Contenu :

Communication/Conférence : Grande mobilisation des Académies et des Ordres de médecine, de pharmacie et vétérinaire contre le fléau des médicaments falsifiés

Communication/Conférence : Grande mobilisation des Académies et des Ordres de médecine, de pharmacie et vétérinaire contre le fléau des médicaments falsifiés

5 avril 2016 - AFP
www.pourquoidocteur.fr

Le 5 avril 2016, à Paris, les trois Académies scientifiques françaises se sont mobilisées contre le fléau des médicaments falsifiés. L’Académie de médecine, l’Académie de pharmacie et l’Académie vétérinaire ainsi que les trois Ordres ont organisé une conférence pour alerter la population sur la gravité des risques liés à la falsification des médicaments, en plein essor en France et dans le monde.

L’annonce de cette conférence survient alors que la France et d’autres pays européens s’apprêtent à ratifier la Convention Médicrime du Conseil de l’Europe sur la contrefaçon des produits médicaux et les infractions similaires menaçant la santé publique. Aujourd’hui, seulement six pays ont ratifié la Convention : l’Arménie, la Hongrie, la Moldavie, l’Espagne, l’Ukraine et la Guinée1.

A l’issue de la conférence, un manifeste commun qui réclame des mesures de prévention et de répression – jugées trop faibles à ce jour - à l’échelle internationale a été signé et sera remis à la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Les 6 organisations françaises associent le crime pharmaceutique au terrorisme et demandent que les mêmes sanctions puissent être appliquées.

Selon les trois Académies, la population, peu informée sur la question si l’on en croit les enquêtes d’opinion, gagnerait à ce que la communication s’intensifie sur ce sujet. Sanofi soutient cette initiative qui s’inscrit dans la mise en œuvre d’actions concrètes contre les criminels qui fabriquent et commercialisent les médicaments falsifiés, et mettent en péril la santé publique mondiale.

1Etat des signatures et ratifications.