Contenu :

Communication/Conférences : Des chiffres alarmant, témoins des dangers des médicaments contrefaits en Afrique

Communication/Conférences : Des chiffres alarmant, témoins des dangers des médicaments contrefaits en Afrique

1er avril 2015 - www.standardmedia.co.ke

Le Conseil National de l‘Administration de la Justice (NCAJ), en collaboration avec l’Association des fabricants du Kenya (KAM), a publié en 2014 un manuel intitulé « Enforcement manual to combat illict Trade in Kenya with highlights on laws prohibiting illicit trade in Kenya ». Le rapport révèle que le marché africain est inondé de médicaments de faible qualité ou de médicaments contrefaits. En effet, d’après cette étude, 30% des médicaments antipaludéens, dans le marché du Kenya, sont des contrefaçons. A l’échelle mondiale, les médicaments contrefaits antipaludéens et anti tuberculoses tuent chaque année 700.000 personnes, 100.000 décès proviennent d’Afrique. Par ailleurs, le manuel nous informe que les médicaments sont les produits les plus contrefaits, avec les produits électroniques, les logiciels, les cigarettes, les produits alimentaires et les pièces automobiles.