et qu’une partie des sommes provenant de ces ventes alimente le crime organisé. Jusqu’à 5 % des biens importés par l’Union européenne sont des contrefaçons qui, pour la plupart, proviennent de « pays à revenu intermédiaire ou de pays émergents, la Chine en étant le premier producteur ». Il semblerait, toujours d’après ce rapport, que le phénomène ait évolué depuis ces dix dernières années.

En 2013, les Etats-Unis sont les plus touchés par les infractions à la propriété intellectuelle (% de valeur des saisies) avec un taux de 20%, suivis par l’Italie (14,6%), puis la France (12,1%) et la Suisse (11,7%).

La contrefaçon de médicaments est également pointée du doigt ayant un impact négatif, voire très dangereux, sur la vie des patients-consommateurs. Il est aussi indiqué qu’un large volume de produits contrefaisants est expédié par poste ou envois express en lien avec des achats effectués sur internet, et particulièrement via des sites de e-commerce.

Un résumé du rapport est disponible en français.