Contenu :

Répression : Des versions contrefaites de Botox® aux Etats Unis, retrouvées dans les cabinets et cliniques médicales

Répression : Des versions contrefaites de Botox® aux Etats Unis, retrouvées dans les cabinets et cliniques médicales

16 avril 2015 - www.securingindustry.com
www.fda.gov

Des versions contrefaites de Botox ont été vendues, aux Etats Unis, par un fournisseur n’ayant pas obtenu d’autorisation pour expédier ou distribuer des produits pharmaceutiques. Ces produits, arrivés entre les mains des professionnels de santé américains et des cliniques médicales, sont considérés comme dangereux pour la santé et ne devraient donc pas être utilisés. En effet, la Food and Drug Administration (autorité de santé américaine) n’est pas en mesure de confirmer que les produits suspects respectent les normes américaines de fabrication, de qualité, de stockage et de manipulation. La FDA indique que les produits contrefaits peuvent être identifiés à l’aide du numéro de lot (qui, en l’espèce, est absent du flacon), des inscriptions sur le packaging (date de fabrication MFG et date d’expiration EXP non présentes en l’espèce) et du nom du principe actif (la mention inscrite, « Botulium Toxin Type A » était fausse, le véritable nom étant « OnabotulinumtoxinA »). Les professionnels de santé sont incités à vérifier, avec le fabriquant du « vrai » Botox (Botox approuvé par la FDA), que le distributeur est autorisé à distribuer le Botox. Par ailleurs, la FDA demande aux patients de signaler les produits suspects, en appelant le bureau des enquêtes criminelles (OCI : Office of Criminal Investigations), en faisant un rapport au BEC ou en écrivant par mail à la FDA.