Contenu :

2014

Communication/Conférences : Comment Google tente de protéger votre approvisionnement en médicaments

Etats-Unis - 05 Mars 2014

5 Mars, 2014 - Nationaljournal.com

Les pharmacies en ligne illégales représentent un secteur particulièrement dangereux et insaisissable entrainant un problème croissant de diffusion de médicaments contrefaits.
Les principaux acteurs d'Internet, y compris Google, travaillent avec le gouvernement fédéral pour lutter contre le problème Internet. Viser à identifier et à vérifier toutes les pharmacies en ligne est quasi impossible, il faut donc se focaliser à limiter leur utilisation, en éduquant les consommateurs, en limitant leur apparition dans des recherches sur Internet, et par l'application de peines plus sévères.

Communication/Conférences : Des criminels utilisent applications mobiles et réseaux sociaux pour vendre des produits amincissants et contre les dysfonctionnements érectiles pour des profits élevés et à bas risque

Royaume Uni - 28 Décembre 2014

28 décembre 2014 - www.theguardian.com

Les réseaux criminels profitent maintenant de la forte croissance qu’offrent les réseaux sociaux afin de vendre des produits pharmaceutiques de « style de vie » tels que les produits amincissants, contre le dysfonctionnement érectile, des somnifères ou antidépresseurs, à une part de marché de plus en plus importante.
Cette année le MHRA (l’Agence de Réglementation des Médicaments et des Produits de Santé) a saisi environ 1.8 million d’unités de produits pharmaceutiques illégalement acquis, contrefaits, ou conservés dans de mauvaises conditions sanitaires, principalement originaires de Chine ou d’Inde.
Pour la première fois, le MHRA a poursuivi plusieurs comptes YouTube et retiré 18 671 vidéos redirigeant les internautes vers des sites internet proposant des médicaments illicites.
YouTube encourage ses utilisateurs à signaler toute vidéo faisant la promotion de produits illégaux ou contrefaits. EBay travaille également en étroite collaboration avec le MHRA ainsi qu’avec les autorités de régulation à travers le globe afin de signaler et de retirer tous produits ne respectant pas sa politique relative aux produits pharmaceutiques et médicaments.

Répression : Des médicaments illicites saisis à Dakha

Bangladesh - 21 Décembre 2014

21 décembre 2014 - www.bdnews24.com

Une importante saisie de médicaments a eu lieu près de Dakha le 18 décembre lors d’un raid effectué par les autorités de santé locales (General Directorate of Drug Administration). La saisie d’une valeur de 7,5 millions de Taka (près de 100,000 US$) était principalement composée de traitements anti-cancéreux et de compléments alimentaires, dont une partie était contrefaite, et avait été introduite frauduleusement depuis des pays voisins tels que l’Inde.
Le propriétaire de la compagnie, SK Entreprise, responsable de cet import de contrebande, risque soit un maximum de 10 ans d’emprisonnement soit une amende d’un montant de 200 000 Taka, voire les deux. Toutefois, dans ce pays de telles procédures judiciaires peuvent durer plusieurs années avant d’arriver à une décision.

Répression : En Biélorussie, nous vendons des médicaments qui sont interdits dans les pays développés.

Biélorussie - 18 Février 2014

18 février, 2014 - Health.ej.by

La Biélorussie a une des approches les plus radicales concernant le contrôle qualité des médicaments sur son territoire. Il est presque impossible d'acheter des contrefaçons dans les pharmacies biélorusses. Cependant, certains médicaments interdits dans les pays développés et considérés comme dangereux pour la santé sont vendus en Biélorussie. Les médicaments suivants sont cités: Analginum, Spazmalgon, Baralgin, Benalgin, Baralgetas, Tempalgin, Ketarolak.

Répression : Démantèlement d’un réseau de contrefacteurs de médicaments à Hong Kong

Hong Kong - 17 Octobre 2014

17 octobre 2014 - www.iracm.com

Agissant selon des informations, les douanes de Hong Kong ont mené un raid de deux jours dans les bâtiments d’un site industriel à Chueng Sha Wan où des médicaments avaient été stockés pour la revente. Le raid a permis la saisie d’environ 64 000 comprimés suspectés d’être contrefaits pour une valeur approximative de 200 000 US$.
De plus, une opération d’achat-test organisée par les douanes a mené à la saisie de 1 000 comprimés contrefaits estimée à une valeur de 4 000 US$ et à l’arrestation de deux hommes et de deux femmes. Si reconnus coupables, ils pourraient risquer une amende maximum de 500 000 US$ ainsi que cinq ans d’emprisonnement.

Législation: Des procureurs fédéraux pressent Google de s’attaquer aux pharmacies en ligne illégales.

USA - 28 Avril 2014

28 Avril 2014 - www.safemedicines.org

24 procureurs fédéraux américains sont à l’origine d’un manifeste réclamant, de la part de Google, le blocage des pharmacies en ligne illégales. Des ingénieurs de Google travaillent afin de répertorier des mots clés comme « online pharmacy » (pharmacie en ligne) ou « no prescription » (sans ordonnance) et de bloquer les sites frauduleux.

Communication/conférences : Des produits pharmaceutiques dangereux et illégaux en vente sur eBay

Etats-Unis - 24 Septembre 2014

24 septembre 2014 - www.safemedicines.org

Selon la chaîne américaine ABC News le 11 septembre, des produits pharmaceutiques interdits et dangereux auraient été en vente sur le site internet eBay. Une enquête privée a révélé la présence de traitements amaigrissants illégaux et dangereux contenant de la sibutramine sur le site internet. La sibutramine, utilisée dans les traitements contre l’obésité, a été retirée du marché américain par la FDA en 2010 en raison de sa dangerosité pour la santé publique.
Cette affaire rappelle la campagne menée par le procureur général du Mississipi Jim Hood afin de retirer les fausses pharmacies des résultats de recherche de Google, ce à quoi Google avait réagi en investissant 250 millions de dollars pour lutter contre celles-ci.

Répression : FedEx à nouveau inculpé dans une affaire de transport de médicaments contrefaits

Etats-Unis - 16 Septembre 2014

16 septembre 2014 - www.iracm.com

Le mois dernier, FedEx a été inculpé pour avoir transporté les médicaments de pharmacies en ligne illégales faisant l’objet de poursuites pénales pour fournir des médicaments sans ordonnances.

Le vendredi 15 août 2014, la société a dû faire face à une nouvelle accusation pour avoir accepté un « paiement de la part de plusieurs pharmacies alors qu’elle savait que cet argent provenait de prescriptions non autorisées. » Le 17 juillet, FedEx avait déjà été mis en cause et poursuivi par la justice américaine pour avoir facilité la livraison de médicaments contrefaits par des pharmacies en ligne entre 2000 et 2010, et risquait à ce titre une amende de 820 millions de dollars. FedEx a plaidé non coupable. Toutefois, si la société est reconnue coupable, elle devra payer une amende d’environ 1,6 milliards de dollars.

Répression : Hausse inquiétante des saisies de faux médicaments

Belgique - 07 Août 2014

7 aout 2014 - www.iracm.com

Les douanes belges ont saisi 1 511 300 médicaments contrefaits en 2013. Cela représente une forte augmentation depuis 2012 où seulement 6 421 contrefaçons de ce type avaient été interceptées. Cet écart important s’explique par les importantes saisies réalisées durant l’opération Pangea et par la mise en place d’une cellule de lutte contre la vente et l’importation de produits illicites par Internet.
En grande majorité, les saisies concernaient des traitements contre le diabète, l’hypertension et les dysfonctions érectiles.

Répression : Importante saisie en provenance de Chine

Espagne - 28 Mai 2014

28 mai 2014 - uk.news.yahoo.com

Les autorités espagnoles ont arrêté 13 personnes suspectées dans une affaire de contrefaçon de médicaments. Les autorités saisirent près de 420.000 médicaments contrefaits ou illicites dans les aéroports du pays. Les saisies contenaient des contraceptifs, des amincissants, des vitamines, des stéroïdes et du Viagra. Les autorités de police et douanières espagnoles donnèrent à Interpol les adresses IP de 113 sites distribuant illégalement des médicaments ou contrefaçons de médicaments.

Répression : FedEx accusé de transporter des produits pharmaceutiques illicites

Etats-Unis - 17 Juillet 2014

17 juillet 2014 - www.justice.gov

Une enquête, menée de 2000 à 2010, mit en évidence que le transporteur livrait des produits pharmaceutiques illicites vendus par des pharmacies en ligne illégales.
La compagnie, qui risque une amende de 1,6 milliards $ va comparaitre devant la Cour Fédérale de San Francisco le 29 mai. Les autorités américaines, Food and Drug Agency (FDA) ou la Drug Enforcement Administration (DEA) avaient pourtant déjà mis en garde le transporteur en 2004.
Dans certains cas, les revendeurs et consommateurs de médicaments illicites et/ou vendus uniquement sur ordonnance, faisaient livrer la marchandise sur un parking ou dans un lieu public et menaçaient les chauffeurs du transporteur FedEx. Ainsi, d’après l’enquête, le transporteur était au courant de ces pratiques mais continuait ses livraisons.

Communication/Conférences : La campagne "Fight the Fakes" propose des astuces pour se prémunir du danger des faux médicaments durant les vacances, en particulier à l’étranger.

Monde - 01 Août 2014

1er Août 2014 - La liste complète des conseils (en anglais) : www.iracm.com

Voici quelques conseils extraits du rapport de la campagne « Fight the Fakes » :

  • Si vous suivez un traitement, prenez une quantité suivante pour toute la durée de votre voyage
  • Qu’importe l’endroit où vous êtes, vérifiez systématiquement la date d’expiration et le dosage des médicaments
  • Appelez votre ambassade pour connaitre la liste des pharmacies certifiées.
  • N’achetez des médicaments qu’auprès de distributeurs officiels.
  • Soyez vigilant avec les tablettes/comprimés ayant une odeur, un aspect, une couleur différente ou étant particulièrement cassants.

Communication/Conférences : Forte augmentation des saisies de médicaments illicites en 2013

Monde - 18 Juillet 2014

18 juillet 2014 - www.iracm.com

Rapport OMD 2013
Le dernier rapport de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) sur les trafics illicites pour l’année 2013 rapporte une forte augmentation des saisies de médicaments illicites. Les médicaments illicites sont les premiers produits saisis ne respectant pas les droits de propriété intellectuelle en 2013, soit 3 milliards de produits, contre 470 millions pour les appareils électroniques en seconde position. L’Inde et la Chine sont les premiers pays exportateurs de produits pharmaceutiques illicites. Les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et l’Italie sont les premiers pays touchés par ce phénomène.

Communication/conférences : Google va investir 250 millions de dollars pour lutter contre les pharmacies illégales en ligne

Monde - 09 Août 2014

9 août 2014 - www.challenges.fr

Après avoir été accusé en 2011 de ne pas lutter efficacement contre la vente de faux médicaments en ligne, Google s’engage à financer un programme à hauteur de 50 millions de dollars par an durant 5 ans. Il s’agira de mettre en place des solutions visant à contrer la diffusion de publicités de pharmacies en ligne illégales vendant des médicaments contrefaits/illicites.

Législation : Internet - Selon Legiscript, supprimer la politique d’anonymat des vendeurs en ligne pourrait aider à lutter contre la vente de médicaments contrefaits sur Internet

9 juin 2014 - blog.legitscript.com

D’après Legiscript, supprimer la possibilité, pour les sites marchands en ligne, d’être anonyme, pourrait améliorer la sécurité lors d’achats de médicaments sur Internet. En effet, beaucoup de pharmacies en ligne illégales masquent leurs informations afin d’échapper à de possibles enquêtes et procès. En payant 9.95$ par an, les contrefacteurs peuvent masquer leur identité en utilisant un serveur proxy par exemple.

Communications/Conférences : Indonésie – La BPOM s’engage à freiner la vente de médicaments en ligne

Indonésie - 09 Janvier 2014

9 janvier 2014 – thejakartapost.com

L’administration indonésienne chargée des aliments et des médicaments (BPOM) a déclaré qu’elle allait intensifier les mesures visant à freiner la vente de médicaments en ligne cette année, après avoir observé une forte hausse des ventes des faux médicaments sur internet ces trois dernières années. Pour le président de la BPOM, Roy A. Sparringa, la répression sur les ventes de faux médicaments sur internet est l’un des plus grands défis auxquels l’agence est confrontée, en raison notamment du développement rapides des technologies, et de la ténacité des vendeurs à toujours trouver de nouvelles façons de vendre leurs produits en ligne, même après la fermeture de leurs sites.

En 2013, 721 types de médicaments illégaux et contrefaits ont été vendus par l’intermédiaire de 129 sites en Indonésie, pour une valeur d’environ 450 000$ dollars.

Communication/conférences : La contrefaçon représente 20% des ventes de médicaments au Brésil

Brésil - 17 Octobre 2014

17 octobre 2014 - www.cartacapital.com.br

La vente illégale de médicaments contrefaits au Brésil augmente rapidement, représentant cette année près de 20% du marché pharmaceutique brésilien, pour une valeur totale estimée à plus de 3,2 milliards US$, deux fois plus élevée que la moyenne mondiale selon l’OMS.
Au-delà des problèmes économiques liés à la contrefaçon de médicaments (plus de 2 milliards US$ des ventes partiraient à l’étranger), la présence de médicaments contrefaits est croissante et relayée par le journal brésilien Carta Capital qui rapporte les incidents sanitaires qui ont eu lieu en septembre dernier. L’intoxication d’enfants causée par un sirop contre la toux contrefait a causé la mort d’un d’entre eux, le produit avait été fabriqué dans un laboratoire en Inde puis importé depuis le Paraguay.
Faisant suite à cet incident, l’agence nationale pour la vigilance sanitaire (Anvisa) a rappelé à la population sa recommandation de ne pas consommer de traitements non approuvés par les autorités nationales.

Communication/Conférences : Les conseils de la Food and Drug Agency pour repérer les faux médicaments (2/2)

Etats-Unis - 13 Juin 2014

13 juin 2014 - www.fightthefakes.org

La Food and Drug Agency délivre des conseils destinés aux particuliers et rappelle qu’il faut être particulièrement vigilant lors d’achats auprès de sources à risques susceptibles de distribuer des contrefaçons sur Internet. Les comportements à risques sont :

  • Répondre à une offre non sollicitée (SPAM, publicité, appel, fax) proposant des tarifs anormalement bas
  • Acheter un produit sur Internet auprès d’une source inconnue et/ou nouvelle
  • Acheter un produit fortement demandé et/ou en rupture d’approvisionnement.

Communication/Conférences : La FDA met en garde face à la diffusion de médicaments frauduleux contre le virus Ebola

Etats-Unis - 14 Août 2014

14 août 2014 - www.fda.gov

La Food and Drug Agency met en garde les consommateurs américains face à la vente en ligne de traitements préventifs et curatifs frauduleux contre le virus Ebola. A ce jour, la FDA n’a pas donné son accord à un traitement contre le virus.
Selon le dernier bilan de l’OMS arrêté au 20 août, Ebola a fait au moins 1 427 morts sur un total de 2 615 cas (confirmés, probables ou suspects): 624 au Liberia, 406 en Guinée, 392 en Sierra Leone et 5 au Nigeria.

Communication/conférences : La FDA demande aux professionnels de santé de « connaitre vos sources » pour protéger les patients de faux médicaments

Etats-Unis - 24 Septembre 2014

24 septembre 2014 - www.safemedicines.org

La FDA a lancé une campagne de communication « Connaissez vos sources : Protéger les patients des médicaments dangereux » orientée vers les professionnels du secteur de la santé.
Le but de cette campagne est d’éduquer les professionnels de la santé et les autres professions responsables de l’achat en gros de produits pharmaceutiques sur les risques liés à l’achat de médicaments par des revendeurs non autorisés.
Cette campagne vient renforcer le message que seuls les distributeurs de médicaments autorisés par les autorités nationales ainsi que seuls les médicaments approuvés par la FDA peuvent garantir la sécurité des traitements prescrits aux patients.

Communication/Conférences : La nécessité d’un traité international sur la contrefaçon de médicaments

2 avril 2014 - www.iracm.com

Le Global Forum on Access to Safe Medicines, se déroulant à Londres du 2 au 4 avril 2014, regroupa de nombreux acteurs de la lutte contre la contrefaçon de médicaments ; associations, douaniers, industries pharmaceutiques, médecins. Lors de ce forum, Bernard Leroy, directeur de l’IRCAM a plaidé en faveur d’un traité international sur la contrefaçon de médicaments. Une harmonisation internationale des lois et des définitions améliorerait de manière significative la lutte contre ce phénomène.

Communication/conférences : La République de Moldavie ratifie la convention Médicrime

Europe - 14 Août 2014

14 août 2014 - www.fondationchirac.eu

La République de Moldavie a ratifié le 14 août 2014 la convention Médicrime du Conseil de l’Europe sur la contrefaçon de produits médicaux. La République de Moldavie est le 4ème État à ratifier la convention Médicrime, après l’Ukraine l’Espagne et la Hongrie. Il ne manque maintenant plus que la ratification d’un seul État, membre ou non-membre du Conseil de l’Europe, pour que le premier outil pénal de lutte contre la falsification de médicaments entre en vigueur.

Communication/conférences : L’action du gouvernement pour lutter contre la contrefaçon

France - 02 Septembre 2014

2 septembre 2014 - www.ccomptes.fr

La Cour des Comptes a publié, le 2 septembre 2014, six recommandations visant à renforcer l’efficacité de l’action publique dans le domaine de la contrefaçon.

  • recommandation n° 1 : Procéder régulièrement, en collaboration avec les organisations professionnelles et le Comité national anti-contrefaçon (CNAC), à une analyse objective des conséquences économiques, nationales et sectorielles, des pratiques de contrefaçon.
  • recommandation n° 2 : Créer, au niveau interministériel, une instance de réflexion stratégique et de pilotage opérationnel de la lutte contre la contrefaçon.
  • recommandation n° 3 : Renforcer le rôle du Comité national anti-contrefaçon.
  • recommandation n° 4 : Faire adopter au niveau de l'Union européenne les textes permettant de rétablir les contrôles des douanes sur les marchandises en transit et transbordement et de mieux lutter contre la cyber-contrefaçon.
  • recommandation n° 5 : S'assurer qu'aucune des zones qui peuvent être des foyers de fabrication ou de distribution de produits contrefaisants n'échappent à la compétence des acteurs publics chargés de la veille, des contrôles et de l'action répressive au niveau territorial.
  • recommandation n° 6 : Donner à la justice les moyens de sanctionner plus souvent et plus sévèrement les délits de contrefaçon.

Communication/Conférences : L’agence de santé chinoise lance une nouvelle application mobile permettant de détecter et de s’informer sur les faux médicaments

Chine - 04 Juin 2014

4 juin 2014 - www.eng.sfda.gov.cn

L’agence de santé chinoise a mise au point une application Android et IPhone permettant aux consommateurs de rester informés sur l’actualité des faux médicaments et d’obtenir des informations à propos des médicaments qu’ils sont sur le point d’utiliser en entrant le numéro d’enregistrement, le nom de la compagnie ou d’autres mots clés.

Communications/conférences : Lancement d’un nouveau site à destination des Etats Membres ayant ratifié la convention Medicrime

29 janvier 2014 – edqm.eu

La Direction européenne de la qualité du médicament et soins de santé (EDQM) a lancé, le 29 janvier, un site consacrée à ses publications dans le domaine des médicaments contrefaits, et des infractions similaires. Ce nouveau site propose notamment une approche stratégique et une série de mesure clés à destination des Etats membres ayant ratifié la convention du Conseil de l’Europe. Disponible en ligne, ce guide comprend une stratégie pour accompagner les autorités dans la révision de leur législation sur les médicaments, la santé publique et le droit pénal.

Communication/conférences : Le domaine .pharmacy en ligne début 2015

Etats-Unis - 05 Septembre 2014

5 septembre 2014 - www.pharmaceutical-journal.com

Le conseil de l’association nationale des pharmacies (NABP en anglais), une association américaine indépendante dont le but est de veiller à la protection de la santé publique, a précisé que le domaine internet .pharmacy ouvrira à la fin de l’année 2014 aux États-Unis. Le but de ce domaine internet est de contribuer à protéger les patients contre la vente de médicaments, parfois contrefaits, sur internet. L’utilisation du domaine .pharmacy sera restreinte aux opérateurs pharmaceutiques respectant la réglementation dans les pays au sein desquels ils opèrent.

Communication/conférences : Le marché pour la vente en ligne de médicaments croît

Chine - 25 Septembre 2014

25 septembre 2014 - www.english.caixin.com

L’administration chinoise chargée de la réglementation des produits pharmaceutiques (China Food and Drug Administration) a fait paraitre un projet de loi permettant de mieux contrôler la vente de médicaments sur internet. Selon des personnes disposant de la connaissance du dossier, la loi initialement prévue en mai pourrait être mise en place à la fin du mois d’octobre.
Ce projet de loi donnerait l’autorisation à des compagnies tierces, en collaboration avec des pharmacies, de vendre des médicaments sur internet ainsi que les pharmacies de tailles plus petites si celles-ci remplissent les conditions légales qui sont encore à définir.

Répression : L’autorité nationale de santé Suisse dresse un bilan de la contrefaçon de médicaments

Suisse - 24 Novembre 2014

24 novembre 2014- www.swissmedic.ch

Dans son rapport d’activité annuel, l’autorité nationale de santé suisse (Swissmedic) rappelle les dangers potentiels liés aux produits pharmaceutiques contrefaits et dresse le bilan des mesures prises contre ceux-ci pendant l’année. En 2013, Swissmedic a reçu 316 annonces d’agissements illégaux en relation avec des médicaments, a fermé 19 sites internet suisses proposant des médicaments illégaux et a saisi plus d’un million de comprimés de psychotropes contrefaits provenant de Chine et à destination de l’Egypte, interceptés à l’aéroport de Zurich.

Répression : Les autorités canadiennes suspendent la licence de vente d’une des plus grandes pharmacies en ligne du pays

Canada - 19 Juin 2014

19 juin 2014 - www.theglobeandmail.com

Ottawa a temporairement retiré la licence d’une des plus grandes pharmacies en ligne du Canada après une inspection ayant relevée d’ « importantes préoccupations » quant aux activités de l’entreprise. Mais la décision n’empêche pas la société de vendre des centaines de médicaments directement aux patients via Internet. Lors d’une inspection de routine, un inspecteur découvrit des médicaments conservés dans de mauvaises conditions de stockage. La Food and Drug Agency surveillait déjà les pharmacies en ligne canadiennes. En septembre 2012, la FDA avait envoyé une lettre d’avertissement à Canadadrugs.com requérant l’arrêt de la vente de médicaments non approuvés aux USA et au Canada en utilisant des noms de domaines tels que cheapmedscan.com, medsforamerica.com and PayLessMeds.com.

Répression : Les autorités chinoises tirent la sonnette d’alarme à propos d’anti-cancéreux contrefaits

Chine - 09 Mai 2014

9 mai 2014 - usa.chinadaily.com.cn

La China’s food and drug authority met en garde contre l’achat de médicaments étrangers vendus en ligne. Des investigations menées dans la province de Shenzhen montrèrent que 75% des médicaments anti-cancéreux provenant de l’étranger sont contrefaits. Le prix élevé de certains médicaments sur le marché chinois est la principale raison des achats en ligne. Selon les autorités chinoises, la plupart des médicaments vendus en ligne proviennent d’Inde.

Communication/Conférences : Les conseils de la Food and Drug Agency pour repérer les faux médicaments (1/2)

Etats-Unis - 13 Juin 2014

13 juin 2014 - www.fightthefakes.org

La FDA conseille les acteurs de la chaine d’approvisionnement en médicaments, incluant les grossistes, des agents de santé, personnels soignants et patients afin de repérer de potentielles contrefaçons de médicaments. Voici de potentiels indices de suspicions :

  • Des emballages et notices avec des fautes d’orthographes et/ou des différences par rapport aux originaux
  • Le produit fini ayant une forme et/ou une couleur, odeur différente de l’original
  • L’emballage sans mention de numéro de lot ou de date d’expiration
  • Les emballages originaux ont qui été ouverts, endommagés, réparés ou changés.

Communication/Conférences : Les européens et la contrefaçon de médicaments

Europe - 21 Mai 2014

21 mai 2014 - www.securingindustry.com

Selon une récente étude menée par le laboratoire Sanofi, 1 européen sur 5 associerait médicaments et contrefaçon. 77% considèrent qu’ils ne sont pas assez informés sur le sujet bien qu’une large majorité (96%) considère les médicaments contrefaits comme un risque pour la santé. L’enquête rassembla plus de 5.000 consommateurs en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne ou au Royaume-Unis.

Communication/Conférences : Les faux médicaments et médicaments contrefaits : un enjeu de sécurité et de santé publique

Monde - 22 Mai 2014

22 mai 2014 - www.delegfrance-onu-vienne.org

Le 13 mai, les autorités françaises et l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) ont organisé à Vienne une conférence « Crime organisé et marchés illégaux de biens contrefaits et de faux médicaments – un enjeu de sécurité et de santé publique ». Ils ont conclu qu’un modèle légal contre les médicaments contrefaits est nécessaire pour aider les Etats à adapter leurs cadres législatifs face à cette menace.

Communication/Conférences : Résultats des Douanes 2013

France - 12 Mars 2014

12 mars 2014 - www.douane.gouv.fr

Les Douanes françaises publient le rapport d’activité 2013 : parmi les 7.6 millions de biens contrefaits saisis, 1.354.705 étaient des médicaments contrefaits. Afin de réduire les risques sur la santé publique, trois protocoles furent signés par les Douanes françaises et les représentants des professionnels de santé.

Répression : Les analgésiques et les antibiotiques sont les médicaments les plus contrefaits en Colombie

Colombie - 14 Avril 2014

14 avril 2014 - www.adit.fr

D’après le Drug Directorate of the Surveillance Institute and Food and Drug Control (INVIMA) les analgésiques et antibiotiques sont les médicaments les plus contrefaits en Colombie. En effet, les contrefacteurs adaptent leurs trafics à la demande sur le marché de médicaments local. En mars 2014, la police de Bogota mit fin à un trafic de médicaments pédiatriques, de sirops ou de stimulants sexuels contrefaits.

Législation : Les pharmacies de préparations magistrales aux US commencent à s'inscrire auprès de la FDA

Etats-Unis - 10 Janvier 2014

10 janvier, 2014 - Reuters.com

11 pharmacies de préparations magistrales aux US commencent à s'enregistrer auprès de la Food and Drug Administration en vertu de la nouvelle législation visant à renforcer le contrôle des fabricants de médicaments sur mesure suite à une épidémie mortelle de méningite fongique liés à une pharmacie dans le Massachusetts.

Communication/Conférences : L’IRACM lance un e-learning en accès libre sur la contrefaçon de médicaments

France - 09 Décembre 2014

9 décembre 2014 - www.iracm.com

Dans un effort de sensibilisation, l’IRACM (Institut International de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments) a lancé au mois de décembre un e-learning composé de sept modules visant à améliorer la compréhension concernant le médicament et les enjeux qui y sont liés.
La fabrication du médicament, sa mise sur le marché, l’organisation de la lutte contre la contrefaçon, les législations applicables mais également les moyens pour tenter d’identifier une pharmacie en ligne illégale ainsi que de juger de l’authenticité d’une boite de médicaments sont des sujets qui sont abordés dans ce e-learning.

Communication/Conférences : L'ONUDC lance une campagne de sensibilisation sur les 250 milliards de dollars générés chaque année par la contrefaçon

14 janvier 2014 – ONUDC.com

Une nouvelle campagne mondiale à l’initiative de l’ONUDC a été lance aujourd’hui afin de sensibiliser les consommateurs sur les 250 milliards de dollars découlant chaque année du trafic illicite de produits contrefaits. La campagne « Contrefaçon : Ne soutenez pas le crime organisé » - fait prendre conscience aux consommateurs que l’achat de biens contrefaits peut être une source de financement des groupes criminels organisés, met la santé et la sécurité des consommateurs en péril et suscite d’autres préoccupations éthiques et environnementales. Les médicaments frauduleux présentent également un risque sérieux pour la santé des consommateurs. L’activité criminelle en la matière est de grande ampleur : la vente de médicaments frauduleux de l’Asie de l’Est et du Pacifique à l’Asie du Sud-est et l’Afrique s’élève à elle seule à 5 milliards de dollars par an, somme considérable introduite dans l’économie illicite.

Communication/Conférences : L’Union Européenne engagée dans la contrefaçon de médicaments dans les pays en voie de développement

16 avril 2014 - www.iracm.com

Le 7 avril 2014, à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, l’Union européenne a lancé un nouveau projet visant à soutenir la lutte contre la production et le trafic de faux médicaments au Cameroun, Ghana, Jordanie, Maroc et Sénégal. En effet, ces pays sont situés le long des deux principales voies de production et de trafic de médicaments falsifiés. La Commission Européenne finance le projet à hauteur de 4 millions d’euros sur 3 ans. Ce projet vise à mettre en place des outils de lutte efficaces et un cadre juridique harmonisé.

Communication/Conférences : Opération Pangea VII

Monde - 22 Mai 2014

22 mai 2014 - ansm.sante.fr

L’opération Pangea VII a été coordonnée par Interpol, l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD), le Permanent Forum on International Pharmaceutical Crime (PFIPC) ainsi que le Head of Medecine Agencies Working Group of Enforcement Officers (HMA/WGEO) avec le soutien de l'industrie pharmaceutique. Du 13 au 20 mai 2014, dans 111 pays, les autorités de police et douanières saisirent 9.4 millions de médicaments illicites ou contrefaits. De plus, environ 11.000 sites illégaux furent fermés et 19.000 publicités effacées. L’opération cibla particulièrement les réseaux sociaux, les systèmes de paiement en ligne, les messageries Internet et centres postaux.

Répression : Près de 750 000 unités de médicaments falsifiés et de contrebande saisis cette année en Colombie

Colombie - 29 Septembre 2014

29 septembre 2014 - www.iracm.com

Selon les autorités colombiennes, une opération récente menée conjointement avec les autorités vénézuéliennes a abouti à la saisie de 13 000 unités de médicaments contrefaits, augmentant ainsi le nombre total de médicaments contrefaits saisis en Colombie cette année à près de 750 000 unités.
Parmi ces médicaments contrefaits ont été trouvés des traitements contre le VIH/Sida, des traitements psychiatriques et pédiatriques ainsi que des contraceptifs, dont certains contenaient du ciment et du sable.
L’opération a également permis l’arrestation de 10 membres d’un réseau transnational de trafic de médicaments contrefaits.

Communication/Conférences : Sanofi remporte le Global Anti-Counterfeiting Award

Monde - 06 Juin 2014

6 juin 2014- www.gacg.org

Le 5 juin, lors de la journée mondiale anti-contrefaçon, le Groupe Sanofi remporta l’Award du Global Anti-Counterfeiting Group. Sanofi a régulièrement initié des campagnes et initiatives variées contre la contrefaçon de médicaments avec des actions diverses incluant des programmes de sensibilisation, des brochures, des campagnes de communication auprès du grand public, des synergies via des partenariats publics-privés.

Répression : Selon le ministère de la santé, 60% des médicaments contrefaits sur le marché intérieur seraient fabriqués dans le pays

Russie - 06 Juin 2014

Le 6 juin 2014 - www.primorye24.ru

En 2013, selon le ministère de la santé russe, 1103 lots de médicaments ne respectant les standards de dosage originaux auraient été retirés du marché en Russie. 60% été fabriqués sur le territoire. La plupart de ces produits proviennent d’anciennes compagnies, modernisées depuis l’ère soviétique.

Communication/Conférences : Selon Sanofi, la vente de Cialis sans ordonnance pourrait aider à lutter contre les faux médicaments

Monde - 05 Juin 2014

5 juin 2014 - www.securingindustry.com

Sanofi et Eli Lilly ont signé un accord afin de développer une version sans ordonnance du médicament contre les troubles érectiles le plus vendu au monde, Cialis. Les médicaments contre les troubles érectiles, obligatoirement fournis sur présentation d’une ordonnance, (tels que le Viagra de chez Pfizer et le Levitra du groupe Bayer/GlaxoSmithKline) sont parmi les médicaments les plus contrefaits dans le monde.

Communication/Conférence : Un Juge qualifie de juste le plan de Google sur la publicité de pharmacies en ligne

Etats Unis - 29 Octobre 2014

29 octobre 2014 - www.reuters.com

Google prévoit d’investir 250 millions de dollars pour lutter contre la prolifération de pharmacies illégales sur internet ainsi que contre la vente illicite de médicaments sur prescription par des contenus plus visibles. Le plan de Google prévoit également de travailler en collaboration avec des pharmacies en ligne autorisées afin de renforcer la légitimité de ses actions. Ce plan devant être approuvé par une cour de justice américaine avant sa mise en œuvre, le juge du comté d’Oakland en Californie l’a qualifié de « juste » et serait donc prêt à l’approuver.

Répression : Un raid international a été mené pour contrer le trafic de faux médicaments dans l’Union Européenne

Europe - 07 Septembre 2014

7 septembre 2014 - www.iracm.com

Les agences Europol (office européen de coordination policière) et Eurojust (office européen de coordination judiciaire), ont annoncé le 1er septembre la réussite d’une intervention à l’encontre de trafiquants de produits pharmaceutiques contrefaits. Le bilan de l’opération s’élève à plus de 7,5 millions d’euros gelés sur des comptes bancaires, à la saisie de plusieurs millions de pilules contrefaites de Viagra d’une valeur estimée à plus de 10 millions d’euros, ainsi qu’à la saisie de plusieurs véhicules de luxe.

Cette opération menée conjointement par la police cypriote, autrichienne, hongroise, belge et britannique, a permis l’arrestation de 12 trafiquants important des médicaments contrefaits en provenance de Chine et à destination du marché Européen.

Répression : Multiplication des plaintes contre les achats de faux médicaments en ligne en Chine

Chine - 01 Mai 2014

1er mai 2014 - www.iracm.com

La plateforme en ligne de l’agence de santé chinoise a répertoriée depuis le début de l’année plus de 12 320 plaintes liées à la vente en ligne de faux médicaments et de dispositifs médicaux. Ils sont en tête de liste des plaintes déposées par les consommateurs chinois. En 2013, plus de 210 000 plaintes ont été déposées.

Répression : L’opération Archimède d’Europol visant le trafic d’enfants trouve un laboratoire de contrefaçon de médicaments

Europe - 07 Octobre 2014

7 octobre 2014 - www.safemedicines.org (en anglais)

Europol a mené, entre le 15 et le 23 septembre, « le plus important assaut coordonné contre le crime organisé jamais vu en Europe » dans plus de 300 villes, ports, aéroports et postes de frontières des 28 Etats membres de l’Union Européenne impliquant d’autres Etats tels que la Colombie, la Norvège, la Serbie, la Suisse et les Etats-Unis.

L’opération nommée Archimède a visé les organisations criminelles de trafic d’enfants mais a également permis de dévoiler une importante quantité d’équipements de fabrication de médicaments, mettant en lumière les liens existants entre le crime organisé et l’émergence d’une économie criminelle intégrée dans laquelle la contrefaçon de médicaments a démontré avoir une place croissante.

Répression : Opération Biyela 2 : Interception record de produits pharmaceutiques illicites et /ou contrefaits

Afrique - 22 Septembre 2014

22 septembre 2014 - www.iracm.com

Du 26 mai au 4 juin a été menée l’opération Biyela 2 par l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et l'Institut de Recherche Anti-Contrefaçon des Médicaments (Iracm), sur l’ensemble du continent africain. Cette opération a permis l’interception et la saisie de plus de 113 millions de produits pharmaceutiques illicites et contrefaits, dans 122 conteneurs interceptés.

Cette opération fut conduite dans 15 ports maritimes majeurs du continent, le Bénin étant le pays le plus impacté par la contrefaçon de médicaments et représentant 49% des saisies effectuées, suivi par la Tanzanie et la République Démocratique du Congo (représentant respectivement 24 et 11% des produits saisis).

De ces 113 millions de produits pharmaceutiques contrefaits, les analgésiques, anti-inflammatoires et antituberculeux sont les plus présents, ces trois catégories représentant 2/3 de la totalité des produits saisis.

Répression : Opération Pharmakon : mise en cause de 25 personnes et de 15 pharmacies pour revente et exportation illégales de médicaments en Espagne

Espagne - 30 Octobre 2014

30 octobre 2014 - www.iracm.com

L’opération Pharmakon, débutée en mai dernier, est le résultat d’un cas isolé de contrefaçon de médicaments dans la région espagnole d’Aragon. A partir de ce cas isolé les autorités espagnoles ont mis à jour un vaste réseau de pharmacies vendant et exportant illégalement des médicaments illicites avec de fausses ordonnances à un prix très bas. A ce jour, 25 personnes ont été arrêtées, dont une quinzaine de pharmaciens, des employés de sociétés de distribution pharmaceutique locales ainsi que des médecins de la région.

Législation : Etats-Unis – Plaidoyer de culpabilité pour importation illégale de médicaments contrefaits

Etats-Unis - 11 Janvier 2014

11 janvier 2014 – yourhoustonnews.com

Un homme de 45 ans, a plaidé coupable à une accusation de complot lié à l'importation illégale et tentative de trafic de médicaments contrefaits et d'un chef de réception et la distribution des médicaments mal étiquetés, a annoncé un procureur des Etats-Unis. D’origine pakistanaise, ce résident permanant a admis avoir conspiré pour importer illégalement jusqu’à son domicile de Houston des médicaments contrefaits mal étiquetés. Au total, ce ne sont pas moins de 3200 Viagra et 4000 Cialis contrefaits qui ont été envoyés chez lui depuis la Chine. D’après un agent spécial de la Homeland Security Investigations (HSI) ; "Cette condamnation est l’aboutissement d’un effort multi-agence pour empêcher la contrebande et la distribution de produits pharmaceutiques contrefaits à travers les frontières internationales".

Répression : Près d’une tonne de médicaments saisie et cinq pharmacies fermées

Pérou - 12 Décembre 2014

12 décembre 2014 - www.diariocorreo.pe

Près d’une tonne de médicaments d’origine douteuse a été saisie dans la province de Chiclayo, et cinq pharmacies proches de l’hôpital de la région ont été fermées.
Ces établissements ont été perquisitionnés suite à l’absence d’autorisation de vente de produits pharmaceutiques puis fermés pour mise en danger de la santé publique. Les médicaments saisis étaient d’origine inconnue ou douteuse, falsifiés, contrefaits ou dans un mauvais état de préservation.

Répression : Quelles condamnations pour un trafiquant de médicaments contrefaits aux Etats-Unis ?

Etats-Unis - 17 Juillet 2014

17 juillet 2014 - www.delegfrance-onu-vienne.org

Un citoyen de l’Illinois, déjà arrêté pour trafic de médicaments contrefaits, a récemment écopé d’une peine de 41 mois de détention auxquels s’ajoutent 3 années de liberté surveillée et près de 62.000$ d’amendes et indemnités. Le trafiquant aurait importé, depuis la Chine, plus de 25.000 pilules de Viagra contrefaites. Une fois à Chicago, les médicaments contrefaits étaient en partie expédiés à Houston (Texas) afin de fournir le réseau d’un complice.

Communication/Conférences : Résultats 2013 des Douanes Européennes

Europe - 31 Juillet 2014

31 Juillet 2014 - Le rapport : www.ec.europa.eu

En 2013, les autorités douanières de l’UE ont intercepté près de 36 millions d’articles contrefaits/illicites. 10% du montant total des articles étaient des médicaments et autres dispositifs médicaux. La valeur au détail des médicaments et dispositifs originaux est de 11.974.020 €. Ce montant confirme que les produits médicaux sont encore l’une des principales contrefaçons dans la région.
Les pays d’origine de ces faux médicaments sont la Chine (65,30%), l’Inde (22,78%) et la République tchèque (5,23%). 62,62% des produits saisis arrivèrent par transport maritime, 11,92% par le fret routier. Le trafic postal (courrier et service express) est le principal moyen d’expédition utilisé avec 19,14%.

Répression : Saisie de médicaments contrefaits après un avertissement des autorités de santé locales

Philippines - 30 Décembre 2014

30 décembre 2014 - www.gmanetwork.com

12 décembre 2014 - www.congress.gov.ph

Le bureau des douanes (BOC) a saisi 660Kg de médicaments contrefaits d’une valeur approximative de dizaines de milliers de dollars américains. La cargaison, envoyée du Pakistan, contenait divers produits pharmaceutiques tels que des traitements pour maladies vasculaires, des médicaments contre le diabète ou contre les douleurs abdominales.
Cette saisie illustre la hausse de produits pharmaceutiques contrefaits aux Philippines, pays dans lequel les autorités de santé (FDA) ont rapporté que près de dix pourcents des médicaments disponibles dans le pays sont considérés comme étant falsifiés, alertant le public « d’être prudent lors d’achats de produits médicaux ; des produits pharmaceutiques contrefaits et falsifiés continuent d’être distribués malgré les efforts des autorités pour éliminer ces activités illégales ».

Répression : Saisie record de médicaments contrefaits

France - 11 Avril 2014

11 Avril 2014 - www.lemonde.fr

2.4 millions de médicaments contrefaits furent saisis, fin février 2014, dans le port du Havre. Les produits contrefaits étaient identifiés comme étant du thé en provenance de Chine. Certaines contrefaçons ne contenaient pas d’ingrédients actifs mais du glucose. Cette saisie témoigne d’une importante hausse du trafic. La dernière saisie record en Europe était de 1.2 millions de doses de médicaments contrefaits, toujours dans le port du Havre, en mai 2013.

Communication/Conférences : Seulement 20% d’Européens associent contrefaçon et médicaments

France - 15 Mai 2014

15 mai 2014 - Lire le Communiqué de Presse

Engagé dans la lutte contre la contrefaçon depuis de nombreuses années, Sanofi met en lumière la perception des Européens vis-à-vis de la contrefaçon de médicaments à travers une enquête réalisée auprès de 5010 personnes en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni. Selon l’enquête réalisée par happycurious pour Sanofi, seulement 20% d’Européens associent contrefaçon et medicaments.

Communication/conférences : Le trafic de médicaments contrefaits rapporterait plus de 11 millions de pesos chaque année au crime organisé mexicain

Mexique - 17 Octobre 2014

17 octobre 2014 - www.iracm.com

Selon la chambre nationale de l’industrie pharmaceutique mexicaine, le trafic de médicaments contrefaits génèrerait plus de 11.5 millions de pesos (848 000 US$) par an au crime organisé.

Malgré les efforts des autorités locales, fermant 10 à 12 laboratoires clandestins par an, la contrefaçon de médicaments est un secteur en pleine expansion en Amérique latine, en particulier au Mexique où 6 médicaments vendus sur 10 seraient des contrefaçons.

Législation : Ukraine - Un nouveau système pour lutter contre la contrefaçon de médicaments.

Ukraine - 18 Février 2014

18 février 2014 – delate.info

L’Ukraine, ayant ratifiée la Convention Médicrime, s’engage de manière croissante dans la lutte contre la contrefaçon de médicaments et la distribution de médicaments expirés. Chaque emballage va recevoir un QR code indiquant la date de production, le producteur, le vendeur, la pharmacie distribuant le médicament. Le système devrait être introduit en 2017.

Communication/Conférences : Une nouvelle campagne de communication contre les faux médicaments

Bénin - 20 Novembre 2014

20 novembre 2014 - www.iracm.com

Le gouvernement Béninois a lancé, en collaboration avec l’agence américaine pour le développement international (USAID), une campagne de communication afin de sensibiliser la population au risque sanitaire lié à la consommation de faux médicaments et au rôle qu’elle peut jouer dans la dénonciation des réseaux de distribution clandestins.
Ce trafic profite fortement aux contrefacteurs, au détriment de la croissance économique, du bien-être social et de la réduction de la pauvreté d’un pays en développement tel que le Bénin.

Répression : Une usine de faux médicaments démantelée à Dhaka

Bangladesh - 09 Décembre 2014

9 décembre 2014 - www.dhakatribune.com

Une usine de fabrication de faux médicaments a été démantelée à Dhaka, capitale du Bangladesh. Le propriétaire de l’usine y produisait illégalement des médicaments parmi lesquels ont été retrouvés des contrefaçons de traitements contre le tétanos, des analgésiques ou encore des antibiotiques. Le propriétaire, qui utilisait également de l’eau courante pour fabriquer des traitements pour les yeux et le nez, a été condamné à 2 ans d’emprisonnement.

Répression : USA – Baisse des saisies de contrefaçons de médicaments.

USA - 29 Mars 2014

29 mars 2014 – www.freep.com

Malgré une hausse de 38,1% des saisies de contrefaçons aux USA, la valeur des saisies de médicaments a baissé entre 2012 et 2013.

La période 2008-2013 vit une forte hausse de la contrefaçon de médicaments aux USA. De 2012 à 2013 une première baisse de 4% de la valeur des saisies relatives à des produits pharmaceutiques et de soins aux personnes marqua un arrêt à une hausse préoccupante. De 2011 à 2013, la valeur des saisies enregistrées a diminué de 44%. L’activisme des autorités, résolues à lutter contre ce problème de santé publique, et l’augmentation des opérations de luttes mises en place par les douanes sont pour beaucoup dans cette avancée dans la lutte contre la contrefaçon de médicaments aux USA. L’Inde et la Chine sont les principaux pourvoyeurs.

Communication/Conférences : 3ème Conférence Pharmacrime du 26 au 27 mars 2014 (Lyon, France)

France - 28 Mars 2014

28 mars 2014 – www.contrefacon-riposte.info

La Conférence Pharmacrime est une initiative de l’Institut de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM), en collaboration avec la Commission Européenne. La troisième conférence Pharmacrime, se déroulant du 26 au 27 mars au siège d’Interpol à Lyon (France) finalisa un projet européen majeur dans la lutte contre la contrefaçon de médicaments.

Des experts du domaine de la santé, douaniers et policiers de 27 états membres œuvrèrent afin de renforcer l’efficacité des investigations dans les enquêtes contre le trafic de médicaments falsifiés. Un des enjeux majeurs était la standardisation des méthodes d’investigations afin de créer une harmonisation dans les méthodes de lutte contre la contrefaçon de médicaments à l’échelle européenne. Le guide opérationnel, destiné aux enquêteurs, sera diffusé dès juin 2014. Il vise en particulier la problématique de l’introduction de faux médicaments dans la chaine d’approvisionnement européenne licite.

Communication/Conférences : 30% des antipaludéens sont de qualité inférieure

Afrique - 01 Décembre 2014

1er décembre 2014 - www.iracm.com

Les derniers résultats du WorldWide Antimalarial Resist Network (WWARN) ont révélé que 30% des antipaludéens testés ont échoué aux tests de qualité et que 39% d’entre eux étaient des produits pharmaceutiques falsifiés.
Les faux traitements contre le paludisme représentent un réel danger pour la santé publique car ils ne contiennent que de faibles doses de principe actif, trop peu pour lutter contre la maladie mais suffisamment pour permettre le développement de souches résistantes au principe actif.

Répressions : Turquie – Un réseau de vente de faux médicaments contre le cancer démantelé

Turquie - 16 Janvier 2014

16 janvier 2014 – turkishweekly.net

Les efforts du gouvernement turc pour stopper la vente de médicaments contrefaits ont continué le mois dernier, avec une série d’opérations menées dans neuf villes, contre un réseau accusé de vendre des faux médicaments contre le cancer. Selon la police, les marchés ciblés par ce réseau comprenaient la Turquie, les Etats-Unis, et d’autres pays. L’organisation criminelle suivait des patients atteints du cancer, et effectuait une partie de ses ventes devant des hôpitaux, l’autre partie se faisant directement par l’intermédiaire de pharmacies. Les membres de ce groupe étaient parvenus à fabriquer eux même des faux médicaments contre le cancer et la grippe, en complément des médicaments périmés qu’ils réussissaient à réemballer.

Les 95 patients dont la santé a été affectée par ses faux médicaments ont depuis porté plaintes contre les contrefacteurs.

Répression : Une saisie de 200,000£ de « médicaments intelligents » sonne l’alarme quant aux ventes croissantes au Royaume Uni

Royaume Uni - 24 Octobre 2014

24 octobre 2014 - www.theguardian.com

Un nombre record de “médicaments intelligents” illégaux, habituellement vendus à des étudiants pour améliorer leur mémoire et leur concentration, a été saisi à partir d’un site internet en Grande Bretagne. La plupart des médicaments saisis auraient dû être vendue uniquement sur prescription, l’un d’entre eux étant encore en phase expérimentale et n’ayant toujours pas encore été testé cliniquement sur l’Homme. La saisie d’une valeur de 200.000£ (plus de 250.000€), montre la place croissante dont dispose internet sur le marché de la vente de produits pharmaceutiques améliorant les performances cognitives, et illustre le phénomène d’étudiants visant une compétition mentale, passant du café aux pilules de caféine.

Législation : USA - Des membres de la chambre du commerce et des énergies appellent à un durcissement des peines à l’égard des contrefacteurs de médicaments.

USA - 09 Avril 2014

9 Avril 2014 - jama.jamanetwork.com

D’après le Federal Food, Drug, and Cosmetic Act, les contrefacteurs de médicaments s’exposent à une amende maximale de 10.000$ ou 3 ans de prison. Ces peines n'ont pas été actualisées depuis 1938. Il y a là une brèche légale d’ampleur ; les trafiquants de drogues encourent la prison à vie ou une amende d’un million de dollars. Et ce, alors que le retour sur le trafic de médicaments contrefaits peut être 10 fois plus important que celui du trafic de stupéfiants. Ainsi, la contrefaçon de médicaments est plus profitable et moins risquée pour les criminels. Mais le risque pour la santé publique est le même. Selon certaines estimations, il y aurait plus de 36.000 pharmacies en ligne illégales en activité aux USA. Une actualisation de la législation en vigueur aiderait les autorités à lutter contre ce risque majeur.

Législation : Vers une réglementation plus souple pour les pharmacies en ligne

France - 24 Novembre 2014

24 novembre 2014 - www.richardferrand.fr

Afin de développer le marché de la vente de médicaments par internet en France, le député PS Richard Ferrand, a remis au gouvernement un rapport visant à assouplir les règles régissant l’accessibilité à ce marché. En effet, après deux ans, seules 202 pharmacies en ligne ont ouvert leurs sites internet, ce à quoi le rapport présenté propose de « supprimer l’adossement obligatoire de la vente à distance à une pharmacie physique », ce qui est déjà le cas au Royaume-Uni.

Répression : 10 ans de prison pour avoir vendu des faux médicaments ayant entrainé la mort de centaines d’enfants.

Bangladesh - 31 Juillet 2014

31 Juillet 2014 - www.iracm.com

Un tribunal a condamné le 22 juillet 2014, à Dhaka (Bangladesh), trois Bangladais à une peine d’emprisonnement de 10 ans. Ces derniers sont accusés d’avoir fabriqué et vendu un sirop à base de paracétamol toxique qui a entrainé la mort de centaines d’enfants dans les années 90. Un des ingrédients du sirop était remplacé par une alternative moins couteuse, du diéthylène glycol, utilisé dans l’industrie pour teindre le cuir. Le sirop aurait entrainé la mort de plus de 300 enfants, victimes d’insuffisance rénale.

Répression : 292 noms de domaine saisis dans 19 pays

Europe et États-Unis - 01 Décembre 2014

1er décembre 2014 - www.europol.europa.eu

Europol et l’US Imigration and Customs Enforcement (ICE) ont coordonné une opération intitulée « In Our Sites » (« Dans Nos Sites ») aux Etats-Unis ainsi que dans 19 pays partenaires d’Europol.
Les autorités ont lancé cette opération qui a mené à la saisie de 292 noms de domaine pour le motif d’avoir vendu illégalement en ligne des marchandises contrefaisantes, parmi lesquelles se trouvaient des médicaments.

Répressions : 3 agences mondiales s’impliquent dans la lutte contre les contrefaçons

28 janvier 2014 – lillypad.lilly.com

Le mois dernier, 706 sites vendant des contrefaçons, y compris des produits pharmaceutiques ont été fermés, grâce à l’union de plusieurs organismes internationaux d’application de la loi. Cette grande victoire, menée dans le cadre projet Cyber Lundi, est la conséquence d’un partenariat entre les Etats-Unis et de nombreux organismes internationaux, ayant déjà conduit depuis 2010 à la fermeture de plus de 2000 sites de contrefaçon.
Le succès de cette campagne est un véritable coup de projecteur sur la lutte contre les faux médicaments, menée chaque année dans de plus en plus de pays. Et plus particulièrement dans cette tendance à la hausse du nombre de pharmacies en ligne illégales, qui chaque année vendent pour plus de 75 milliards de dollars de médicaments contrefaits.

Communication/conférences : Des associations à but non lucratif s’associent pour lancer une campagne de sensibilisation sur Time Square

Etats Unis - 13 Octobre 2014

13 octobre 2014 - www.safeonlinerx.com (en anglais)

Le CSIP (Center for Safe Online Pharmacies), et l’ASOP (Alliance for Safe Online Pharmacies) ont lancé ensemble une campagne de communication commune qui sera diffusée d’octobre à janvier sur l’écran géant du quartier de Times Square à New York. Le clip vidéo diffusé vise à informer et à prévenir les consommateurs des risques liés à l’achat de médicaments sur internet, ça pourrait être « un pari sur sa vie ».

Communication/Conférences : Alibaba lance sa nouvelle application d’achat de médicaments en ligne

Chine - 09 Décembre 2014

9 décembre 2014 - www.tradingfloor.com

La compagnie chinoise Alibaba prévoit le lancement courant décembre d’une application qui facilitera l’achat et la distribution à domicile de produits pharmaceutiques. En téléchargeant une photo de leur ordonnance, les utilisateurs pourront comparer les prix des pharmacies autour d’eux et commander leurs médicaments.
Alibaba prévoit de contrôler le risque de distribution de médicaments contrefaits en sécurisant ses envois par le biais de la société CITIC 21N qui intègrera un système de suivi sur les boites de médicaments sous la forme d’un code barre, dans le but de pouvoir identifier le produit et de vérifier son authenticité.

Fight the fakes

IRACM

ASOP EU