Contenu :

Répression : En Côte d'Ivoire, le gouvernement est bien résolu à stopper la contrefaçon

Répression : En Côte d'Ivoire, le gouvernement est bien résolu à stopper la contrefaçon


koaci.com & Agence ivoirienne de presse


Le 12 octobre 2017, 37 tonnes de produits périmés et non autorisés d'une valeur de plus de 50 millions de francs CFA, soit près de 90 000 dollars US, ont été détruits en banlieue d'Abidjan. Le gouvernement ivoirien s'est donné l'objectif de protéger la santé des ivoiriens et lutter contre la fraude.


Lors des trois premiers trimestres de 2017, un total de 245 tonnes de produits non autorisés d'une valeur de 275 millions de francs CFA (soit près de 500 000 US$) a été saisi dans le pays puis détruit ; alors qu'en 2016, c'est une valeur totale d'environ 2 milliards de francs CFA qui a été saisie, soit plus de 3,5 millions de dollars US.

En ce qui concerne les médicaments falsifiés, une opération de saisie et de destruction de médicaments prohibés et d'étales a eu lieu le 6 octobre dans le marché du forum d'Adjamé, à l'initiative du Comité interministériel de lutte contre le trafic illicite et la contrefaçon des médicaments (COTRAMED).