Contenu :

2017

Communication / Conférence : Une nouvelle opération d’interception menée dans 16 pays en Afrique permet la saisie de 113 millions de produits pharmaceutiques illicites

International - 20 Janvier 2017

20 janvier 2017 - IRACM et WCO


Le 20 janvier 2017, l'IRACM (Institut international de recherche anti-contrefaçon de médicaments) et l'OMD (Organisation mondiale des douanes) ont annoncé les résultats de l'opération ACIM (Action contre la contrefaçon et les médicaments illicites), les pratiques des trafiquants telles que leurs itinéraires, les méthodes de dissimulation ou les types de médicaments. Il s'agit d'une nouvelle saisie record de 113 millions de produits pharmaceutiques illicites et potentiellement dangereux qui a eu lieu en septembre 2016.


L’Opération ACIM a mobilisé 16 administrations douanières africaines durant dix jours, du 5 au 14 septembre 2016, afin de contrôler simultanément, dans les principaux ports du continent, les cargaisons identifiées comme susceptibles de contenir des produits pharmaceutiques illicites ou contrefaits représentant un danger pour les populations locales. Parmi les médicaments découverts se trouvaient une majorité de traitements de première nécessité tels que des antipaludéens, des anti-inflammatoires, eds antibiotiques mais aussi des médicaments gastro-intestinaux.


Opération ACIM

2016

Communication / Conférence : Améliorer la traçabilité pour lutter contre la contrefaçon et le commerce illicite

International - 07 Décembre 2016

7 décembre 2016 - Euractiv et CAIT


Le séminaire “Enhancing traceability to combat counterfeiting and illicit trade” organisé au EurActiv panel discussion s’est tenu le 6 décembre 2016 à Bruxelles, en Belgique. Il a été l'occasion pour les industries de différents secteurs et décideurs d'échanger leurs points de vue sur les meilleures pratiques de suivi. Geoffroy Bessaud, responsable de la coordination anti-contrefaçon chez Sanofi, a pris la parole durant cet événement et a abordé le sujet de la contrefaçon de médicaments, en particulier l’impact de santé publique et les initiatives déployées par Sanofi dans la lutte contre la contrefaçon. La Coalition Against Illicit Trade (CAIT) a présenté son nouveau livre blanc et des recommandations d'action aux niveaux national, européen et international.


Améliorer la traçabilité pour lutter contre la contrefaçon et le commerce illicite

Crédit photo : Euractiv

Communication / Conférence : Premier atelier sur Médicrime pour les inspecteurs du GMDP et de la pharmacie

International - 28 Novembre 2016

28 novembre 2016 - Edqm.eu


Les 8 et 9 novembre 2016, le premier atelier Médicrime à l’intention des inspecteurs BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication), BPD (Bonnes Pratiques de Distribution) et en pharmacie s’est tenu à Oslo, en Norvège. Il a été organisé en collaboration avec l'Agence norvégienne du médicament et l’EDQM (Direction européenne de la qualité des médicaments). Il s'inscrit dans le cadre de la stratégie de formation du Comité d’experts qui consiste à organiser davantage d’ateliers techniques plus particulièrement destinés aux inspecteurs pouvant être amenés à détecter des médicaments contrefaits/falsifiés.


Communication / Conférence : Les faux médicaments ne seront plus appelés "contrefaits" selon l'OMS

International - 26 Novembre 2016

26 novembre 2016 - Securing Industry


À la fin de l’année 2015, un groupe de travail de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) avait été mis en place afin d’affiner les définitions de travail des produits médicaux "produits non conformes / faux / faussement étiquetés / falsifiés / contrefaits" (SSFFC). Le 23 novembre 2016, la définition adoptée a retiré le mot «contrefait» et utilise maintenant le terme «falsifié». Les définitions proposées sont les suivantes : «Produits médicaux de qualité inférieure - appelés également «hors spécifications», ce sont des produits médicaux autorisés qui ne répondent pas à leurs normes de qualité ou leurs spécifications, ou les deux ; Produits médicaux falsifiés - Produits médicaux qui délibérément / frauduleusement falsifient leur identité, leur composition ou leur source.»

Communication / Conférence : ASOP Global organise un symposium international sur la sécurité de la chaîne du médicament et la lutte contre la contrefaçon

International - 19 Novembre 2016

19 novembre 2016 - SafeOnlineRx.com


Avec des partenaires locaux de Chine, Alliance for Safe Online Pharmacies (ASOP Global), une organisation internationale à but non lucratif qui travaille à protéger la sécurité des patients sur internet et à assurer l'accès des patients aux médicaments sûrs, a rassemblé les principaux acteurs internationaux des secteurs privé et public lors du symposium organisé le 28 octobre 2016 intitulé «Symposium international sur la sécurité de la chaîne du médicament et la lutte contre la contrefaçon de médicaments» à Pékin. Le symposium a eu deux sous-forums, l'un sur la lutte contre la vente illégale de médicaments sur Internet et l'autre sur les systèmes de traçage.

Communication / Conférence : L'OMS publie un projet de directives pour tester les médicaments suspectés faux, faussement étiquetés, falsifiés et contrefaits

International - 01 Novembre 2016

1er novembre 2016 - OMS


L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié en octobre 2016 un projet de directives pour tester les médicaments suspectés faux / faussement étiquetés / falsifiés / contrefaits (SFFC). L’organisation attend les observations de l'industrie avant le 10 janvier 2017. Ce document fournit des conseils techniques sur les analyses en laboratoire des échantillons de produits suspectés SFFC détectés sur le marché des États Membres de l'OMS et sur les autres aspects d'échantillonnage et de reporting.

Communication/Conférence : 10,2 milliards d'euros par an est le coût économique de la violation des droits de propriété intellectuelle dans le secteur pharmaceutique

Europe - 29 Septembre 2016

29 septembre 2016 - EUIPO - Rapport « Le coût économique des atteintes aux droits de propriété intellectuelle dans le secteur pharmaceutique »

Une étude de l'EUIPO (Office de la propriété intellectuelle de l'Union européenne), publiée en septembre 2016, porte sur l'impact économique des produits pharmaceutiques contrefaits sur le marché de l'Union européenne et son coût au sens large pour l'industrie, les pouvoirs publics et la société considérés globalement. Les faux médicaments coûtent au secteur pharmaceutique de l'UE 10,2 milliards d'euros par an et causent la perte de 37 700 emplois. L'étude se réfère uniquement à la fabrication et au gros et ne comprend pas les détaillants tels que les pharmacies.

Communication/Conférence : Près de 900 000 médicaments et autres produits ont été interceptés par les douanes de l'UE en 2015

Europe - 23 Septembre 2016

23 septembre 2016 - “Report on EU customs enforcement of intellectual property rights - Results at the EU border 2015” European Commission

Le rapport concernant les interceptions douanières d'articles soupçonnés d'enfreindre des droits de propriété intellectuelle (DPI) pour 2015 a été publié le 22 septembre 2016 par la Commission européenne. L'année dernière, plus de 80 000 cas de détention ont été enregistrés par les douanes et plus de 40 millions de produits interceptés, la valeur des produits authentiques équivalents est estimée à un peu plus de 642 millions d'euros. En ce qui concerne les médicaments et autres produits (préservatifs), 1 554 procédures ont été menées pour un total de 895 324 articles et une valeur au détail des marchandises originales de 12 392 626 euros.


Les premiers pays de provenance sont l'Inde (56,80%), la Chine (18,06%) et Hong Kong (16,11%).

Internet : Des rumeurs sur la mort d’un nombre important d'enfants due aux médicaments contrefaits se répandent sur les réseaux sociaux en Russie

Russie - 22 Septembre 2016

22 septembre 2016 - Vesti.ru

Des informations circulent à un rythme soutenu sur les réseaux sociaux au sujet de décès d’un nombre important d'enfants dus à la contrefaçon de médicaments. A Moscou, douze cas présumés seraient survenus. Beaucoup de gens auraient partagé un post sur les réseaux sociaux exhortant les parents à être vigilants et à ne pas acheter certains médicaments répertoriés dans le message : antibiotiques, analgésiques et homéopathies. Initiées à Moscou, ces rumeurs se sont répandues dans toute la Russie, et même au Kazakhstan et en Azerbaïdjan. Le ministère kazakh de la Santé a dû faire un démenti formel. Une telle situation aurait déjà eu lieu l'année dernière - également à l'automne, et le texte publié dans le post en ligne serait identique.

Internet : NABP publie son rapport sur les sites de vente de médicaments frauduleux sur Internet et l'achat illégal de médicaments en ligne

États-Unis - 03 Août 2016

3 août 2016 - NABP

La National Association of Boards of Pharmacy (NABP) a publié son rapport Internet Drug Outlet Identification Program Progress Report for State and Federal Regulators en juillet 2016. Elle a examiné 11 299 points de vente de médicaments en ligne vendant des médicaments sur ordonnance et a révélé que près de 96% de ces sites ont été classés comme sites «non recommandés». La classification porte sur le respect des lois de l'Etat et fédérales. La NABP recommande de vérifier la liste des sites Web approuvés avec le nom de domaine .pharmacy. Voir la section “Buying Safely” sur le site at www.safe.pharmacy.

Répression : Un réseau de trafic de médicaments falsifiés et contrefaits démantelé en Colombie

Colombie - 27 Juillet 2016

27 juillet 2016 - www.elcolombiano.com

Le 27 juillet 2016, la police colombienne a arrêté 10 personnes suspectées de faire partie d’un gang de contrebande et de contrefaçon de médicaments. Parmi les faux médicaments, les autorités ont déclaré avoir saisi des traitements contre le cancer, le Sida, des contracptifs, soit près de 18 000 unités d’une valeur totale estimée à 800 millions de pesos, soit près de 260 000 dollars US. Ce réseau serait situé à Bogota, Cucuta et Medellin. Les contrefaçons auraient été produites dans des usines souterraines équipées de machines pour copier et reproduire des emballages de vrais médicaments, et également de machines pour falsifier les dates d’expiration afin de recommercialiser des médicaments expirés.

Communication/Conférence : La prescription de médicaments contrefaits à base de fentanyl : une menace mondiale

Etats-Unis - 22 Juillet 2016

22 juillet 2016 - www.dea.gov

La DEA (Drug Enforcement Administration) a publié en juillet un rapport sur la question de la prescription de pilules contrefaites introduites sur le marché aux États-Unis ces derniers mois, aggravant la crise du fentanyl et des opiacés. Certaines pilules contenaient des quantités mortelles de fentanyl, ce qui entraîne une augmentation des surdoses, des décès et des personnes dépendantes aux opiacés.

Répression : Mélange de médicaments vrais, faux et périmés

Chine - 16 Juillet 2016

Juillet - Août 2016 - www.quda100.com
www.booyuan.com

Un programme CCTV de la télévision rapporte le cas de M. Li (李 师长), de la ville de Shiyan de la Province du Hubei. Alors qu’il voulait acheter Plavix pour son père, il a découvert une pharmacie vendant le médicament pour 20 yuans. Il a acheté plusieurs boîtes, mais a vu que les pilules se détérioraient rapidement. Il a alerté la FDA de la ville de Shiyan, qui les a identifiées comme des contrefaçons. Les enquêtes ont révélé que le faux Plavix était probablement vendu par un certain M. Feng (冯), 30 ans, citoyen chinois de Guizhou. Ce dernier affirme cependant qu'il ignorait que les pilules étaient contrefaites, et l'identité des fabricants de médicaments contrefaits reste inconnue.

Communication/Conférence : Conférence sur la lutte anti-contrefaçon et la protection des marques – Pharmasafe India 2016

Inde - 14 Juillet 2016

14 juillet 2016 - www.pharmasafeindia.com

La conférence Pharmasafe Inde 2016 sur la lutte contre la contrefaçon et la protection des marques aura lieu les 22-23 Septembre (Holiday Inn, Mumbai). Elle réunira plus de 180 délégués et conférenciers (chefs d'entreprise de grandes sociétés pharmaceutiques, des experts en technologie, les autorités gouvernementales et réglementaires, les douanes, les enquêteurs, les experts juridiques de lutte contre la contrefaçon, ...) à une plate-forme commune pour permettre aux discussions, le partage d’informations précieuses, les meilleures pratiques, les tendances nationales et mondiales et les défis ainsi que des stratégies pour relever le défi de la contrefaçon. Pramod Bhatt, Shailesh Ayyangar et Edmond d'Arvieu de Sanofi interviendront à cet événement.

Répression : 39 faux vaccins trouvés dans près de 40 établissements médicaux en Indonésie

Indonésie - 12 Juillet 2016

12 juillet 2016 - SecuringIductry.com

Selon deux articles publiés par Securing Industry en juin et en juillet 2016, une énorme fraude aux faux vaccins a été démantelée en Indonésie à la fin du mois de juin. Après une enquête de trois mois, dix-sept personnes ont été arrêtées pour leur implication présumée dans ce trafic qui aurait duré 10 ans. Au moins 12 vaccins de marques ont été déclarés comme étant des contrefaçons, saisis dans 37 établissements de santé dans 9 provinces : South Sumatra, Lampung, Banten, Jakarta, Java Ouest, Java Est, Bangka Belitung, Riau et les îles Riau.


"Parallèlement, le ministère de la Santé du pays pense qu’au moins 197 enfants ont reçu ces faux vaccins et va maintenant déployer un programme de revaccination", a déclaré SecuringIndustry.

Communication/Conférence : Mobilisation au côté de l’IRACM et du CNAC contre le fléau mondial de la contrefaçon de médicaments

France - 20 Juin 2016

20 juin 2016 - www.lequotidiendumedecin.fr
www.contrefacon-riposte.info

Sous le nom « LA CONTREFAÇON DE MÉDICAMENTS EN FRANCE, MYTHE OU RÉALITÉ ? », l’Institut International de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM) et le Comité national anti-contrefaçon (CNAC)ont organisé une conférence – débat le 20 juin 2016 à Paris avec de nombreux experts internationaux et en présence du Sénateur Richard Yung et de l’Ambassadeur de France dignitaire Jean-David Levitte, également Président du Conseil d’Administration de l’IRACM.

Trois tables rondes ont analysé la situation à trois échelles : celle de la France, de l’Europe et du monde face à ce fléau. Elles ont mis en évidence les obstacles et points de blocages qui subsistent depuis 10 ans pour lutter efficacement contre ce scandale, en dépit de l’avancée significative de la convention Médicrime, mais dont la mise en œuvre reste à venir.

Internet : L’opération internationale PANGEA IX cible la vente de faux médicaments sur Internet et ferme 4 932 sites Web de vente de produits pharmaceutiques illicites

France - 09 Juin 2016

9 juin 2016 - www.interpol.int
www.ansm.sante.fr

L’opération internationale PANGEA IX, destinée à lutter contre la vente illicite de médicaments sur Internet, s’est déroulée du 30 mai au 7 juin 2016. Depuis 2008, les opérations PANGEA – coordonnées par Interpol et à laquelle participent près de 200 services de police et de douane, autorités de contrôle du médicament et entreprises privées telles que Sanofi - sont déployées dans plusieurs pays et sont le plus vaste programme de répression mené sur Internet.

En 2016, l’opération PANGEA IX a été suivie dans 103 pays et a abouti à : 393 arrestations dans le monde entier ; et à la saisie de médicaments potentiellement dangereux d’une valeur de plus de 53 millions d’USD, parmi lesquels des faux médicaments anticancéreux, tests de dépistage du VIH/Sida ou du diabète non conformes aux normes, matériel dentaire de contrefaçon et matériel chirurgical illicite.

En France, 961 192 produits de santé illicites ainsi que 1 422 kg de produits de santé en vrac ont été saisis lors de cette opération par la douane. Ces saisies se composent essentiellement de médicaments sans autorisation de mise sur le marché en France (580 000), de produits de santé contrefaisants (près de 190 000 comprimés) et de médicaments détournés de leur usage et utilisés comme stupéfiants (plus de 30 000 doses).

Plus de 77 % des produits saisis provenaient d’Asie (principalement d’Inde avec 64,22 %).

Crédit photo : Interpol

Communication/Conférence : les grandes initiatives internationales de Sanofi contre les médicaments contrefaits

France - 08 Juin 2016

8 juin 2016 - www.lehub.sanofi.com

La contrefaçon de médicaments s’immisce par divers biais, que ce soit sur internet, ou dans des marchés d’Afrique, ou encore dans des pharmacies peu scrupuleuses de certains pays en développement. C’est un trafic universel qui impacte la santé publique internationale et qui provoquerait plusieurs centaines de milliers de morts par an.

Dans ce contexte, les acteurs majeurs de la santé, tel que Sanofi, s’engagent pour aider les pouvoirs publics de tous les Etats et trouver des solutions pour un but commun : protéger la santé des patients. Sanofi intervient ainsi dans les opérations Pangea coordonnées chaque année par Interpol, en soutenant les législations mises en place au niveau international et local telle que la convention Médicrime, en renforçant la protection de ses produits par la mise en place de procédés simples et efficaces, et en analysant depuis 2008 les médicaments suspects collectés dans de nombreux pays au Laboratoire Central d’Analyse des Contrefaçons de Sanofi à Tours. Le groupe Sanofi participe aussi à de nombreux évènements et conférences à travers le monde pour sensibiliser et informer les populations sur ce fléau grandissant.

Communication/Conférence : la Journée mondiale anti-contrefaçon de Sanofi du 6 juin mobilise toutes les filiales du Groupe contre ce fléau

France - 06 Juin 2016

6 juin 2016 - www.sanofi.com

Cette année encore et dans un souci de toujours informer ses salariés contre le danger que représentent les faux médicaments et leur trafic dans toutes les régions du monde, le groupe Sanofi a déployé un évènement international en organisant sa Journée mondiale anti-contrefaçon dans la plupart de ses filiales.

Lancée le 6 juin 2016 au siège du groupe à Paris, cette journée de sensibilisation et d’information est reproduite dans la plupart de ses filiales. Elle est l’occasion de faire le point sur les grandes initiatives mises en place à l’échelle mondiale pour endiguer cette menace, au niveau du groupe et au niveau international. Les collaborateurs peuvent ainsi comprendre ce fléau qui inonde de plus en plus les marchés et Internet, et sensibiliser leur entourage à cette progression dont l’impact sur la santé publique est majeur. On l’estime à plusieurs centaines de milliers de morts par an.

Afin de lutter contre ce fléau, les principaux acteurs de la santé s’engagent et s’organisent. L’identification des réseaux de distribution, la saisie de produits falsifiés, mais aussi la sensibilisation du grand public et la diffusion de bonnes informations, sont autant d’engagements pris par la communauté internationale ces dix dernières années, et cela continuera à se faire aussi longtemps que nécessaire.

Législation : La Convention Médicrime bientôt ratifiée par la France et la Belgique

France - 19 Mai 2016

19 mai 2016 - www.coe.int

La Belgique a adopté le projet de loi portant ratification à la Convention Médicrime le 12 mai 2016, juste avant la France le 19 mai. D’ici la fin de l’année 2016, ces deux pays pourraient bien ratifier le premier instrument juridique contraignant dans le domaine du droit pénal en criminalisant la contrefaçon mais aussi la fabrication et la distribution de produits médicaux mis sur le marché sans autorisation ou en violation des normes de sécurité.

La Convention Medicrime est un traité de droit pénal international du Conseil de l'Europe. Les 47 états européens qui sont membres du Conseil de l'Europe ainsi que les états d'autres régions du monde peuvent signer et ratifier la Convention et participer ainsi à la coopération internationale au titre de la Convention.

Répression : Saisie de 67 noms de domaine de sites Web impliqués dans la vente de médicaments délivrés sur ordonnance faussement étiquetés et contrefaits aux Etats-Unis

États-Unis - 26 Avril 2016

26 avril 2016 - www.justice.gov

Le 26 avril 2016, les autorités américaines ont ordonné la saisie de 67 noms de domaine des sites Web commerciaux impliqués dans la vente et la distribution de médicaments illégaux. La saisie des noms de domaines est en possession du gouvernement fédéral.

Le procureur américain Bill Nettles s’est exprimé à ce sujet et a conseillé : "pour être sûr et efficace, les médicaments sur ordonnance doivent être prescrits sous la surveillance de professionnels de santé, et ne doivent pas être achetés sur Internet à partir de sources étrangères inconnues et non règlementées".

Législation : Le Parlement turc a élaboré une loi afin de durcir les sanctions contre les criminels de contrefaçon

Turquie - 21 Avril 2016

21 avril 2016 - www.tbmm.gov.tr
www.disab.saglik.gov.tr

Grâce à un code pénal turc datant de 2004, la contrefaçon est déjà pénalisée en Turquie avec un emprisonnement de 5 ans maximum en vertu des articles 186 et 187. Par ailleurs, la République turque avait signé la Convention Médicrime du Conseil de l'Europe concernant la contrefaçon de médicaments le 29 juin 2012. Le Conseil encourage et oblige les pays à appliquer des sanctions juridiques / judiciaires lourdes contre les criminels de contrefaçons.

Le Parlement turc avait déjà rédigé un projet de loi pour l’entrée en vigueur, mais la loi n'a pas encore été approuvée, ainsi la loi n’est pas encore effective. À ce jour, un projet de processus législatif semble en cours d'évaluation.

Communication/Conférence : Empêcher la vente illégale de "Ticafrani" en Côte-d'Ivoire

Côte d'Ivoire - 18 Avril 2016

18 avril 2016 - www.theglobalfund.org
www.ispeakoutnow.org

Le Bureau de l'Inspecteur général de Global Fund, en partenariat avec le ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique de Côte d'Ivoire, a annoncé le lancement d'une campagne anti-corruption appelé "J’en parle maintenant !". L'un des objectifs de la campagne est lié aux "problèmes des produits" : elle vise à sensibiliser le public aux dangers de la prise de médicaments achetés sur les marchés sans prescription médicale. Grâce à des annonces du service public sur la radio nationale et dans les médias, la campagne se base sur le travail réalisé par la fondation Chirac en utilisant son slogan "Le médicament de la rue tue !".

Communication/Conférence : Sanofi participe au groupe de travail sur la lutte contre le commerce illicite avec l’OCDE

France - 18 Avril 2016

18 avril 2016 - www.oecd.org

Le 18 avril 2016, Sanofi a été invité à prendre la parole pendant la « 4th OECD Task Force meeting on Countering Illicit Trade » sur l’impact des faux médicaments sur la santé publique et les principales activités conduites par Sanofi concernant la lutte contre la contrefaçon de médicaments sur internet.

Communication/Conférence : En Russie, 2,2 millions de boîtes de médicaments sous-standards et contrefaits ont été retirés de la circulation en 2015

Russie - 18 Avril 2016

18 avril 2016 - www.mskagency.ru

Les employés du Service fédéral de surveillance dans le secteur de la santé (Roszdravnadzor) ont retiré de la circulation près de 2,2 millions de boîtes de médicaments contrefaits ou sous-standards en 2015. Ce chiffre a été annoncé lors de la dernière réunion du Conseil du Roszdravnadzor par le chef de l'agence, Mikhail Murashko. Il a d’ailleurs noté que 62,9% de médicaments de qualité inférieure identifiés ont été fabriqués en Russie.

Répression : 76 000 comprimés d’un analgésique opioïde contrefait saisis au Québec

Québec - 18 Avril 2016

18 avril 2016 - www.lapresse.ca

Après douze perquisitions menées au Québec entre le 1er mars et le 8 avril 2016, la police a saisi 76 000 comprimés de Fentanyl1 contrefait d’une valeur de 1,5 million de dollars. Cinq suspects ont été appréhendés à Québec.

1 Le Fentanyl est un analgésique opioïde.

Communication/Conférence : Les importations de produits contrefaits et piratés pèsent lourd sur l’économie européenne

Europe - 18 Avril 2016

18 avril 2016 - www.oecd.org

Selon l’étude de l’OCDE et de l’EUIPO parue le 18 avril 2016, le commerce international de produits contrefaisants et piratés s'élève à 461 milliards de dollars US en 2013 - environ 2,5 % des importations mondiales – soit l’équivalent du PIB de l’Autriche. On découvre que les marques américaines, italiennes et françaises sont les plus touchées par la contrefaçon et qu’une partie des sommes provenant de ces ventes alimente le crime organisé. Jusqu’à 5 % des biens importés par l’Union européenne sont des contrefaçons qui, pour la plupart, proviennent de « pays à revenu intermédiaire ou de pays émergents, la Chine en étant le premier producteur ». Il semblerait, toujours d’après ce rapport, que le phénomène ait évolué depuis ces dix dernières années.

En 2013, les Etats-Unis sont les plus touchés par les infractions à la propriété intellectuelle (% de valeur des saisies) avec un taux de 20%, suivis par l’Italie (14,6%), puis la France (12,1%) et la Suisse (11,7%).

La contrefaçon de médicaments est également pointée du doigt ayant un impact négatif, voire très dangereux, sur la vie des patients-consommateurs. Il est aussi indiqué qu’un large volume de produits contrefaisants est expédié par poste ou envois express en lien avec des achats effectués sur internet, et particulièrement via des sites de e-commerce.

Un résumé du rapport est disponible en français.

Technologie : ProCheck lance un message de vérification des médicaments au Pakistan

Pakistan - 13 Avril 2016

13 avril 2016 - www.securingindustry.com

La start-up ProCheck a commencé la protection contre la contrefaçon de médicaments au Pakistan en utilisant la technologie de vérification par SMS. La société a déployé des codes sérialisés sur les paquets de médicaments vendus au Pakistan par le groupe pharmaceutique local Ferozsons, en se concentrant d'abord sur plusieurs produits pour l'hypertension artérielle et le diabète. Chacun des paquets porte un code unique qui peut être envoyé par texto à un numéro (9900) afin d'obtenir une confirmation en quelques secondes et savoir si la boîte de médicament est authentique ou fausse.

Communication/Conférence : Les saisies de faux médicaments ont quadruplé en 2015 en Allemagne

Allemagne - 12 Avril 2016

12 avril 2016 - www.zoll.de

La Douane allemande a publié les résultats de ses performances en 2015. Le nombre de cachets illégaux ou faux confisqués à la frontière allemande a quadruplé atteignant 3,9 millions en 2015. Durant la dernière année, l'accent a été mis sur les médicaments vendus en ligne. Les produits saisis ne sont pas seulement des stéroïdes, des traitements contre la dysfonction érectile, des pilules amincissantes et des produits pour la repousse des cheveux, mais également des sédatifs et des somnifères. Les substances pharmaceutiques confisquées provenaient principalement de Chine, tandis que les produits finis provenaient souvent d'Inde, de Chine, de Thaïlande et des Etats membres de l’Est de l'Union européenne.

Communication/Conférence : Nouvelle stratégie de lutte contre les médicaments falsifiés en Espagne pour 2016 - 2019

Espagne - 11 Avril 2016

11 avril 2016 - www.aemps.gob.es

L'Agence espagnole des médicaments et des dispositifs médicaux (AEMPS) a publié sa nouvelle stratégie pour 2016-2019 pour lutter contre les médicaments falsifiés, promouvoir le développement des actions de toutes les parties prenantes et mieux protéger les patients contre les risques liés à ce phénomène.

Communication/Conférence : La Convention Médicrime bientôt ratifiée en France

France - 06 Avril 2016

6 avril 2016 - www.leem.org

En France, le projet de loi autorisant la ratification de la Convention Médicrime du Conseil de l’Europe sur la contrefaçon des produits médicaux et les infractions similaires menaçant la santé publique sera discuté en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale le 12 mai 2016.

Pour mémoire, ce projet de loi avait été adopté en première lecture au Sénat le 17 décembre 2015.

Communication/Conférence : Grande mobilisation des Académies et des Ordres de médecine, de pharmacie et vétérinaire contre le fléau des médicaments falsifiés

France - 05 Avril 2016

5 avril 2016 - AFP
www.pourquoidocteur.fr

Le 5 avril 2016, à Paris, les trois Académies scientifiques françaises se sont mobilisées contre le fléau des médicaments falsifiés. L’Académie de médecine, l’Académie de pharmacie et l’Académie vétérinaire ainsi que les trois Ordres ont organisé une conférence pour alerter la population sur la gravité des risques liés à la falsification des médicaments, en plein essor en France et dans le monde.

L’annonce de cette conférence survient alors que la France et d’autres pays européens s’apprêtent à ratifier la Convention Médicrime du Conseil de l’Europe sur la contrefaçon des produits médicaux et les infractions similaires menaçant la santé publique. Aujourd’hui, seulement six pays ont ratifié la Convention : l’Arménie, la Hongrie, la Moldavie, l’Espagne, l’Ukraine et la Guinée1.

A l’issue de la conférence, un manifeste commun qui réclame des mesures de prévention et de répression – jugées trop faibles à ce jour - à l’échelle internationale a été signé et sera remis à la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Les 6 organisations françaises associent le crime pharmaceutique au terrorisme et demandent que les mêmes sanctions puissent être appliquées.

Selon les trois Académies, la population, peu informée sur la question si l’on en croit les enquêtes d’opinion, gagnerait à ce que la communication s’intensifie sur ce sujet. Sanofi soutient cette initiative qui s’inscrit dans la mise en œuvre d’actions concrètes contre les criminels qui fabriquent et commercialisent les médicaments falsifiés, et mettent en péril la santé publique mondiale.

1Etat des signatures et ratifications.

Communication/Conférence : Selon un rapport, 58% des cas de contrefaçon au Pérou impliquent des établissements pharmaceutiques

Pérou - 04 Avril 2016

4 avril 2016 - www.bmjopen.bmj.com

Une nouvelle étude rétrospective sur les médicaments contrefaits au Pérou (1997-2014) vise à consolider et à évaluer des informations sur les médicaments contrefaits ayant été soumis à des alertes pharmaceutiques émises par l'autorité de régulation des médicaments péruvienne pendant plus de 18 ans de surveillance de la santé et de la répression.

Un total de 669 alertes a été émis par DIGEMID durant l'étude ; 354 (52,91%) couvrent 1 738 cas de contrefaçon :

  • 1 010 cas (58,11%) impliquent des établissements pharmaceutiques ;
  • et 349 (20,08%) impliquent des locaux commerciaux non-pharmaceutiques.
  • Dans 126 cas (7,25%), les médicaments contrefaits ont été saisis dans un commerce non autorisé (sans aucune autorisation de mise sur le marché).
  • Dans 253 cas (14,56%), l'établissement ou l’entreprise associée au produit saisi n'a pas été identifié.

Répression : Démantèlement de deux laboratoires clandestins au Honduras

Honduras - 02 Avril 2016

2 avril 2016 - www.elheraldo.hn

Une perquisition a été menée le 1er avril 2016 par les autorités honduriennes à Colonia Cantarero López, à Tegucigalpa, dans deux laboratoires clandestins dédiés à la fabrication de médicaments. Le propriétaire, Melvin Rolando Garcia Betanco, a été arrêté et de nombreux produits ont été saisis, y compris des médicaments sans étiquettes, des bouteilles en plastique, des matières premières et des boîtes.

Répression : Alerte de sécurité publique sur des comprimés d’analgésiques opioïdes contrefaits saisis à Sacramento ayant causé la mort de 9 personnes

États-Unis - 01 Avril 2016

1 avril 2016 - www.dea.gov

Les autorités fédérales (DEA) de San Francisco ont émis une alerte le 1er avril suite au décès de plusieurs personnes dans la région de Sacramento suite à l’ingestion d'un médicament contrefait acheté dans la rue. Le Fentanyl est un analgésique qui est 80 fois plus puissant que la morphine. La Drug Enforcement Administration tente de remonter à la source.

Communication/Conférence : Zentiva s’implante au Nigeria pour assurer à la population un accès aux médicaments de qualité et abordables

Nigéria - 01 Avril 2016

1 avril 2016 - www.thisdaylive.com

Le lancement de Zentiva au Nigeria est évoqué dans la presse et met en avant la problématique de la contrefaçon et l’accessibilité aux médicaments dans ce pays. L’Afrique est le continent le plus touché par les faux médicaments et notamment l’Afrique subsaharienne où 30% des médicaments sont contrefaits, falsifiés, de qualité inférieure, importés illégalement ou mal étiquetés.

Le Nigéria fait donc face à une circulation de médicaments contrefaits élevée puisqu’elle pourrait atteindre de 30 à 60%. L’autorité de santé du pays, la NAFDAC, est cependant très active et procède régulièrement à des saisies et arrestations de contrefacteurs ou revendeurs. Ces populations ont pour la plupart un accès très limité voire impossible aux soins essentiels et de bonne qualité, et sont les proies de maladies infectieuses graves telles que le paludisme, la tuberculose ou le VIH-Sida. Dans ce contexte, Sanofi a décidé qu’il devenait urgent d’aider ce pays particulièrement touché par ce fléau en implantant un site de production de médicaments génériques plus sûrs pour les patients nigérians et de la région. Les médicaments génériques sont des copies conformes et légales des médicaments « princeps », et ont l’avantage d’avoir un coût moindre. Ils restent néanmoins des médicaments de grande qualité.

Le Directeur de Sanofi Nigeria-Ghana, Abderrahmane Chikabi, dit à ce sujet « Zentiva est une entreprise du groupe Sanofi. Elle est parmi les leaders dans le domaine des génériques et propose un large portefeuille de médicaments génériques couvrant les principaux axes thérapeutiques. »

Communication/Conférence : Clinigen se joint à ASOP UE et EAASM pour protéger les patients contre la menace des médicaments contrefaits

États-Unis - 29 Mars 2016

29 mars 2016 - www.eaasm.eu
www.asop.eu

Clinigen Group plc devient un membre à part entière de l’European Alliance for Access to Safe Medicines (EAASM) et de l’Alliance for Safe Online Pharmacy in the EU (ASOP EU), tous deux visant à protéger les patients contre les dangers des médicaments falsifiés ou contrefaits.

Répression : La police d'Istanbul saisit une demi-tonne de médicaments contrefaits

Turquie - 23 Mars 2016

23 mars 2016 - www.aa.com.tr

L’unité contre le crime organisé et la lutte contre la contrebande de la police d'Istanbul a arrêté une femme de 37 ans, et saisi plus de 1 500 boîtes de médicaments contrefaits supposés aider à la perte de poids. La suspecte, trouvé dans le district de Basaksehir, aurait importé des poudres à base de plantes en provenance d'Iran et de Roumanie. Elle est soupçonnée de les vendre illégalement sur Internet en utilisant de fausses étiquettes.

Répression : Saisie de 3 tonnes de médicaments illicites au Cameroun

Cameroun - 23 Mars 2016

23 mars 2016 - www.cameroononline.org

Plus de trois tonnes de médicaments de contrebande en provenance du Nigeria voisin ont été détruites à Bamenda en mars 2016. Les produits, d'une valeur de 500 millions de francs CFA, sont le résultat de l'intensification des contrôles aux frontières. Ils ont été fabriqués en Afrique du Sud, au Brésil, en Inde et au Nigeria.

Répression : 19 pharmacies fermées pour contrefaçon de médicaments en République Dominicaine

République Dominicaine - 17 Mars 2016

17 mars 2016 - www.noticiassin.com

La Direction générale des médicaments, de l’alimentation et des dispositifs médicaux (DIGEMAPS) a définitivement fermé 19 pharmacies et distributeurs de médicaments pour délit de contrebande, contrefaçon et falsification de médicaments. Quatre établissements fonctionnaient illégalement et les autres ne respectaient pas les bonnes pratiques de fabrication.

Communication/Conférence : La Douane française annonce une nette baisse des saisies de médicaments de contrefaçon en France en 2015

France - 17 Mars 2016

17 mars 2016 - www.douane.gouv.fr

Parmi 7,7 millions d’articles de contrefaçon saisis par la Douane française en 2015, « seuls » 173 385 médicaments contrefaisants ont été saisis. Les vêtements sont les principales saisies de contrefaçons (761 542), suivis par les chaussures (595 160), les téléphones mobiles (528 925) et jeux, jouets et articles de sport (460 796).

2014 a été une année record avec 2 580 793 médicaments contrefaisants marquée par l’interception de 2,4 millions médicaments de contrefaçon au Havre en février 2014. L’année 2013 avait également permis l’interception de 1 354 705 médicaments de contrefaçon dont plus de 1,2 millions au Havre en mai. Ces deux années ont marqué deux saisies successives exceptionnelles sur le territoire français.

Législation : Un règlement européen adopté portant sur les emballages des médicaments à usage humain s’appliquera dès 2019

Europe - 16 Mars 2016

16 mars 2016 - www.eur-lex.europa.eu

Le règlement encadrant l’identification des boîtes de médicaments définit les caractéristiques et les spécifications techniques de l'identifiant unique qui permet de vérifier l'authenticité des médicaments et d'identifier les boîtes individuelles. L’identifiant unique est constitué du code du produit et d’un numéro de série. Cet identifiant unique est intégré dans un code barre bidimensionnel (Data Matrix) contenant aussi le numéro de lot et la date de péremption du médicament, et si nécessaire un numéro de remboursement national. La Directive européenne requiert l’intégrité du conditionnement secondaire qui doit être muni d’un dispositif antieffraction.

Les fabricants doivent évaluer la qualité d'impression du code Data Matrix et imprimer sur l’emballage (dans un format lisible par l’homme) le code du produit, le numéro de série, le numéro de lot, la date de péremption et le numéro de remboursement national lorsqu’il est nécessaire.

En cas de soupçon de falsification, le pharmacien ou toutes personnes autorisées ou habilitées à délivrer des médicaments au public vérifiera les dispositifs de sécurité et en informeront les autorités compétentes.

Le règlement entrera en vigueur à partir du 9 février 2019.

Consulter le Journal officiel de l’Union européenne L32 du 9 février 2016 : « Règlement délégué (UE) 2016/161 de la Commission du 2 octobre 2015 complétant la directive 2001/83/CE du Parlement européen et du Conseil en fixant les modalités des dispositifs de sécurité figurant sur l'emballage des médicaments à usage humain (1) ».

Législation : La Cour suprême de Chine a supervisé 81 affaires impliquant des médicaments ou des aliments contrefaits

Chine - 15 Mars 2016

15 mars 2016 - www.legal.china.com.cn
www.xinhuanet.com

Selon la plate-forme d'information juridique de la Chine, la Cour suprême chinoise a traité 81 affaires en relation avec des médicaments et / ou des aliments contrefaits, tandis que 1 646 dossiers ont été traités dans tout le pays, conduisant à la poursuite de 13 240 personnes. Le rapport indique également qu’en 2015, le Parquet populaire suprême chinois a déployé une activité spéciale de surveillance de deux ans qui a porté sur les médicaments et les aliments dangereux et faux, et qui est censé jouer un rôle dissuasif.

Ce rapport a également été discuté au début du mois de mars au cours de la "Two Assemblies" ou "Lianghui", la réunion annuelle qui amène le Congrès national du peuple, l'organe législatif de la Chine et de la Conférence consultative politique de la Chine Populaire, un organe consultatif qui réunit des représentants des différentes provinces et secteurs économiques, à discuter des principales préoccupations de la Chine et des suggestions de la politique de l'offre.

Répression : Une toxine botulique contrefaite importée de Hong Kong

Taiwan - 13 Mars 2016

13 mars 2016 - www.taipeitimes.com

Un paquet étiqueté et censé contenir 11 boîtes de toxine botulique de type A envoyé de Hong Kong a été intercepté par l'administration des douanes à Taïwan. L'emballage des produits contrefaits était très similaire aux produits authentiques, toutefois les composants ne contenaient pas de toxine botulique de type A, et le nom de la marque sur la boîte était "Allercan".

Répression : Plusieurs tonnes de faux médicaments incinérés en Guinée

Guinée - 12 Mars 2016

12 mars 2016 - www.french.cri.cn

Des centaines de tonnes de médicaments illicites et contrefaits tels que des sirops antipaludéens et des traitements contre les parasites ne contenant pas de principe actif ont été incinérés le 11 mars 2016 en Guinée. Cinquante-quatre tonnes ont été saisies au port autonome de Conakry, et quant au reste, il s’agit du résultat de saisies effectuées dans les rues de la capitale, Conakry.

Internet : Des efforts concrets sont réalisés en Chine pour lutter contre les médicaments contrefaits vendus via une plateforme en ligne

Chine - 10 Mars 2016

10 mars 2016 - www.sda.gov.cn

Selon l’autorité de santé chinoise, la province du Yunnan a commencé à être plus vigilante sur la lutte contre les problèmes de vente de médicaments contrefaits via Internet. Les autorités provinciales mettent en œuvre quatre politiques, y compris le renforcement de la direction sur le traitement de l'enquête, et la surveillance quotidienne renforcée sur le suivi de la publication Internet de médicaments illégaux. L’accent est également mis sur les informations fournies par les plaintes sur Internet et la promotion, le conseil et l’alerte sur les activités de médicaments illicites et de contrefaçon pour les citoyens chinois sont également mis en oeuvre.

Législation : Comment vous protéger contre les médicaments contrefaits en Ukraine ?

Ukraine - 07 Mars 2016

7 mars 2016 - www.rian.com.ua

Le nouveau projet de loi du ministère du Développement économique (renforçant la responsabilité pour la violation des droits de propriété intellectuelle) aura un impact négatif sur la politique de prix sur le marché pharmaceutique en Ukraine, où environ 30% des médicaments sont des faux.

Selon Ruslan Svitlyn, directeur d'un réseau de pharmacies, ce projet de loi pourrait conduire à des prix plus élevés sur le marché noir et affectera principalement le marché pharmaceutique. Ces produits contrefaits sont principalement importés de Russie, Bulgarie, Roumanie et Turquie. En raison d'un mémorandum, le contrôle des médicaments n'a pas été appliqué pendant 2 ou 3 ans, et parallèlement, il y a eu une augmentation constante des prix des médicaments. Selon Ruslan Svitlyn, les médicaments les plus contrefaits en Ukraine sont les médicaments les plus populaires dans le réseau de distribution : médicaments pour l'hypertension, pour les problèmes du système cardiovasculaire, pour les enfants.

Selon Evgeniy Loktionovoy, Directeur de la Company Ukrainian Trade Guild, l'adoption du projet de loi ne va pas détruire le marché des produits illégaux. Ce projet de loi ne fera qu'augmenter le prix des pots de vin et le prix des marchandises de contrefaçon en moyenne (de 20% à 25%). Il a déclaré que le marché illégal continuera d'exister car aujourd'hui, il y existe une énorme différence entre les prix des produits authentiques et contrefaits. La différence peut être de 70 à 80%, voire plus.

Communication/Conférence : La CIOPF propose un e-learning pour approfondir ses connaissances sur les médicaments falsifiés

France - 04 Mars 2016

4 mars 2016 - www.ciopf.org
www.globe-network.org

La Conférence Internationale des Ordres de Pharmaciens Francophones (CIOPF) propose un e-learning sur les médicaments falsifiés lancé en 2015, dont les éditeurs sont TRACMED et la Fondation Mérieux. Deux modules sont proposés en accès libre et en version anglaise et française. Le premier module est une introduction à la problématique des médicaments falsifiés ; le second module porte sur la prévention, la détection et le signalement.

Au travers du portail GLOBE (Global Link for Online Biomedical Expertise), les deux modules interactifs offrent aux professionnels de santé et aux scientifiques des informations pour lutter contre les médicaments falsifiés, et notamment en Afrique.

Communication/Conférence : Mise en garde en Suisse sur un traitement de l’hépatite C découvert en Israël

Suisse - 03 Mars 2016

3 mars 2016 - www.swissmedic.ch

Le 3 mars 2016, Swissmedic, l’agence de santé suisse, a publié une mise en garde sur des contrefaçons de la préparation Harvoni® découvertes en Israël. Ce médicament est indiqué dans le traitement de l’hépatite C chronique (HCC) chez les adultes. Les flacons en plastique saisis contiennent des comprimés pelliculés blancs au lieu des comprimés jaunes originaux. Ces contrefaçons proviennent d’Inde et sont importées via une société commerciale suisse.

Ce traitement est très coûteux en Suisse et les patients préfèrent l’acheter sur internet. Swissmedic rappelle donc de ne pas acheter de médicaments provenant d’une source inconnue et d’être particulièrement vigilant sur internet.

Législation : Sept ans de prison pour fabrication, distribution et vente de faux médicaments au Nigéria

Nigéria - 03 Mars 2016

3 mars 2016 - www.mynewswatchtimesng.com

Le 2 mars 2016, la Haute cour fédérale de Lagos a condamné une femme de 35 ans à sept ans de prison et à une amende de 50 000 nairas (ou 252 dollars US) pour fabrication, distribution et vente de faux médicaments. L’inculpée vendait, entre autre, un antibiotique antibactérien antiparasitaire de la famille des nitro-5-imidazolés retrouvé en sa possession. Une analyse effectuée en laboratoire a démontré qu’il s’agissait bien d’un médicament contrefait.

L’accusée s’est défendue en affirmant qu’elle n’était pas informée de la non-conformité de ces médicaments. Les enquêteurs ont pourtant découvert qu’elle était diplômée en microbiologie et fabriquait bien elle-même ces médicaments.

Communication/Conférence : Les faux médicaments pour les animaux au Brésil atteignent 15% du marché

Brésil - 01 Mars 2016

1 mars 2016 - www.brasileiros.com.br

Selon l'Association of National Pharmaceutical Laboratories (Alanac), la contrefaçon a atteint 15% du marché des produits vétérinaires. Les produits ne sont pas seulement pour les animaux, mais aussi pour les bovins, les porcs, les chevaux et la volaille. Certains de ces médicaments sont fabriqués dans le pays tandis qu'une autre partie passe en contrebande.

Législation : La CFDA supprime le système public de supervision électronique du médicament en Chine

Chine - 21 Février 2016

21 février 2016 - www.zqb.cyol.com

Le 20 février 2016, la China Food and Drug Administration (CFDA) a annoncé qu'elle renonçait au «numéro de supervision électronique du médicament". Ce numéro à 20 chiffres était remis par la CFDA et était une identité (ID) permettant à la CFDA de collecter toutes les informations du produit (réglementation, fabrication, composition et d'expiration). Certaines personnes pensaient que le numéro de supervision électronique du médicament était inutile car il se superposait à d'autres chiffres tels que le code-barres, le numéro de série et le numéro d'approbation. Les fabricants de médicaments chinois reprochaient les coûts d'impression supplémentaires, et le système imposait l’achat d’un nouvel équipement. Cependant, ce système de numérotation était utile au gouvernement pour vérifier les produits en cas de problème ou de crise, et mener des actions anti-contrefaçons. Il semble que la raison principale qui ait motivé la décision de l'État chinois était d'accroître la responsabilité des fabricants de médicaments et les encourager à améliorer leurs pratiques de traçabilité, de sorte que l'ensemble du système ne sera plus supporté par l’administration chinoise.

Cette annonce affecte de manière significative les futurs plans d'Alibaba pour la vente de médicaments en ligne. La base de données a été créée et exploitée par Citic 21CN, une entreprise de données pharmaceutiques dans laquelle Alibaba a pris une participation majoritaire en 2014, et qui fut rebaptisée Technologie Alibaba Health Information Ltd.

Législation : Une nouvelle loi sera bientôt adoptée en Algérie pour éradiquer la contrefaçon

Algérie - 20 Février 2016

20 février 2016 - www.leconews.com

Pour assainir le marché de médicaments contrefaits et autres types de fraudes, une nouvelle loi sera promulguée dans les prochains mois en Algérie. Elle vise à renforcer les contrôles sur les importateurs et les fabricants locaux impliqués dans le marché national des médicaments.

Répression : Un réseau criminel de faux médicaments démantelé à Tcheliabinsk en Russie

Russie - 17 Février 2016

17 février 2016 - www.chel.mk.ru

Trente-deux membres d'un groupe criminel qui extorquait de l'argent à des personnes âgées et handicapées en vendant des faux médicaments devaient être jugés au début de l’année. Ce réseau aurait été créé en 2007 par deux hommes originaires de Tcheliabinsk, et deux autres hommes originaires de Moscou qui ont fondé une société à Tcheliabinsk spécialisée dans la vente de faux médicaments. Leur entreprise qui vendait des compléments alimentaires et des produits non certifiés recherchait uniquement des personnes âgées et handicapées seules et dans une situation difficile.

Entre 2007 et 2010, le réseau aurait réussi à extorquer un total de 13,8 millions de roubles à 217 habitants des régions de Tcheliabinsk, de Sverdlovsk et de Kirov.

Répression : Le marché est envahi par les faux médicaments au Bangladesh

Bangladesh - 06 Février 2016

6 février 2016 - www.amarhealth.com

Les marchés au Bangladesh sont inondés de faux médicaments mais rien n’est fait pour protéger les patients touchés. Selon l’autorité de santé, 1 189 cas ont été enregistrés par le biais d’accusations d'importation, de stockage et de vente de médicaments de contrebande ou faux entre le mois de janvier et le 13 décembre 2015. Pendant cette période, 31 personnes ont été condamnées. Les problèmes seront résolus, au moins partiellement, si la «politique pharmaceutique nationale», actuellement en cours, est approuvée et mise en œuvre par le gouvernement.

Répression : Opération anti-contrefaçon d’envergure dans la province de Guangdong

Chine - 05 Février 2016

5 février 2016 - www.sda.gov.cn

En février 2016, les départements Food & Drug de Guangdong et Shenzhen ont lancé une opération contre la vente en ligne de médicaments contrefaits. L’opération a conduit à l'identification de 14 affaires. Au total, les autorités ont trouvé 15 ateliers de fabrication, ont arrêté 17 suspects et saisi 40 sortes de médicaments pour une valeur totale de 30 millions de yuans (soit 4,6 millions de dollars).

La China Food and Drug Administration (CFDA) a publié le nom de 12 sociétés utilisées pour vendre les faux médicaments : Tibet Tanggula Julong Biotech Co. Ltd ; Hong Kong Julong Biotech Co. Ltd ; American High-tech Biotech Institute; Hong Kong Sanniu Biopharma (International) Group Ltd ; Guizhou Lipanshui City Xingda Drug & Health Products Co. Ltd ; American California Ouhua Pharmacy ; Hong Kong Longwei Biotech Co. Ltd ; Hong Kong Jiulong Herbal Medicine Group Co. Ltd ; Hong Kong Weixin Biotech Co. Ltd ; Guangdong Shenzhen Yisheng Biotech Co. Ltd ; Hong Kong Tianlong Biotech (International) Group Limited et le Tibet Nima Biotech Co. Ltd.

Répression : 5 laboratoires clandestins démantelés et 750 000 comprimés saisis au Portugal

Portugal - 03 Février 2016

3 Février 2016 - www.policiajudiciaria.pt
www.portugalresident.com

L’opération Underground Pharma menée par le Police Judiciaire a permis de démanteler 5 laboratoires clandestins qui fabriquaient des produits anabolisants. La police a saisi 750 000 comprimés et 50 000 formes injectables, ainsi que des médicaments falsifiés achetés au marché noir et des matières premières pour la production de médicaments.

Communication/Conférence : 90% des sites internet de vente en ligne de médicaments identifiés par la NABP classés comme « non recommandables »

Etats Unis - 01 Février 2016

1er Février 2016 - www.contrefacon-riposte.info

La National Association of Boards of Pharmacy (NABP) a publié le 29 Janvier 2016 un rapport intitulé “Internet Drug Outlet Identification Program - Progress Report for State and Federal Regulators: January 2016”. Celui-ci porte sur la lutte contre les sites de ventes de médicaments illégaux accessibles aux Etats-Unis et apporte des chiffres récents de ce phénomène. Sur les 10 668 sites identifiés par la NABP, 90% ne sont pas conformes et classés comme « non recommandables » par la NABP. 60% de ces points de vente en ligne « non recommandables » dissimulent leur adresse sur le site web. De plus, plus de 50% des sites web malveillants offrent des médicaments qui sont étrangers ou non approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) des Etats Unis et 90% d’entre eux semblent avoir des filiations avec des réseaux mafieux de vente de médicaments sur Internet.

Communication/Conférence : L’Unifab publie un rapport sur les liens entre la contrefaçon et le terrorisme

France - 29 Janvier 2016

29 janvier 2016 - www.unifab.com

En janvier 2016, l'Union des Fabricants (UNIFAB) a publié un rapport affligeant qui fournit un aperçu sur les liens entre le terrorisme et la contrefaçon. Il démontre que cette activité illégale est l'une des activités de prédilection pour le financement d'actions terroristes. Par exemple, la contrefaçon de médicaments est citée dans le lien avec l’IRA (Armée républicaine irlandaise) et avec le Hezbollah.

Répression : Des produits pharmaceutiques illégaux saisis lors de raids en Espagne

Espagne - 29 Janvier 2016

29 Janvier 2016 - www.guardiacivil.es

Au cours de l'opération conjointe Mazinger, la Guardia Civil espagnole a démantelé un réseau criminel international dédié à la fabrication, la contrefaçon et la distribution de produits interdits sur le marché du sport. Les enquêtes commencées en 2015 avaient révélé un réseau lié à un gang criminel espagnol. Depuis le début de l'opération, la police a fouillé 28 maisons et autres locaux à Malaga, Alicante et Murcie, arrêtant 37 personnes et saisissant 70 000 doses de médicaments illicites, ainsi que plus de 120 kilos de produits comprenant des stéroïdes, des hormones et des stimulants sexuels.

Législation : En Russie, le gouverneur de Tomsk propose de juger les fabricants de médicaments contrefaits comme des meurtriers

Russie - 25 Janvier 2016

25 janvier 2016 - www.news.vtomske.ru

Le gouverneur de Tomsk, Sergey Zhvachkin, a proposé de considérer les fabricants de médicaments contrefaits comme des meurtriers au tribunal, et de les juger en conséquence. Il a exprimé ce point de vue lors de la première session de la commission régionale sur l'opposition aux circulations illégales des produits industriels : «Nous avons des cas d'intoxication à l'alcool, et, très souvent, de médicaments contrefaits. Ainsi, je propose d’envisager un durcissement des peines pour la production de contrefaçons liée à la vie des gens (médicaments, nourriture). Je souhaiterais que ceux qui sont engagés dans la falsification et la production de médicaments contrefaits soient inclus dans le groupe d'articles du Code pénal relatifs au jugement d'un criminel. Dans certains cas, ces personnes sont condamnées à une amende et continue à faire leurs activités. Je propose d'envisager une telle possibilité en termes de droit et de soumettre au gouvernement et au parlement une proposition visant à durcir la sanction pour la contrefaçon de produits provenant des industries alimentaires et pharmaceutiques. »

Selon le même article, le vice-gouverneur en charge de la politique industrielle, Nikolay Glebovich, a déclaré qu’en 2014 plus de deux millions de boîtes de médicaments contrefaits ou de mauvaise qualité avaient été retirés de la circulation.

Législation : L’Espagne et l’Amérique Latine unis contre la vente de faux médicaments sur internet

Espagne - 22 Janvier 2016

22 Janvier 2016 - www.infosalus.com

L’Agence Espagnole du Médicament et des Produits de Santé (AEMPS) a signé un accord avec les autorités de santé du Mexique, Paraguay, Colombie et Salvador pour lutter conjointement contre la vente illégale de médicaments sur internet. Le protocole d’accord prévoit la création d’un Observatoire ayant pour objectif de surveiller la commercialisation, la promotion et la publicité des médicaments sur Internet. Cette coopération internationale devrait permettre la mise en place de mécanismes juridiques déployés contre ce fléau. La question de la vente de faux médicaments sur internet est, comme l’illustre les données d’organismes internationaux (OMS, les Nations Unies, INTERPOL), de plus en plus préoccupante. En effet, la vente de produits contrefaits constituerait la troisième entreprise la plus lucrative du monde alors que celle-ci affecte directement la santé publique et est très difficile à combattre.

Internet : CSIP publie un rapport sur le marché des pharmacies en ligne en 2016

États-Unis - 15 Janvier 2016

15 Janvier 2016 - www.safemedsonline.org

Le rapport «Le marché de pharmacie sur Internet en 2016 : tendances, défis et opportunités1 » a été commandé par le Center for Safe Internet Pharmacies (CSIP) et préparés par LegitScript afin de donner aux membres de CSIP et aux autres parties prenantes une compréhension des tendances et des défis actuels dans le marché de la pharmacie sur Internet.

Ce rapport illustre également l'impact des politiques de tolérance zéro sur les activités illégales et comment ces sociétés protègent la santé des consommateurs et leur sécurité grâce à leur travail pour bloquer les sites dangereux, collaborer avec la police, et éduquer les consommateurs.

1The Internet Pharmacy Market in 2016: Trends, Challenges and Opportunities.

Communication/Conférence : L'Union européenne soutient le Sénégal dans la lutte contre le trafic de faux médicaments

Sénégal - 12 Janvier 2016

12 janvier 2016 - www.rept-falsifiedmedicines.eu

L'Union européenne (UE) et le gouvernement du Sénégal ont lancé le projet REPT-Falsified medicines (ou Répondre Efficacement à la Production et au Trafic des faux médicaments) le 12 janvier à Dakar, au Sénégal. L’activité de ce projet portera sur une coopération dans la lutte contre le trafic de faux médicaments (2014-2017). Outre le Sénégal, le projet couvre le Cameroun, le Ghana, la Jordanie et le Maroc. Le projet vise à soutenir les autorités judiciaires, la police et d'autres organismes de réglementation. L'une des premières actions au Sénégal est de former 33 pharmaciens inspecteurs.

Communication/Conférence : Le déploiement du projet REPT (Répondre efficacement à la production et au trafic de médicaments falsifiés) par la formation des pharmaciens sénégalais

Afrique - 12 Janvier 2016

12 Janvier 2016 - www.aps.sn

Afin de lutter efficacement contre le trafic illicite de médicaments au Sénégal, une trentaine de pharmaciens vont être formés durant le mois de Janvier 2016. Cette initiative fait suite au lancement du projet européen « Répondre efficacement à la production et au trafic de médicaments falsifiés » (REPT) financé par l’Union européenne et se déployant dans cinq pays (Jordanie, Maroc, Ghana, Cameroun et Sénégal). Ce projet vise à aider des structures telles que les ministères de la Santé et de l’Action sociale, de la Justice, de l’Intérieur, des Forces armées et de l’Economie et des Finances à lutter contre les médicaments falsifiés. Le Professeur Amadou Moctar Dièye, pharmacien et directeur de la pharmacie et du médicament, souligne le fait qu’en cas de prise de faux médicaments, la maladie risque de s’aggraver ainsi que le risque de mort du patient.

2015

Répression : Plus de 9 millions de médicaments falsifiés et illicites saisis lors de l’Opération Storm VI

Asie - 21 Décembre 2015

21 décembre 2015 - www.interpol.int

L’Opération Storm VI, coordonnée par Interpol, s’est déroulée du 1er au 30 Septembre 2015 dans 13 pays d’Asie (Afghanistan, Cambodge, Chine, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Pakistan, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam) avec notamment le support du réseau « Storm » et des polices nationales des Philippines. Cette opération a permis la saisie de plus de 9 millions de médicaments falsifiés et illicites, l’arrestation de 87 individus et à des investigations dans plus de 500 pharmacies et commerces ainsi que dans une centaine de fausses pharmacies en ligne.

Communication/Conférence : Les faux médicaments vendus dans les rues de Lomé, « véritable gangrène de la société »

Togo - 09 Décembre 2015

9 Décembre 2015 - www.news.icilome.com

Selon un article issu du site internet iciLome.com, les faux médicaments antituberculeux et antipaludiques seraient à l’origine de 700 000 décès par an dans le monde soit plus d’un mort par minute. Au Togo, des médicaments tels que des antidouleurs, antitussifs, antibiotiques et antipaludiques sont proposés dans les rues. Une émission diffusée sur la chaine « Médias Afrique » a révélé le mode de fabrication du paracétamol à partir de manioc, dans certains champs de la préfecture du Kloto (Togo). L’achat de médicaments de rues montre que la population locale n’a pas le réflexe d’aller acheter des médicaments dans une pharmacie. De plus, les pharmaciens requièrent la plupart du temps une ordonnance du médecin pour délivrer le médicament ce qui dissuade les malades de passer par le circuit officiel.

Répression : Démantèlement d’un réseau de contrefaçon de médicaments à Bogota

Colombie - 07 Décembre 2015

7 Décembre 2015 - www.publimetro.co

La police métropolitaine de Bogota et le Bureau du Procureur général ont mené une enquête qui a conduit à la découverte d’un réseau de 34 contrefacteurs se faisant passer pour des pharmaciens ou gestionnaires de site légaux. Des médicaments utilisés pour traiter des maladies graves ont été falsifiés et vendus périmés par ces contrefacteurs qui les commercialisaient dans 18 pharmacies dont la plupart étaient situées à proximité de cliniques et d’hôpitaux de la capitale. D’après les résultats de l’investigation, les contrefacteurs transportaient les médicaments falsifiés depuis le Venezuela et passaient ensuite par Cúcuta (Colombie) pour finalement arriver à Bogota.

Communication/Conférence : La présence de médicaments contrefaits aux Philippines a atteint un « stade alarmant »

Philippines - 23 Novembre 2015

1er Octobre 2015 - www.sunstar.com.ph

La Conférence de presse organisée dans le cadre de la « Semaine de Conscience Nationale contre les Médicaments Contrefaits » a été l’occasion d’aborder le sujet des faux médicaments. Un membre du Département de la Santé des Philippines a indiqué que ce fléau s’étend fortement au point de devenir une préoccupation majeure à la fois pour les gouvernements et pour l’industrie pharmaceutique. De plus, il explique que la contrefaçon n’est pas un simple crime et est devenu une des principales sources de revenus du terrorisme pharmaceutique et des réseaux criminels. La crédibilité des gouvernements mais aussi de l’industrie est remise en cause.

Législation : Vers une plus forte pénalisation du commerce de faux médicaments en Israël

Isarël - 13 Novembre 2015

13 Novembre 2015 - www.securingindustry.com

Les médicaments contrefaits constituent un fléau bien connu en Israël. En effet, le Ministère de la Santé a signalé, au cours des dernières années, une série d’incidents dont la présence dans la chaine de distribution, de faux médicaments très ressemblants aux médicaments authentiques. Pour répondre à cette menace de santé publique, un projet de loi est actuellement discuté par le gouvernement israélien. Celui-ci modifie la peine maximale de prison appliquée au trafic de médicaments contrefaits, volés ou périmés en la faisant passer de six mois à trois ans.

Communication/Conférence : Les lieux d’achat des médicaments, indices quant à l’authenticité des produits

El Salvador - 12 Novembre 2015

12 Novembre 2015 - www.laprensagrafica.com

Le journal La Prensa Grafica a récemment donné des conseils pour distinguer les faux médicaments des vrais médicaments, les faux médicaments représentant un risque latent pour la santé. Les médicaments falsifiés peuvent être trouvés dans des magasins ou marchés de rues c’est-à-dire hors des réseaux de distribution traditionnels, ce qui constitue un indice quant à l’origine douteuse des produits et leurs risques de causer des atteintes à la vie. En effet, un rapport de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) informe que l’usage de médicaments avec un étiquetage trompeur, falsifié ou imité peut avoir pour conséquence l’échec thérapeutique ou, dans le pire des cas, la mort des patients.

Législation : La convention Medicrime, instrument international contraignant au service de la protection des victimes de faux médicaments

Europe - 01 Octobre 2015

1er Octobre 2015 - www.ip-watch.org

La Convention Medicrime, premier traité international établissant un cadre juridique pour prévenir et combattre la contrefaçon des médicaments, a été signée par 24 pays et ratifiée par 5 pays. Son entrée en vigueur est prévue au 1er janvier 2015. Cet instrument contraignant a pour mission, d’après le Conseil de l’Europe, de contrer les cas de contrefaçon de produits médicaux et infractions similaires qui affaiblissent la confiance du public dans les systèmes de santé et dans le travail de surveillance effectué par les autorités. D’après le directeur général de l’IFPMA (International Federation of Pharmaceutical Manufacturers & Associations), la lutte contre les faux médicaments prend de l’ampleur et de solides cadres législatifs sont nécessaires pour enrayer le phénomène.

Répression : Un trafic de faux médicaments confectionnés à partir de cellules humaines démantelé en Suisse

Suisse - 29 Septembre 2015

29 Septembre 2015 - www.lematin.ch

Six sites se trouvant sur les cantons de Zurich, Argovie et Thurgovie (Suisse) ont fait l’objet de perquisition et ont abouti à l’arrestation de plusieurs suspects. La justice suspecte ces personnes d’avoir enfreint la loi sur les produits thérapeutiques en fabriquant et distribuant en Suisse et en Italie des médicaments confectionnés à partir d’extraits de cellules humaines. L’autorité suisse de contrôle et d’autorisation des produits thérapeutiques (Swissmedic) alerte sur les dangers de ces médicaments sur la santé des patients. En effet, d’après Swissmedic, les patients, en ingurgitant ces préparations, risquent d’être infectés par des virus comme le VIH. La procureure a précisé que ces médicaments ont notamment été retrouvés dans une clinique près de la ville de Zurich.

Répression : Une étroite collaboration contre le crime pharmaceutique en Afrique Australe

Afrique - 22 Septembre 2015

22 Septembre 2015 - www.contrefacon-riposte.info

Interpol (International Police) conduit de nombreuses opérations visant à la mise en application des lois. L’Opération Giboia II, menée en Afrique Australe (Angola, Malawi, Afrique du Sud, Swaziland, Tanzania, Zambia et Zimbabwe), a impliqué 2.100 policiers, douaniers et inspecteurs de la santé durant deux semaines d’août 2015. Cette collaboration a notamment abouti au démantèlement de réseaux criminels d’Afrique du sud et à la fermeture de trois usines clandestines de fabrication de médicaments. De plus, une vingtaine de pharmacies et magasins commercialisant des médicaments contrefaisants et illicites ont été fermés.

Communication/Conférences : Nouvelle campagne de la Fondation Chirac contre la vente de faux médicaments en Afrique

France - 11 Septembre 2015

11 Septembre 2015 - www.fondationchirac.eu

Le 14 septembre 2015, la Fondation Chirac lance une campagne de sensibilisation aux dangers des faux médicaments à destination de la population africaine. Cette campagne, menée par Claude Chirac, vise à sensibiliser le grand public sur les médicaments vendus dans la rue et leurs effets sur la santé. De nombreux spots radio et télé, réalisés grâce au concours d’une trentaine d’artistes africains, vont être largement diffusés dans les médias français et africains.

Communication/Conférences : La face cachée de la fabrication des faux médicaments au Pakistan

Pakistan - 31 Août 2015

31 Août 2015 - www.edition.cnn.com

Des contrefacteurs pakistanais se sont confiés à CNN concernant leurs méthodes de fabrication des faux médicaments. Ils fabriquent leurs produits dans des appartements en utilisant des bouteilles et capsules achetées dans les commerces de proximité. Les détaillants de matériaux médicaux ne prêtent pas attention à l’usage de leurs marchandises et prétendent ne pas savoir si leurs clients y mettent de l’alcool ou des médicaments. Par ailleurs, les contrefacteurs expliquent qu’ils répondent à une forte demande et qu’ils fabriquent des médicaments contenant les mêmes ingrédients dans chaque comprimé et le même sirop dans chaque bouteille, la seule différence résidant dans la couleur des produits.

Répression : Démantèlement d’un réseau colombien de falsification de médicaments

Colombie - 21 Août 2015

21 Août 2015 - www.entornointeligente.com

La prolifération des faux médicaments, fléau mondial affectant plus particulièrement les pays en développement, nécessite de mettre en place des solutions durables. D’après le professeur de génie biomédical de l'Université de Boston, Muhammad Hamid Zaman, le combat contre les médicaments falsifiés doit être mené par les gouvernements, les autorités de santé, les décideurs politiques mais aussi par les étudiants, entrepreneurs, chercheurs qui recherchent des solutions locales, originales et adaptées aux besoins de leurs sociétés. En effet, c’est en formant des partenariats public- privé avec les entrepreneurs et inventeurs locaux, en renforçant les liens entre les universités et les industries nationales que des solutions innovantes seront trouvées et limiteront le problème de la falsification des médicaments.

Communication / Conférence : La communauté internationale au service de la lutte contre la falsification des médicaments

Etats Unis - 18 Août 2015

18 Août 2015 - www.irishexaminer.com

La prolifération des faux médicaments, fléau mondial affectant plus particulièrement les pays en développement, nécessite de mettre en place des solutions durables. D’après le professeur de génie biomédical de l'Université de Boston, Muhammad Hamid Zaman, le combat contre les médicaments falsifiés doit être mené par les gouvernements, les autorités de santé, les décideurs politiques mais aussi par les étudiants, entrepreneurs, chercheurs qui recherchent des solutions locales, originales et adaptées aux besoins de leurs sociétés. En effet, c’est en formant des partenariats public- privé avec les entrepreneurs et inventeurs locaux, en renforçant les liens entre les universités et les industries nationales que des solutions innovantes seront trouvées et limiteront le problème de la falsification des médicaments.

Communication / Conférence : Première conférence de l'IGAD sur la coordination et l'harmonisation réglementaire de la lutte contre les faux médicaments

Ethiopie - 05 Août 2015

5 Août 2015 - www.igad.int

Début août 2015 a eu lieu en Ethiopie la première Conférence régionale IGAD (Intergovernmental Authority on Development) sur l’harmonisation et la coordination de la règlementation médicale. Celle-ci a réuni, entre autres, le Ministère Fédéral de la Santé d’Ethiopie, l’OMS, l’UNFPA (Fonds des Nations Unies pour la population) et l’USAID/ PQM (United States Agency for International Development / Promoting the Quality of Medicines). Le secrétaire exécutif de l’IGAD a souligné l’importance de la conférence compte tenu de l’ampleur du problème que constituent les faux médicaments. De plus, a été soulevée la nécessité de travailler dans l’urgence afin de faire évoluer au plus vite le cadre règlementaire pour coordonner et harmoniser les efforts régionaux en terme de lutte contre les médicaments contrefaisants et trafics illicites.

Répression : Le gouvernement cambodgien engagé contre les pharmacies vendant des médicaments contrefaisants

Cambodge - 01 Août 2015

1er Août 2015 - www.phnompenhpost.com

Lors de l’exposition pharmaceutique et médicale de Phnom Penh, le directeur d’un des départements du Ministère de la Santé du Cambodge a expliqué la politique de fermeture de toutes les pharmacies vendant des médicaments contrefaisants. La fermeture de ces institutions s’accompagne de la prise de mesures juridiques contre les propriétaires. En effet, pour un meilleur contrôle de la qualité des médicaments, la loi impose que tous les produits pharmaceutiques soient enregistrés auprès du ministère de la santé. Dans cette perspective, les pharmacies ont été informées de leur obligation d’enregistrer les médicaments importés afin de ne pas être pénalisées.

Communication/ Conférence : Les faux médicaments et médicaments de mauvaise qualité vendus sur les réseaux sociaux, aux Emirats Arabes Unis

Emirats Arabes Unis - 21 Juillet 2015

21 Juillet 2015- www.gulftoday.ae

Le Ministère de la Santé des Emirats Arabes Unis met en garde la population contre les faux médicaments et les médicaments de mauvaise qualité achetés sur les réseaux sociaux et sur les chaines télévisées. En effet, les consommateurs doivent être vigilants et reporter aux autorités les ventes ou promotions de vente de médicaments par ces circuits. Le ministre rappelle que les réseaux sociaux ont été originairement conçus comme des plateformes facilitant l’échange d’information et non à des fins marketings. En l’espèce, il s’agissait de la vente d’un antibiotique assez rarement utilisé, la tétracycline.

Répression : Saisie de boites de médicaments falsifiés et arrestation d’une vingtaine de suspects en Chine

Chine - 20 Juillet 2015

20 Juillet 2015 - www.french.xinhuanet.com

Une campagne chinoise contre la production et le commerce en ligne de médicaments contrefaisants a été déployée pendant une durée de plus de trois mois. Celle-ci a permis l’arrestation, par la police chinoise, de plus de vingt personnes ainsi que la saisie d’environ 20 000 boîtes de médicaments falsifiés et de plusieurs tonnes de matières premières. Les médicaments falsifiés étaient pour la plupart des gélules amaigrissantes et des analgésiques contenant des ingrédients interdits. Les résultats de la police ont fait suite à leur enquête portant sur le magasin en ligne « Liu Lulu Milk’s Cosmetics », celui-ci impliquant une dizaine de contrefacteurs qui produisaient et commercialisaient illégalement des médicaments.

Communication/ Conférence : L’Inde, troisième pays dans le monde le plus touché par les faux médicaments et médicaments de mauvaise qualité

Inde - 16 Juillet 2015

16 Juillet 2015 - www.hindustantimes.com

D’après une étude de PSI (Pharmaceutical Security Institute), un organisme à but non lucratif basé aux Etats Unis, l’Inde est le troisième pays du monde à avoir le plus de médicaments contrefaisants en 2014. En effet, le nombre de faux médicaments détectés en 2014 en Inde s’élève à 239 et 8.4% des médicaments fabriqués en Inde sont faux et de mauvaise qualité. Les deux pays en tête de liste, avant l’Inde, sont les Etats Unis suivis de la Chine. Selon des experts, l’industrie mondiale de faux médicaments génère un profit de 90 milliards de dollar et provoque la mort d’1 million de personnes par an, ce qui contribue notamment à une augmentation de la résistance des patients aux médicaments.

Communication/Conférence : Les faux médicaments, des « tueurs silencieux » de la population somalienne

Somalie - 03 Juillet 2015

3 Juillet 2015 - www.allafrica.com

Mogadiscio, la capitale de la Somalie, compte des cliniques et pharmacies à presque chaque coin de rue, pour la plupart non enregistrées et employant du personnel non qualifié. L’offre de médicaments à des prix attractifs permet de maintenir un flux régulier de clients. Les effets des faux médicaments dans le traitement des maladies s’avèrent très graves. En effet, des témoignages révèlent qu’une femme a perdu la sensibilité de ses membres inférieurs et s’est retrouvée couverte d’ampoules blanches après avoir pris un faux médicament contre la migraine. Par ailleurs, un homme de 52 ans est devenu alité suite à la prise de faux antipaludéens. D’après le médecin d’un hôpital de la ville, ces médicaments falsifiés et expirés sont des « tueurs silencieux » plus meurtriers que les bombes et les roquettes.

Communication/Conférence : La proportion de victimes des faux médicaments, plus importante que le nombre de victimes du terrorisme

Inde - 25 Juin 2015

25 Juin 2015 - www.timesofindia.indiatimes.com

Le directeur du Bureau Central d’Enquête, Monsieur Anil Kumar Sinha, rappelle que d’après une étude d’Interpol datant de 2008, les incidents terroristes transnationaux ont entrainé, en 40 ans, la mort de plus de 65 000 personnes. De plus, les faux médicaments sont responsables chaque année du décès de 10 000 à 100 000 victimes. Le directeur du CBI explique que la ramification de la menace mondiale est plus prononcée dans les pays en développement et sous-développés que dans les autres pays. Par ailleurs, il s’agit d’un crime transnational organisé qui risque de nuire à l’économie, en plus d’être un fléau dont aucune région ou pays n’est immunisé.

Législation : La Commission européenne a introduit un nouveau logo pour protéger les consommateurs contre les faux médicaments vendus dans les pharmacies en ligne

Union européenne - 25 Juin 2015

25 Juin 2015 - www.europa.eu

La Directive 2011/62/UE « Médicaments Falsifiés » a introduit un nouveau logo protégeant les patients contre les faux médicaments. Depuis le 1er Juillet 2015, toutes les pharmacies en ligne et les détaillants de médicaments travaillant dans la légalité affichent le nouveau logo. Afin d’assurer une protection maximale, le logo contient un processus de vérification spécifique : les acheteurs en ligne cliquant sur le logo sont amenés vers le site web de l’autorité de régulation nationale qui énumère toutes les pharmacies légales et les détaillants de médicaments dans un Etat membre.

Répression : Une tonne de médicaments saisie au Cameroun dans des pharmacies de rue

Afrique - 22 Juin 2015

22 Juin 2015 - www.camer.be

Les forces de l’ordre ont saisi, lors d’une visite inopinée, une tonne de médicaments abandonnée par les contrevenants qui les commercialisaient dans les rues de la ville d’Ebolowa, au Cameroun. Cette opération a été menée par le préfet du département de la Mvila, suite à une instruction du Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Ces médicaments saisis ont été brulés dans la décharge de la ville d’Ebolowa.

Répression : La saisie de 273 000 comprimés contrefaisants, par la douane française, dans le cadre de l’Opération Pangea VIII

France - 18 Juin 2015

18 Juin 2015 - www.contrefacon-riposte.info

L’opération Pangea VIII, qui s’est déployée du 9 au 16 juin 2015, lutte contre la vente illicite sur internet de médicaments et dispositifs médicaux. Cette année, 115 pays dont la France, ont participé à cette opération, coordonnée notamment par Interpol, l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et le Permanent Forum on International Pharmaceutical Crime (PFIPC). La douane française a saisi 1 125 Kg de produits pharmaceutiques illicites, falsifiés ou contrefaisants dont 273 000 comprimés de contrefaçon.

Répression : Arrestation en Colombie de 10 membres d’un réseau de falsification de médicaments

Colombie - 15 Juin 2015

15 Juin 2015 - www.elheraldo.co

Les autorités colombiennes ont arrêté dix membres d’un réseau de falsification de médicaments, en juin 2015, pour complot, détention illégale de médicaments, usurpation de droits de propriété industrielle, corruption d’aliments, de produits médicaux et de matériels prophylactiques. Les trafiquants fabriquaient des faux médicaments en utilisant notamment de la farine, du manioc, de la vitamine C et les commercialisaient dans les pharmacies populaires de Barranquilla (ville du nord de la Colombie) et dans d’autres villes des Caraïbes. De plus, ils achetaient des médicaments en dehors des circuits de distribution colombien traditionnels (EPS, Entidad Promotora de Salud) et importaient irrégulièrement ces produits vers le Venezuela et l’Equateur.

Répression : Un ressortissant Russe a été condamné à une peine de prison d’un an pour avoir commercialisé des faux médicaments Viagra et Misoprostol au Royaume-Uni

Royaume-Uni - 12 Juin 2015

12 Juin 2015 - www.ipswichstar.co.uk

Dmitrij Selkov, ressortissant Russe, a été condamné à une peine de prison et à une amende, après avoir plaidé coupable pour l’infraction prévue au paragraphe 9 (1) de la Loi sur la fraude de 2006, c’est-à-dire pour participation à une entreprise frauduleuse exploitée par un entrepreneur individuel. Dimitrij Selkov commercialisait sur internet des versions falsifiées du Viagra, utilisé pour les dysfonctions érectiles et du Misoprostol, utilisé entre autres pour effectuer une interruption chirurgicale ou médicale de grossesse. La loi imposait que ce dernier ne puisse être fourni que par un établissement britannique enregistré (hôpital ou clinique). Le tribunal a ordonné que tous les médicaments soient détruits afin de limiter les effets néfastes que les faux médicaments pourraient avoir sur la santé des consommateurs.

Communication/Conférence : Les contrefacteurs exploitent les problèmes de santé les plus courants des américains

Etats Unis - 06 Juin 2015

6 Juin 2015 - www.safemedicines.org

Internet propose de nombreux sites de vente en ligne de médicaments traitant les neuf problèmes de santé les plus communs : cancers (poumon, peau, prostate et colorectal), maladies chroniques des voies respiratoires inférieures, obésité, dysfonctionnement érectile, dépression, perte de cheveux, hypertension, cholestérol et diabète de Type 2. Il est conseillé, avant d’acheter ces médicaments, de faire des recherches, de se faire prescrire le médicament par son médecin et d’acheter uniquement sur des pharmacies en ligne vérifiées (VIPPS). Par exemple, en ce qui concerne les maladies chroniques des voies respiratoires, la FDA a alerté en 2011 les patients sur la vente sur internet de faux antibiotiques dans le Colorado, le Delaware, le Texas, la Floride, la Californie et la Géorgie.

Communication/Conférence : Une ligne téléphonique directe recueillant les plaintes et suspicions de faux médicaments en Indonésie

Indonésie - 02 Juin 2015

2 Juin 2015 - www.thejakartapost.com

L’Agence indonésienne des produits alimentaires et médicamenteux (BPOM) a annoncé qu’une ligne téléphonique allait être ouverte afin de recueillir les plaintes portant sur la circulation de médicaments et produits cosmétiques faux ou illicites. Selon le directeur de la BPOM, il s’agit d’actes de cybercriminalité qui nécessitent une coopération avec la police nationale et Interpol. Dans le cadre de l’opération Pangea VII menée dans 15 villes dont Jakarta, Mabadi, Menan et Surabaya, la BPOM a identifié 302 sites web distribuant des faux médicaments, aliments et cosmétiques.

Communication/Conférence : La Guinée, 5e Etat à ratifier la Convention Médicrime

Guinée - 30 Mai 2015

30 Mai 2015 - www.lexpressguinee.com

La Convention Médicrime a été votée le 30 mai 2015 par l’Assemblée Nationale de Guinée, à l’unanimité des députés présents. La Guinée était, en 2012, la première nation d’Afrique à avoir signée cette convention. Les faux médicaments, fléau mondial de santé publique, constituent un réel problème en Guinée. En effet, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 70% des produits circulant en Guinée échappent aux circuits officiels d’importation.

Communication/Conférence : Un reportage ABC News 20/20 sur la vente de médicaments falsifiés aux Etats Unis

Etats Unis - 15 Mai 2015

15 mai 2015 - www.abcnews.go.com

Les journalistes de « ABC News 20/20 » ont diffusé sur leur chaine un reportage sur les nombreuses opérations impliquant la vente de médicaments contrefaits. Pour réaliser leur reportage, ils ont enquêté aux cotés, notamment, des membres de la sécurité intérieure des Etats Unis, des douanes américaines, du FBI et de la police de Los Angeles. Leurs travaux révèlent que des médicaments habituellement délivrés sous prescription, étaient falsifiés et vendus dans les rues, dans les marchés aux puces et dans des magasins de détail de Los Angeles. Une partie des produits provenaient du Canada alors que l’autre partie était fabriquée et stockée chez des particuliers.

Communication/Conférence : Le 9e Congrès scientifique annuel a réuni 500 pharmaciens à Fès

Maroc - 08 Mai 2015

8 mai 2015- www.leconomiste.com

Lors du 9e Congrès scientifique annuel du 8 et 9 mai 2015, 500 pharmaciens se sont réunis à Fès (Maroc), pour alerter et faire réagir les patients et les autorités sur la problématique des médicaments contrefaits et sur l’utilisation des dispositifs médicaux en dehors des officines. Les thèmes abordés étaient les risques liés à la contrefaçon et à la contrebande de médicaments, l’effet nocif de ceux-ci sur la santé publique et les ventes en ligne de médicaments. A Fès, les produits falsifiés sont vendus dans les quartiers de Talaâ (ville ancienne) et Saâda. Sur le sujet de la vente en ligne de médicaments, les pharmaciens encouragent les inspections du corps pharmaceutique, comme l’impose la loi, et des circuits parallèles.

Répression : Des médicaments avec une date d’expiration falsifiée ont été retrouvés en Allemagne

Allemagne - 06 Mai 2015

6 mai 2015 - www.securingindustry.com

Les faux médicaments Humira® (adalimumab), du laboratoire AbbVie, ont été retrouvés en Allemagne. Le chiffre d’affaires engendré par ce médicament s’élève à 11 milliards de dollar en 2014. Humira® est un médicament utilisé, entre autres, pour traiter la polyarthrite rhumatoïde et le psoriasis. Les médicaments contrefaits proviennent probablement de Pologne et de Turquie. Ils contiennent, d’après les tests réalisés en laboratoire, le bon principe actif mais un faux numéro de lot portant une date d’expiration étendue à mai 2016. De plus, le numéro de lot sur l’emballage secondaire ne correspond pas à celui des ampoules primaires.

Communication/Conférences : Les produits pharmaceutiques contrefaits, au 3e rang des produits les plus saisis en 2014 par les douanes américaines

Etats Unis - 04 Mai 2015

4 mai 2015

Le bilan des douanes américaines révèle que les médicaments contrefaits apparaissent en troisième dans la liste des dix principales catégories de marchandises les plus saisies. L’année 2014 compte 23 140 interceptions de produits contrefaisants (28 212 en 2013) dont 2 417 saisies de produits pharmaceutiques et de soins personnels (2 215 en 2013), ce qui représente 9% du total des saisies (8% en 2013). La contrefaçon, aux Etats Unis, est un crime caractérisé par la violation de la propriété intellectuelle (marque), de la propriété industrielle (brevet) et trompe le consommateur.

Répression : Démantèlement d’une usine indienne de faux médicaments et arrestation de trois suspects

Inde - 02 Mai 2015

2 mai 2015 - www.indianexpress.com

Le démantèlement d’une usine de fabrication de médicaments contrefaits, par la police de Delhi, a fait suite à la récupération d’une quantité très importante de faux médicaments. Trois hommes de 36, 37 et 43 ans, suspectés de fabriquer de faux médicaments dans cet entrepôt, ont été arrêtés à cette occasion. De plus, la police a intercepté des machines et des cartons de médicaments contenant des comprimés de Pantop-DSR, d’Althrocin et de Mesacol.

Communication/Conférence : Le Brésil, troisième plus grand fournisseur de faux médicaments

Brésil - 30 Avril 2015

30 avril 2015 - www.usinenouvelle.com

Le Brésil, nouveau grand fournisseur de faux médicaments après la Chine et l’Inde, se mobilise contre ce fléau. Cet engagement s’explique par le fait que, d’après le site internet « usine nouvelle », 20% des médicaments vendus sur le marché brésilien sont contrefaits. La Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz), institution d’Amérique Latine fondée dans les années 1900, sous tutelle du Ministère brésilien de la Santé, lutte depuis de longues dates contre ce problème de santé publique.

Communications/Conférences : L’engagement des Emirats Arabes Unis dans la lutte contre la contrefaçon de médicaments

Emirats Arabes Unis - 20 Avril 2015

20 Avril 2015 - www.gulfnews.com

Le docteur Ameen Hussain Al Amiri, président de la Conférence Internationale des Emirats sur la lutte contre la contrefaçon des médicaments (qui s’est déroulée le 20 et 21 avril 2015) parle à cette occasion de ce « phénomène mondial » causant la mort de patients à travers le monde. Ce type de contrefaçon menace le patient- consommateur, celui-ci n’étant pas en mesure de faire la différence entre un vrai et un faux médicament. Selon le Dr Al Amiri, la Chine et l’Afrique sont les plus grands fournisseurs de médicaments contrefaits, ces produits sont ensuite exportés en Europe. Par ailleurs, en 2011, le nombre de saisies de médicaments contrefaits s’élevait, d’après lui, à 954 cas en Asie de l’Est et à 381 cas en Amérique du Sud ; 2,5% de ces produits provenaient de pays arabes. La mission affirmée par ce médecin est d’assurer aux consommateurs l’obtention de médicaments de haute qualité, sûrs et efficaces, grâce à la collaboration avec les autorités règlementaires (Ministère de la santé, Police de Dubaï, Ministère de l’intérieur, douanes).

Communication/Conférences : 17 études scientifiques parlent de « pandémie mondiale » provoquée par les faux médicaments et les médicaments de mauvaise qualité

Etats-Unis - 20 Avril 2015

20 avril 2015 - www.washingtonpost.com

Selon des chercheurs, le manque persistant de médicaments fiables, dans les pays pauvres, menace la lutte et les efforts scientifiques effectués depuis des décennies contre le paludisme, le VIH/ Sida et d’autres maladies graves. Le professeur de santé publique de l’Université de Caroline du Nord, Jim Herrington, précise que cette pandémie est omniprésente et sous-estimée. Celle-ci est plus particulièrement virulente dans les pays à faible ou moyen revenu dans lesquels les règlementations sont insuffisantes ou inexistantes. Des articles scientifiques, financés en partie par la fondation Bill et Melinda Gates, indiquent que le nombre de morts parmi les enfants africains, attribuable à des médicaments antipaludéens de faible qualité ou falsifiés s’élève, en 2013, à 122 000. Par ailleurs, d’autres études montrent que 41% des antipaludéens et anti-tuberculoses ne répondent pas aux spécifications de qualité. Malgré les différentes enquêtes, indicateurs de l’ampleur du problème, il reste impossible de déterminer à quel point les médicaments contrefaits sont omniprésents. On suppose que les médicaments falsifiés représentent environ 75 milliards de dollar annuellement. Ce problème affecte les pays pauvres dans lesquels sévies le paludisme et d’autres maladies infectieuses mais également les médicaments contre le cancer, les maladies cardiovasculaires et d’autres maladies graves. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) travaille activement pour déloger les réseaux criminels.

Répression : Des versions contrefaites de Botox® aux Etats Unis, retrouvées dans les cabinets et cliniques médicales

Etats Unis - 16 Avril 2015

16 avril 2015 - www.securingindustry.com
www.fda.gov

Des versions contrefaites de Botox ont été vendues, aux Etats Unis, par un fournisseur n’ayant pas obtenu d’autorisation pour expédier ou distribuer des produits pharmaceutiques. Ces produits, arrivés entre les mains des professionnels de santé américains et des cliniques médicales, sont considérés comme dangereux pour la santé et ne devraient donc pas être utilisés. En effet, la Food and Drug Administration (autorité de santé américaine) n’est pas en mesure de confirmer que les produits suspects respectent les normes américaines de fabrication, de qualité, de stockage et de manipulation. La FDA indique que les produits contrefaits peuvent être identifiés à l’aide du numéro de lot (qui, en l’espèce, est absent du flacon), des inscriptions sur le packaging (date de fabrication MFG et date d’expiration EXP non présentes en l’espèce) et du nom du principe actif (la mention inscrite, « Botulium Toxin Type A » était fausse, le véritable nom étant « OnabotulinumtoxinA »). Les professionnels de santé sont incités à vérifier, avec le fabriquant du « vrai » Botox (Botox approuvé par la FDA), que le distributeur est autorisé à distribuer le Botox. Par ailleurs, la FDA demande aux patients de signaler les produits suspects, en appelant le bureau des enquêtes criminelles (OCI : Office of Criminal Investigations), en faisant un rapport au BEC ou en écrivant par mail à la FDA.

Communication/Conférences : Les cinq poisons cachés dans les médicaments contrefaits

13 avril 2015 - www.safemedicines.org

Cinq types de poisons sont cachés dans les médicaments contrefaits : métaux lourds, poisons réels, articles ménagers courants, médicaments non sollicités ou absence du principe actif. Les métaux lourds (mercure, plomb, arsenic, chrome, aluminium, …) peuvent, entre autre, être cancérogènes et toxiques pour le système nerveux central, les reins et le foie. Les poisons réels (mort au rat, acide borique, etc) risquent de créer des dommages tels que des lésions ou insuffisances rénales, des cancers et des anomalies du développement. Les articles ménagers courants (poussière de brique, cire à plancher, peintures) peuvent être la cause de vomissements, douleurs abdominales, coma ou mort du patient. Les médicaments non désirés (aminotadalifil, xanthoanthrafil) peuvent entrainer une difficulté respiratoire, de l'hypertension artérielle et même des accidents vasculaires cérébraux. De même, l’absence de principe actif dans le médicament contrefait peut être dangereux voire mortel.

Communication/Conférences : Des chiffres alarmant, témoins des dangers des médicaments contrefaits en Afrique

Kenya - 01 Avril 2015

1er avril 2015 - www.standardmedia.co.ke

Le Conseil National de l‘Administration de la Justice (NCAJ), en collaboration avec l’Association des fabricants du Kenya (KAM), a publié en 2014 un manuel intitulé « Enforcement manual to combat illict Trade in Kenya with highlights on laws prohibiting illicit trade in Kenya ». Le rapport révèle que le marché africain est inondé de médicaments de faible qualité ou de médicaments contrefaits. En effet, d’après cette étude, 30% des médicaments antipaludéens, dans le marché du Kenya, sont des contrefaçons. A l’échelle mondiale, les médicaments contrefaits antipaludéens et anti tuberculoses tuent chaque année 700.000 personnes, 100.000 décès proviennent d’Afrique. Par ailleurs, le manuel nous informe que les médicaments sont les produits les plus contrefaits, avec les produits électroniques, les logiciels, les cigarettes, les produits alimentaires et les pièces automobiles.

Répression : L’Ordre des pharmaciens espagnol retire de la vente en ligne certains médicaments vendus illégalement sur le site Bebitus

Espagne - 30 Mars 2015

30 mars 2015 - www.heraldo.es

Les médicaments Gripavicks du laboratoire Vicks SL et les produits de diagnostic "in vitro" (test de grossesse) commercialisés par le laboratoire Clearblue étaient vendus illégalement sur le site internet www.bebitus.com. Suite à la plainte de l’Ordre des pharmaciens de Saragosse (Espagne), ces produits ont été retirés de la vente en ligne. L’Ordre des pharmaciens est dans l’attente d’un nouveau règlement européen sur la vente en ligne de médicaments sans prescription permettant d’identifier les sites autorisés et contenant le logo commun élaboré par l’Union européenne.

Communication/Conférences : Séminaire portant sur les produits contrefaits dangereux et plus spécifiquement sur les médicaments contrefaits

Cambodge - 25 Mars 2015

25 et 26 mars 2015- www.ccc-cambodia.com

Le Counter Counterfeit Committee (CCC), office interministériel luttant contre les produits contrefaits et leurs dangers pour la santé publique, situé en Asie du Sud-Est, a organisé un séminaire à Siem Reap (capitale de la province de Siem Reap, Cambodge). Ce séminaire était destiné aux forces de sécurité chargées de la répression du trafic de produits contrefaits et plus spécifiquement du trafic des produits pharmaceutiques contrefaits. Des contributeurs d’expertise variée (agents de police de la lutte contre le crime économique, agents de la douane, contrôleurs des marchandises, inspecteurs de la santé, de la police militaire et magistrats) étaient présents au séminaire.

Communication/Conférences : Les excellents résultats 2014 de la douane française en matière de saisie de médicaments contrefaits

France - 17 Mars 2015

17 mars 2015 - www.douane.gouv.fr

Selon les résultats 2014 de la douane française, 8.8 millions d’articles ont été saisis (+15.4%) dont 2.6 millions médicaments de contrefaçon (1.3 millions en 2013). La quantité de médicaments contrefaits saisie représente donc près du tiers du nombre total d’articles saisis. La direction des opérations douanières (DOD) a battu le record européen en saisissant, au Havre, 2.4 millions de médicaments contrefaits, retrouvés dans deux conteneurs provenant de Chine.

Législation : Un juge de la cours fédérale de justice renverse une loi du Maine concernant l’achat de médicaments sur prescription

Etats-Unis - 25 Février 2015

25 février 2015 - www.wsj.com
www.securingindustry.com

Un juge d’une cour fédérale a invalidé une loi autorisant la population de l’Etat du Maine à importer des médicaments sur prescription depuis des pharmacies en ligne basées au Canada, au Royaume Uni, en Australie et en Nouvelle Zélande. Connue sous le nom de Maine Pharmacy Act, il s’agit de la première loi de ce genre aux Etats-Unis qui se retrouve néanmoins contestée depuis son apparition en 2013, soulevant la problématique des prix des médicaments sur prescription dans le pays.
La motion contre cette loi a été portée par différentes associations de santé de l’Etat du Maine, se basant sur le fait que la pratique “viole les lois fédérales qui sont établies afin de protéger le public des médicaments dangereux » et expose les résidents de l’Etat du Maine à « des médicaments contrefaits fournis par des pharmacies étrangères douteuses”.

Communication/Conférences : Création d’une organisation pour sécuriser la chaine d’approvisionnement pharmaceutique du risque de falsification

Europe - 19 Février 2015

19 février 2015 - www.efpia.eu

Des organisations européennes de santé se sont réunies à Bruxelles le 13 février dans le but de poursuivre la directive européenne sur les médicaments falsifiés et pour protéger la chaine d’approvisionnement pharmaceutique du risque de falsification. Dans cet objectif, ces organisations ont annoncé la création de l’Organisation Européenne de Vérification du Médicament (EMVO).
Celle-ci permettra la vérification des médicaments de la fabrication jusqu’à la vente aux patients à travers des systèmes de vérification nationaux en accord avec les organisations européennes de santé.

Répression : Le nombre de pharmacies criminelles sur internet augmente

Monde - 13 Février 2015

13 Février 2015 - www.blog.legitscript.com
www.larazon.es

Selon Legitscript, un site internet permettant aux patients de vérifier et de rapporter l’existence de sites pharmaceutiques illégaux, plus de mille nouveaux sites pharmaceutiques jugés illégaux ont été ajoutés à la liste de Legitscript, illustrant ainsi la présence croissante de sites pharmaceutiques illégaux sur internet et les opportunités que cette plateforme offre pour les criminels de gagner de l’argent facilement. Cette augmentation s’illustre également par la fermeture en Espagne de 350 sites pharmaceutiques sur l’année 2014, soit une augmentation de 55% par rapport à l’année précédente.

Législation : Un premier accord sur la ratification de la convention Médicrime

Belgique - 13 Février 2015

13 février 2015 - www.presscenter.org

Le 13 février, le Conseil des ministres belge a approuvé un avant-projet de loi portant sur l’éventuelle ratification de la convention Médicrime. Cet avant-projet de loi fait écho au projet de loi français de ratification de cette même convention, ce qui à terme, pourrait porter à 5 le nombre d’Etats membres de la convention Médicirme, permettant à celle-ci d’entrer en vigueur.
L’avant-projet sera transmis au Conseil d’Etat belge pour accord avant l’avancement du processus législatif.

Communication/Conférences : Deux géants d’internet collaborent en anticipation de l’autorisation de vente de médicaments en ligne

Chine - 10 Février 2015

10 février 2015 - www.prnewswire.com

Le géant chinois de la vente par internet Alibaba, travaille en étroite collaboration avec Jo-Jo Drugstore, un autre groupe chinois spécialisé dans la vente de produits pharmaceutiques en ligne, afin de se préparer à l’autorisation prochaine de la part de la China Food and Drug Agency (CFDA) concernant la vente de médicaments sur internet. Une application mobile a déjà été lancée permettant aux patients de photographier leurs ordonnances et de comparer le prix de leurs médicaments à la fois sur internet et dans les pharmacies aux alentours. Cette autorisation de vente par internet arrive dans un contexte d’augmentation de contrefaçon de produits pharmaceutiques dans le pays, tendance qu’Alibaba s’efforce de contrer.

Répression : Un pharmacien condamné pour escroquerie de prescriptions illégales sur internet

Etats-Unis - 09 Février 2015

9 Février 2015 - www.nj.com

Un pharmacien du New Jersey a été défait de sa licence suite à sa condamnation en juin dernier pour avoir vendu à des patients par internet des analgésiques addictifs, utilisant des prescriptions illégales issues de « questionnaires patients » remplis en ligne par les patients sans consultation médicale.
Le pharmacien a été condamné à payer une amende de 45,000 US$, à deux ans de mise à l’épreuve et sa licence a été suspendue pendant 5 ans.

Législation : Des sanctions plus importantes contre la falsification de médicaments

Russie - 06 Février 2015

6 février 2015 - www.securingindustry.com

Une nouvelle loi adoptée cette semaine permettra une réglementation plus stricte des produits pharmaceutiques afin de réduire la présence des médicaments contrefaits d’origine ou à destination de la Russie.
La loi fédérale numéro 532-FZ vise à criminaliser les individus responsables de la vente ou de l’import de produits médicaux impropres à la consommation, ne respectant pas les dosages des fabricants ou non autorisés, ainsi que la contrefaçon de ces produits, de leurs emballages ou de leurs autorisations de mise sur le marché. Les contrevenants s’exposeraient à une amende pouvant aller jusqu’à 3 millions de roubles (soit 45.000 US$). Cette nouvelle législation est une grande avancé en comparaison avec les lois précédentes.

Répression : Saisie de plus de 1.4 million US$ de médicaments falsifiés

Nigeria - 27 Janvier 2015

27 janvier 2015 - www.allafrica.com

L’autorité nationale nigériane de santé (NAFDAC) a saisie cinq conteneurs remplis de produits pharmaceutiques contre le dysfonctionnement érectile falsifiés et non enregistrés, évalués à approximativement 270 millions de Nairas (soit plus de 1.4 millions de US$). Le directeur général du NAFDAC a également rapporté l’arrestation de deux suspects impliqués dans la contrebande de ces produits pharmaceutiques, accusés de contrefaçon de documents officiels d’autorisation et d’exploitation de sites de production illégaux posant un problème sérieux à la santé publique.

Législation : La France annonce sa ratification prochaine de la convention Médicrime

France - 26 Janvier 2015

26 Janvier 2015 - www.jim.fr

Lors du conseil des ministres du 5 janvier, un projet de loi autorisant la ratification de la convention Médicrime a été présenté. Ce projet de loi viendrait ajouter la ratification de la France à celle de l’Ukraine, de l’Espagne, de la Hongrie et de la Moldavie.
Adoptée en 2010 par le Conseil de l’Europe, la convention Médicrime est un outil juridique international criminalisant la fabrication et la distribution de produits pharmaceutiques falsifiés. Afin de rentrer en vigueur, cette convention doit être ratifiée par 5 Etats, apportant une importance particulière à la ratification future de la France.

Répression : Un terroriste arrêté et une quantité importante de médicaments saisie

Algérie - 25 Janvier 2015

25 janvier 2015 - www.lexpressiondz.com

Selon le ministère algérien de la Défense, une importante quantité de médicaments et d’autres produits pharmaceutiques tels que des psychotropes, a été saisie au domicile d’un terroriste arrêté deux jours plus tôt. L’opération, menée par l’Armée nationale dans le cadre de la lutte anti-terroriste et de la sécurisation des frontières, a mené à la saisie de plus de 100 000 pilules, des analyses permettront de déterminer leur authenticité.
Cette saisie illustre la place croissante qu’occupent les produits pharmaceutiques dans le financement des organisations criminelles et la nécessité de mieux encadrer et contrôler les ventes et importations de produits pharmaceutiques.

Communication/Conférences : Le séminaire européen Pharmacrime 4

France - 22 Janvier 2015

22 janvier 2015 - www.pharmacrime.eu

Le quatrième séminaire Pharmacrime s’est tenu ce mois-ci à Paris, rassemblant plus de 90 participants autour de la problématique de la falsification de médicaments en Europe. Juges, procureurs et spécialistes du sujet venant de différentes organisations internationales étaient présents, représentant 22 des 28 Etats membres de l’Union Européenne.
Les objectifs de ce séminaire étaient de sensibiliser, d’accroitre l’efficacité des enquêtes liées aux enjeux de contrefaçon et/ou de falsification de médicaments et de créer et publier le guide européen des bonnes pratiques pour les juges et procureurs impliqués dans les enquêtes sur les médicaments contrefaits.

Législation : La Chine annonce la future autorisation de vente de médicaments en ligne

Chine - 09 Janvier 2015

9 janvier 2015 - www.reuters.com

La Chine va autoriser la vente de médicaments sur prescription d’ici la fin du mois de janvier ou début février, ouvrant un marché potentiel de plus de 161 milliards US$. L’autorité de santé chinoise (CFDA) finalise la liste des produits pharmaceutiques qui seront autorisés pour la vente en ligne.
Cette nouvelle politique bénéficiera aux plateformes de vente de médicaments en ligne telles que Alibaba Health ou JD.com afin d’arracher des parts de marché aux hôpitaux qui représentent plus de 70% des ventes de médicaments sur prescription. Toutefois celle-ci augmentera le risque de distribution de produits pharmaceutiques contrefaits, problématique déjà présente dans le domaine de la distribution de médicaments par internet en Chine.

2014

Répression : Saisie de médicaments contrefaits après un avertissement des autorités de santé locales

Philippines - 30 Décembre 2014

30 décembre 2014 - www.gmanetwork.com

12 décembre 2014 - www.congress.gov.ph

Le bureau des douanes (BOC) a saisi 660Kg de médicaments contrefaits d’une valeur approximative de dizaines de milliers de dollars américains. La cargaison, envoyée du Pakistan, contenait divers produits pharmaceutiques tels que des traitements pour maladies vasculaires, des médicaments contre le diabète ou contre les douleurs abdominales.
Cette saisie illustre la hausse de produits pharmaceutiques contrefaits aux Philippines, pays dans lequel les autorités de santé (FDA) ont rapporté que près de dix pourcents des médicaments disponibles dans le pays sont considérés comme étant falsifiés, alertant le public « d’être prudent lors d’achats de produits médicaux ; des produits pharmaceutiques contrefaits et falsifiés continuent d’être distribués malgré les efforts des autorités pour éliminer ces activités illégales ».

Communication/Conférences : Des criminels utilisent applications mobiles et réseaux sociaux pour vendre des produits amincissants et contre les dysfonctionnements érectiles pour des profits élevés et à bas risque

Royaume Uni - 28 Décembre 2014

28 décembre 2014 - www.theguardian.com

Les réseaux criminels profitent maintenant de la forte croissance qu’offrent les réseaux sociaux afin de vendre des produits pharmaceutiques de « style de vie » tels que les produits amincissants, contre le dysfonctionnement érectile, des somnifères ou antidépresseurs, à une part de marché de plus en plus importante.
Cette année le MHRA (l’Agence de Réglementation des Médicaments et des Produits de Santé) a saisi environ 1.8 million d’unités de produits pharmaceutiques illégalement acquis, contrefaits, ou conservés dans de mauvaises conditions sanitaires, principalement originaires de Chine ou d’Inde.
Pour la première fois, le MHRA a poursuivi plusieurs comptes YouTube et retiré 18 671 vidéos redirigeant les internautes vers des sites internet proposant des médicaments illicites.
YouTube encourage ses utilisateurs à signaler toute vidéo faisant la promotion de produits illégaux ou contrefaits. EBay travaille également en étroite collaboration avec le MHRA ainsi qu’avec les autorités de régulation à travers le globe afin de signaler et de retirer tous produits ne respectant pas sa politique relative aux produits pharmaceutiques et médicaments.

Répression : Des médicaments illicites saisis à Dakha

Bangladesh - 21 Décembre 2014

21 décembre 2014 - www.bdnews24.com

Une importante saisie de médicaments a eu lieu près de Dakha le 18 décembre lors d’un raid effectué par les autorités de santé locales (General Directorate of Drug Administration). La saisie d’une valeur de 7,5 millions de Taka (près de 100,000 US$) était principalement composée de traitements anti-cancéreux et de compléments alimentaires, dont une partie était contrefaite, et avait été introduite frauduleusement depuis des pays voisins tels que l’Inde.
Le propriétaire de la compagnie, SK Entreprise, responsable de cet import de contrebande, risque soit un maximum de 10 ans d’emprisonnement soit une amende d’un montant de 200 000 Taka, voire les deux. Toutefois, dans ce pays de telles procédures judiciaires peuvent durer plusieurs années avant d’arriver à une décision.

Répression : Près d’une tonne de médicaments saisie et cinq pharmacies fermées

Pérou - 12 Décembre 2014

12 décembre 2014 - www.diariocorreo.pe

Près d’une tonne de médicaments d’origine douteuse a été saisie dans la province de Chiclayo, et cinq pharmacies proches de l’hôpital de la région ont été fermées.
Ces établissements ont été perquisitionnés suite à l’absence d’autorisation de vente de produits pharmaceutiques puis fermés pour mise en danger de la santé publique. Les médicaments saisis étaient d’origine inconnue ou douteuse, falsifiés, contrefaits ou dans un mauvais état de préservation.

Communication/Conférences : Alibaba lance sa nouvelle application d’achat de médicaments en ligne

Chine - 09 Décembre 2014

9 décembre 2014 - www.tradingfloor.com

La compagnie chinoise Alibaba prévoit le lancement courant décembre d’une application qui facilitera l’achat et la distribution à domicile de produits pharmaceutiques. En téléchargeant une photo de leur ordonnance, les utilisateurs pourront comparer les prix des pharmacies autour d’eux et commander leurs médicaments.
Alibaba prévoit de contrôler le risque de distribution de médicaments contrefaits en sécurisant ses envois par le biais de la société CITIC 21N qui intègrera un système de suivi sur les boites de médicaments sous la forme d’un code barre, dans le but de pouvoir identifier le produit et de vérifier son authenticité.

Communication/Conférences : L’IRACM lance un e-learning en accès libre sur la contrefaçon de médicaments

France - 09 Décembre 2014

9 décembre 2014 - www.iracm.com

Dans un effort de sensibilisation, l’IRACM (Institut International de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments) a lancé au mois de décembre un e-learning composé de sept modules visant à améliorer la compréhension concernant le médicament et les enjeux qui y sont liés.
La fabrication du médicament, sa mise sur le marché, l’organisation de la lutte contre la contrefaçon, les législations applicables mais également les moyens pour tenter d’identifier une pharmacie en ligne illégale ainsi que de juger de l’authenticité d’une boite de médicaments sont des sujets qui sont abordés dans ce e-learning.

Répression : Une usine de faux médicaments démantelée à Dhaka

Bangladesh - 09 Décembre 2014

9 décembre 2014 - www.dhakatribune.com

Une usine de fabrication de faux médicaments a été démantelée à Dhaka, capitale du Bangladesh. Le propriétaire de l’usine y produisait illégalement des médicaments parmi lesquels ont été retrouvés des contrefaçons de traitements contre le tétanos, des analgésiques ou encore des antibiotiques. Le propriétaire, qui utilisait également de l’eau courante pour fabriquer des traitements pour les yeux et le nez, a été condamné à 2 ans d’emprisonnement.

Répression : 292 noms de domaine saisis dans 19 pays

Europe et États-Unis - 01 Décembre 2014

1er décembre 2014 - www.europol.europa.eu

Europol et l’US Imigration and Customs Enforcement (ICE) ont coordonné une opération intitulée « In Our Sites » (« Dans Nos Sites ») aux Etats-Unis ainsi que dans 19 pays partenaires d’Europol.
Les autorités ont lancé cette opération qui a mené à la saisie de 292 noms de domaine pour le motif d’avoir vendu illégalement en ligne des marchandises contrefaisantes, parmi lesquelles se trouvaient des médicaments.

Communication/Conférences : 30% des antipaludéens sont de qualité inférieure

Afrique - 01 Décembre 2014

1er décembre 2014 - www.iracm.com

Les derniers résultats du WorldWide Antimalarial Resist Network (WWARN) ont révélé que 30% des antipaludéens testés ont échoué aux tests de qualité et que 39% d’entre eux étaient des produits pharmaceutiques falsifiés.
Les faux traitements contre le paludisme représentent un réel danger pour la santé publique car ils ne contiennent que de faibles doses de principe actif, trop peu pour lutter contre la maladie mais suffisamment pour permettre le développement de souches résistantes au principe actif.

Législation : Vers une réglementation plus souple pour les pharmacies en ligne

France - 24 Novembre 2014

24 novembre 2014 - www.richardferrand.fr

Afin de développer le marché de la vente de médicaments par internet en France, le député PS Richard Ferrand, a remis au gouvernement un rapport visant à assouplir les règles régissant l’accessibilité à ce marché. En effet, après deux ans, seules 202 pharmacies en ligne ont ouvert leurs sites internet, ce à quoi le rapport présenté propose de « supprimer l’adossement obligatoire de la vente à distance à une pharmacie physique », ce qui est déjà le cas au Royaume-Uni.

Répression : L’autorité nationale de santé Suisse dresse un bilan de la contrefaçon de médicaments

Suisse - 24 Novembre 2014

24 novembre 2014- www.swissmedic.ch

Dans son rapport d’activité annuel, l’autorité nationale de santé suisse (Swissmedic) rappelle les dangers potentiels liés aux produits pharmaceutiques contrefaits et dresse le bilan des mesures prises contre ceux-ci pendant l’année. En 2013, Swissmedic a reçu 316 annonces d’agissements illégaux en relation avec des médicaments, a fermé 19 sites internet suisses proposant des médicaments illégaux et a saisi plus d’un million de comprimés de psychotropes contrefaits provenant de Chine et à destination de l’Egypte, interceptés à l’aéroport de Zurich.

Communication/Conférences : Une nouvelle campagne de communication contre les faux médicaments

Bénin - 20 Novembre 2014

20 novembre 2014 - www.iracm.com

Le gouvernement Béninois a lancé, en collaboration avec l’agence américaine pour le développement international (USAID), une campagne de communication afin de sensibiliser la population au risque sanitaire lié à la consommation de faux médicaments et au rôle qu’elle peut jouer dans la dénonciation des réseaux de distribution clandestins.
Ce trafic profite fortement aux contrefacteurs, au détriment de la croissance économique, du bien-être social et de la réduction de la pauvreté d’un pays en développement tel que le Bénin.

Répression : Opération Pharmakon : mise en cause de 25 personnes et de 15 pharmacies pour revente et exportation illégales de médicaments en Espagne

Espagne - 30 Octobre 2014

30 octobre 2014 - www.iracm.com

L’opération Pharmakon, débutée en mai dernier, est le résultat d’un cas isolé de contrefaçon de médicaments dans la région espagnole d’Aragon. A partir de ce cas isolé les autorités espagnoles ont mis à jour un vaste réseau de pharmacies vendant et exportant illégalement des médicaments illicites avec de fausses ordonnances à un prix très bas. A ce jour, 25 personnes ont été arrêtées, dont une quinzaine de pharmaciens, des employés de sociétés de distribution pharmaceutique locales ainsi que des médecins de la région.

Communication/Conférence : Un Juge qualifie de juste le plan de Google sur la publicité de pharmacies en ligne

Etats Unis - 29 Octobre 2014

29 octobre 2014 - www.reuters.com

Google prévoit d’investir 250 millions de dollars pour lutter contre la prolifération de pharmacies illégales sur internet ainsi que contre la vente illicite de médicaments sur prescription par des contenus plus visibles. Le plan de Google prévoit également de travailler en collaboration avec des pharmacies en ligne autorisées afin de renforcer la légitimité de ses actions. Ce plan devant être approuvé par une cour de justice américaine avant sa mise en œuvre, le juge du comté d’Oakland en Californie l’a qualifié de « juste » et serait donc prêt à l’approuver.

Répression : Une saisie de 200,000£ de « médicaments intelligents » sonne l’alarme quant aux ventes croissantes au Royaume Uni

Royaume Uni - 24 Octobre 2014

24 octobre 2014 - www.theguardian.com

Un nombre record de “médicaments intelligents” illégaux, habituellement vendus à des étudiants pour améliorer leur mémoire et leur concentration, a été saisi à partir d’un site internet en Grande Bretagne. La plupart des médicaments saisis auraient dû être vendue uniquement sur prescription, l’un d’entre eux étant encore en phase expérimentale et n’ayant toujours pas encore été testé cliniquement sur l’Homme. La saisie d’une valeur de 200.000£ (plus de 250.000€), montre la place croissante dont dispose internet sur le marché de la vente de produits pharmaceutiques améliorant les performances cognitives, et illustre le phénomène d’étudiants visant une compétition mentale, passant du café aux pilules de caféine.

Répression : Démantèlement d’un réseau de contrefacteurs de médicaments à Hong Kong

Hong Kong - 17 Octobre 2014

17 octobre 2014 - www.iracm.com

Agissant selon des informations, les douanes de Hong Kong ont mené un raid de deux jours dans les bâtiments d’un site industriel à Chueng Sha Wan où des médicaments avaient été stockés pour la revente. Le raid a permis la saisie d’environ 64 000 comprimés suspectés d’être contrefaits pour une valeur approximative de 200 000 US$.
De plus, une opération d’achat-test organisée par les douanes a mené à la saisie de 1 000 comprimés contrefaits estimée à une valeur de 4 000 US$ et à l’arrestation de deux hommes et de deux femmes. Si reconnus coupables, ils pourraient risquer une amende maximum de 500 000 US$ ainsi que cinq ans d’emprisonnement.

Communication/conférences : La contrefaçon représente 20% des ventes de médicaments au Brésil

Brésil - 17 Octobre 2014

17 octobre 2014 - www.cartacapital.com.br

La vente illégale de médicaments contrefaits au Brésil augmente rapidement, représentant cette année près de 20% du marché pharmaceutique brésilien, pour une valeur totale estimée à plus de 3,2 milliards US$, deux fois plus élevée que la moyenne mondiale selon l’OMS.
Au-delà des problèmes économiques liés à la contrefaçon de médicaments (plus de 2 milliards US$ des ventes partiraient à l’étranger), la présence de médicaments contrefaits est croissante et relayée par le journal brésilien Carta Capital qui rapporte les incidents sanitaires qui ont eu lieu en septembre dernier. L’intoxication d’enfants causée par un sirop contre la toux contrefait a causé la mort d’un d’entre eux, le produit avait été fabriqué dans un laboratoire en Inde puis importé depuis le Paraguay.
Faisant suite à cet incident, l’agence nationale pour la vigilance sanitaire (Anvisa) a rappelé à la population sa recommandation de ne pas consommer de traitements non approuvés par les autorités nationales.

Communication/conférences : Le trafic de médicaments contrefaits rapporterait plus de 11 millions de pesos chaque année au crime organisé mexicain

Mexique - 17 Octobre 2014

17 octobre 2014 - www.iracm.com

Selon la chambre nationale de l’industrie pharmaceutique mexicaine, le trafic de médicaments contrefaits génèrerait plus de 11.5 millions de pesos (848 000 US$) par an au crime organisé.

Malgré les efforts des autorités locales, fermant 10 à 12 laboratoires clandestins par an, la contrefaçon de médicaments est un secteur en pleine expansion en Amérique latine, en particulier au Mexique où 6 médicaments vendus sur 10 seraient des contrefaçons.

Communication/conférences : Des associations à but non lucratif s’associent pour lancer une campagne de sensibilisation sur Time Square

Etats Unis - 13 Octobre 2014

13 octobre 2014 - www.safeonlinerx.com (en anglais)

Le CSIP (Center for Safe Online Pharmacies), et l’ASOP (Alliance for Safe Online Pharmacies) ont lancé ensemble une campagne de communication commune qui sera diffusée d’octobre à janvier sur l’écran géant du quartier de Times Square à New York. Le clip vidéo diffusé vise à informer et à prévenir les consommateurs des risques liés à l’achat de médicaments sur internet, ça pourrait être « un pari sur sa vie ».

Répression : L’opération Archimède d’Europol visant le trafic d’enfants trouve un laboratoire de contrefaçon de médicaments

Europe - 07 Octobre 2014

7 octobre 2014 - www.safemedicines.org (en anglais)

Europol a mené, entre le 15 et le 23 septembre, « le plus important assaut coordonné contre le crime organisé jamais vu en Europe » dans plus de 300 villes, ports, aéroports et postes de frontières des 28 Etats membres de l’Union Européenne impliquant d’autres Etats tels que la Colombie, la Norvège, la Serbie, la Suisse et les Etats-Unis.

L’opération nommée Archimède a visé les organisations criminelles de trafic d’enfants mais a également permis de dévoiler une importante quantité d’équipements de fabrication de médicaments, mettant en lumière les liens existants entre le crime organisé et l’émergence d’une économie criminelle intégrée dans laquelle la contrefaçon de médicaments a démontré avoir une place croissante.

Répression : Près de 750 000 unités de médicaments falsifiés et de contrebande saisis cette année en Colombie

Colombie - 29 Septembre 2014

29 septembre 2014 - www.iracm.com

Selon les autorités colombiennes, une opération récente menée conjointement avec les autorités vénézuéliennes a abouti à la saisie de 13 000 unités de médicaments contrefaits, augmentant ainsi le nombre total de médicaments contrefaits saisis en Colombie cette année à près de 750 000 unités.
Parmi ces médicaments contrefaits ont été trouvés des traitements contre le VIH/Sida, des traitements psychiatriques et pédiatriques ainsi que des contraceptifs, dont certains contenaient du ciment et du sable.
L’opération a également permis l’arrestation de 10 membres d’un réseau transnational de trafic de médicaments contrefaits.

Communication/conférences : Le marché pour la vente en ligne de médicaments croît

Chine - 25 Septembre 2014

25 septembre 2014 - www.english.caixin.com

L’administration chinoise chargée de la réglementation des produits pharmaceutiques (China Food and Drug Administration) a fait paraitre un projet de loi permettant de mieux contrôler la vente de médicaments sur internet. Selon des personnes disposant de la connaissance du dossier, la loi initialement prévue en mai pourrait être mise en place à la fin du mois d’octobre.
Ce projet de loi donnerait l’autorisation à des compagnies tierces, en collaboration avec des pharmacies, de vendre des médicaments sur internet ainsi que les pharmacies de tailles plus petites si celles-ci remplissent les conditions légales qui sont encore à définir.

Communication/conférences : Des produits pharmaceutiques dangereux et illégaux en vente sur eBay

Etats-Unis - 24 Septembre 2014

24 septembre 2014 - www.safemedicines.org

Selon la chaîne américaine ABC News le 11 septembre, des produits pharmaceutiques interdits et dangereux auraient été en vente sur le site internet eBay. Une enquête privée a révélé la présence de traitements amaigrissants illégaux et dangereux contenant de la sibutramine sur le site internet. La sibutramine, utilisée dans les traitements contre l’obésité, a été retirée du marché américain par la FDA en 2010 en raison de sa dangerosité pour la santé publique.
Cette affaire rappelle la campagne menée par le procureur général du Mississipi Jim Hood afin de retirer les fausses pharmacies des résultats de recherche de Google, ce à quoi Google avait réagi en investissant 250 millions de dollars pour lutter contre celles-ci.

Communication/conférences : La FDA demande aux professionnels de santé de « connaitre vos sources » pour protéger les patients de faux médicaments

Etats-Unis - 24 Septembre 2014

24 septembre 2014 - www.safemedicines.org

La FDA a lancé une campagne de communication « Connaissez vos sources : Protéger les patients des médicaments dangereux » orientée vers les professionnels du secteur de la santé.
Le but de cette campagne est d’éduquer les professionnels de la santé et les autres professions responsables de l’achat en gros de produits pharmaceutiques sur les risques liés à l’achat de médicaments par des revendeurs non autorisés.
Cette campagne vient renforcer le message que seuls les distributeurs de médicaments autorisés par les autorités nationales ainsi que seuls les médicaments approuvés par la FDA peuvent garantir la sécurité des traitements prescrits aux patients.

Répression : Opération Biyela 2 : Interception record de produits pharmaceutiques illicites et /ou contrefaits

Afrique - 22 Septembre 2014

22 septembre 2014 - www.iracm.com

Du 26 mai au 4 juin a été menée l’opération Biyela 2 par l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et l'Institut de Recherche Anti-Contrefaçon des Médicaments (Iracm), sur l’ensemble du continent africain. Cette opération a permis l’interception et la saisie de plus de 113 millions de produits pharmaceutiques illicites et contrefaits, dans 122 conteneurs interceptés.

Cette opération fut conduite dans 15 ports maritimes majeurs du continent, le Bénin étant le pays le plus impacté par la contrefaçon de médicaments et représentant 49% des saisies effectuées, suivi par la Tanzanie et la République Démocratique du Congo (représentant respectivement 24 et 11% des produits saisis).

De ces 113 millions de produits pharmaceutiques contrefaits, les analgésiques, anti-inflammatoires et antituberculeux sont les plus présents, ces trois catégories représentant 2/3 de la totalité des produits saisis.

Répression : FedEx à nouveau inculpé dans une affaire de transport de médicaments contrefaits

Etats-Unis - 16 Septembre 2014

16 septembre 2014 - www.iracm.com

Le mois dernier, FedEx a été inculpé pour avoir transporté les médicaments de pharmacies en ligne illégales faisant l’objet de poursuites pénales pour fournir des médicaments sans ordonnances.

Le vendredi 15 août 2014, la société a dû faire face à une nouvelle accusation pour avoir accepté un « paiement de la part de plusieurs pharmacies alors qu’elle savait que cet argent provenait de prescriptions non autorisées. » Le 17 juillet, FedEx avait déjà été mis en cause et poursuivi par la justice américaine pour avoir facilité la livraison de médicaments contrefaits par des pharmacies en ligne entre 2000 et 2010, et risquait à ce titre une amende de 820 millions de dollars. FedEx a plaidé non coupable. Toutefois, si la société est reconnue coupable, elle devra payer une amende d’environ 1,6 milliards de dollars.

Répression : Un raid international a été mené pour contrer le trafic de faux médicaments dans l’Union Européenne

Europe - 07 Septembre 2014

7 septembre 2014 - www.iracm.com

Les agences Europol (office européen de coordination policière) et Eurojust (office européen de coordination judiciaire), ont annoncé le 1er septembre la réussite d’une intervention à l’encontre de trafiquants de produits pharmaceutiques contrefaits. Le bilan de l’opération s’élève à plus de 7,5 millions d’euros gelés sur des comptes bancaires, à la saisie de plusieurs millions de pilules contrefaites de Viagra d’une valeur estimée à plus de 10 millions d’euros, ainsi qu’à la saisie de plusieurs véhicules de luxe.

Cette opération menée conjointement par la police cypriote, autrichienne, hongroise, belge et britannique, a permis l’arrestation de 12 trafiquants important des médicaments contrefaits en provenance de Chine et à destination du marché Européen.

Communication/conférences : Le domaine .pharmacy en ligne début 2015

Etats-Unis - 05 Septembre 2014

5 septembre 2014 - www.pharmaceutical-journal.com

Le conseil de l’association nationale des pharmacies (NABP en anglais), une association américaine indépendante dont le but est de veiller à la protection de la santé publique, a précisé que le domaine internet .pharmacy ouvrira à la fin de l’année 2014 aux États-Unis. Le but de ce domaine internet est de contribuer à protéger les patients contre la vente de médicaments, parfois contrefaits, sur internet. L’utilisation du domaine .pharmacy sera restreinte aux opérateurs pharmaceutiques respectant la réglementation dans les pays au sein desquels ils opèrent.

Communication/conférences : L’action du gouvernement pour lutter contre la contrefaçon

France - 02 Septembre 2014

2 septembre 2014 - www.ccomptes.fr

La Cour des Comptes a publié, le 2 septembre 2014, six recommandations visant à renforcer l’efficacité de l’action publique dans le domaine de la contrefaçon.

  • recommandation n° 1 : Procéder régulièrement, en collaboration avec les organisations professionnelles et le Comité national anti-contrefaçon (CNAC), à une analyse objective des conséquences économiques, nationales et sectorielles, des pratiques de contrefaçon.
  • recommandation n° 2 : Créer, au niveau interministériel, une instance de réflexion stratégique et de pilotage opérationnel de la lutte contre la contrefaçon.
  • recommandation n° 3 : Renforcer le rôle du Comité national anti-contrefaçon.
  • recommandation n° 4 : Faire adopter au niveau de l'Union européenne les textes permettant de rétablir les contrôles des douanes sur les marchandises en transit et transbordement et de mieux lutter contre la cyber-contrefaçon.
  • recommandation n° 5 : S'assurer qu'aucune des zones qui peuvent être des foyers de fabrication ou de distribution de produits contrefaisants n'échappent à la compétence des acteurs publics chargés de la veille, des contrôles et de l'action répressive au niveau territorial.
  • recommandation n° 6 : Donner à la justice les moyens de sanctionner plus souvent et plus sévèrement les délits de contrefaçon.

Communication/conférences : La République de Moldavie ratifie la convention Médicrime

Europe - 14 Août 2014

14 août 2014 - www.fondationchirac.eu

La République de Moldavie a ratifié le 14 août 2014 la convention Médicrime du Conseil de l’Europe sur la contrefaçon de produits médicaux. La République de Moldavie est le 4ème État à ratifier la convention Médicrime, après l’Ukraine l’Espagne et la Hongrie. Il ne manque maintenant plus que la ratification d’un seul État, membre ou non-membre du Conseil de l’Europe, pour que le premier outil pénal de lutte contre la falsification de médicaments entre en vigueur.

Communication/Conférences : La FDA met en garde face à la diffusion de médicaments frauduleux contre le virus Ebola

Etats-Unis - 14 Août 2014

14 août 2014 - www.fda.gov

La Food and Drug Agency met en garde les consommateurs américains face à la vente en ligne de traitements préventifs et curatifs frauduleux contre le virus Ebola. A ce jour, la FDA n’a pas donné son accord à un traitement contre le virus.
Selon le dernier bilan de l’OMS arrêté au 20 août, Ebola a fait au moins 1 427 morts sur un total de 2 615 cas (confirmés, probables ou suspects): 624 au Liberia, 406 en Guinée, 392 en Sierra Leone et 5 au Nigeria.

Communication/conférences : Google va investir 250 millions de dollars pour lutter contre les pharmacies illégales en ligne

Monde - 09 Août 2014

9 août 2014 - www.challenges.fr

Après avoir été accusé en 2011 de ne pas lutter efficacement contre la vente de faux médicaments en ligne, Google s’engage à financer un programme à hauteur de 50 millions de dollars par an durant 5 ans. Il s’agira de mettre en place des solutions visant à contrer la diffusion de publicités de pharmacies en ligne illégales vendant des médicaments contrefaits/illicites.

Répression : Hausse inquiétante des saisies de faux médicaments

Belgique - 07 Août 2014

7 aout 2014 - www.iracm.com

Les douanes belges ont saisi 1 511 300 médicaments contrefaits en 2013. Cela représente une forte augmentation depuis 2012 où seulement 6 421 contrefaçons de ce type avaient été interceptées. Cet écart important s’explique par les importantes saisies réalisées durant l’opération Pangea et par la mise en place d’une cellule de lutte contre la vente et l’importation de produits illicites par Internet.
En grande majorité, les saisies concernaient des traitements contre le diabète, l’hypertension et les dysfonctions érectiles.

Communication/Conférences : La campagne "Fight the Fakes" propose des astuces pour se prémunir du danger des faux médicaments durant les vacances, en particulier à l’étranger.

Monde - 01 Août 2014

1er Août 2014 - La liste complète des conseils (en anglais) : www.iracm.com

Voici quelques conseils extraits du rapport de la campagne « Fight the Fakes » :

  • Si vous suivez un traitement, prenez une quantité suivante pour toute la durée de votre voyage
  • Qu’importe l’endroit où vous êtes, vérifiez systématiquement la date d’expiration et le dosage des médicaments
  • Appelez votre ambassade pour connaitre la liste des pharmacies certifiées.
  • N’achetez des médicaments qu’auprès de distributeurs officiels.
  • Soyez vigilant avec les tablettes/comprimés ayant une odeur, un aspect, une couleur différente ou étant particulièrement cassants.

Communication/Conférences : Résultats 2013 des Douanes Européennes

Europe - 31 Juillet 2014

31 Juillet 2014 - Le rapport : www.ec.europa.eu

En 2013, les autorités douanières de l’UE ont intercepté près de 36 millions d’articles contrefaits/illicites. 10% du montant total des articles étaient des médicaments et autres dispositifs médicaux. La valeur au détail des médicaments et dispositifs originaux est de 11.974.020 €. Ce montant confirme que les produits médicaux sont encore l’une des principales contrefaçons dans la région.
Les pays d’origine de ces faux médicaments sont la Chine (65,30%), l’Inde (22,78%) et la République tchèque (5,23%). 62,62% des produits saisis arrivèrent par transport maritime, 11,92% par le fret routier. Le trafic postal (courrier et service express) est le principal moyen d’expédition utilisé avec 19,14%.

Répression : 10 ans de prison pour avoir vendu des faux médicaments ayant entrainé la mort de centaines d’enfants.

Bangladesh - 31 Juillet 2014

31 Juillet 2014 - www.iracm.com

Un tribunal a condamné le 22 juillet 2014, à Dhaka (Bangladesh), trois Bangladais à une peine d’emprisonnement de 10 ans. Ces derniers sont accusés d’avoir fabriqué et vendu un sirop à base de paracétamol toxique qui a entrainé la mort de centaines d’enfants dans les années 90. Un des ingrédients du sirop était remplacé par une alternative moins couteuse, du diéthylène glycol, utilisé dans l’industrie pour teindre le cuir. Le sirop aurait entrainé la mort de plus de 300 enfants, victimes d’insuffisance rénale.

Communication/Conférences : Forte augmentation des saisies de médicaments illicites en 2013

Monde - 18 Juillet 2014

18 juillet 2014 - www.iracm.com

Rapport OMD 2013
Le dernier rapport de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) sur les trafics illicites pour l’année 2013 rapporte une forte augmentation des saisies de médicaments illicites. Les médicaments illicites sont les premiers produits saisis ne respectant pas les droits de propriété intellectuelle en 2013, soit 3 milliards de produits, contre 470 millions pour les appareils électroniques en seconde position. L’Inde et la Chine sont les premiers pays exportateurs de produits pharmaceutiques illicites. Les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et l’Italie sont les premiers pays touchés par ce phénomène.

Répression : FedEx accusé de transporter des produits pharmaceutiques illicites

Etats-Unis - 17 Juillet 2014

17 juillet 2014 - www.justice.gov

Une enquête, menée de 2000 à 2010, mit en évidence que le transporteur livrait des produits pharmaceutiques illicites vendus par des pharmacies en ligne illégales.
La compagnie, qui risque une amende de 1,6 milliards $ va comparaitre devant la Cour Fédérale de San Francisco le 29 mai. Les autorités américaines, Food and Drug Agency (FDA) ou la Drug Enforcement Administration (DEA) avaient pourtant déjà mis en garde le transporteur en 2004.
Dans certains cas, les revendeurs et consommateurs de médicaments illicites et/ou vendus uniquement sur ordonnance, faisaient livrer la marchandise sur un parking ou dans un lieu public et menaçaient les chauffeurs du transporteur FedEx. Ainsi, d’après l’enquête, le transporteur était au courant de ces pratiques mais continuait ses livraisons.

Répression : Quelles condamnations pour un trafiquant de médicaments contrefaits aux Etats-Unis ?

Etats-Unis - 17 Juillet 2014

17 juillet 2014 - www.delegfrance-onu-vienne.org

Un citoyen de l’Illinois, déjà arrêté pour trafic de médicaments contrefaits, a récemment écopé d’une peine de 41 mois de détention auxquels s’ajoutent 3 années de liberté surveillée et près de 62.000$ d’amendes et indemnités. Le trafiquant aurait importé, depuis la Chine, plus de 25.000 pilules de Viagra contrefaites. Une fois à Chicago, les médicaments contrefaits étaient en partie expédiés à Houston (Texas) afin de fournir le réseau d’un complice.

Répression : Les autorités canadiennes suspendent la licence de vente d’une des plus grandes pharmacies en ligne du pays

Canada - 19 Juin 2014

19 juin 2014 - www.theglobeandmail.com

Ottawa a temporairement retiré la licence d’une des plus grandes pharmacies en ligne du Canada après une inspection ayant relevée d’ « importantes préoccupations » quant aux activités de l’entreprise. Mais la décision n’empêche pas la société de vendre des centaines de médicaments directement aux patients via Internet. Lors d’une inspection de routine, un inspecteur découvrit des médicaments conservés dans de mauvaises conditions de stockage. La Food and Drug Agency surveillait déjà les pharmacies en ligne canadiennes. En septembre 2012, la FDA avait envoyé une lettre d’avertissement à Canadadrugs.com requérant l’arrêt de la vente de médicaments non approuvés aux USA et au Canada en utilisant des noms de domaines tels que cheapmedscan.com, medsforamerica.com and PayLessMeds.com.

Communication/Conférences : Les conseils de la Food and Drug Agency pour repérer les faux médicaments (1/2)

Etats-Unis - 13 Juin 2014

13 juin 2014 - www.fightthefakes.org

La FDA conseille les acteurs de la chaine d’approvisionnement en médicaments, incluant les grossistes, des agents de santé, personnels soignants et patients afin de repérer de potentielles contrefaçons de médicaments. Voici de potentiels indices de suspicions :

  • Des emballages et notices avec des fautes d’orthographes et/ou des différences par rapport aux originaux
  • Le produit fini ayant une forme et/ou une couleur, odeur différente de l’original
  • L’emballage sans mention de numéro de lot ou de date d’expiration
  • Les emballages originaux ont qui été ouverts, endommagés, réparés ou changés.

Communication/Conférences : Les conseils de la Food and Drug Agency pour repérer les faux médicaments (2/2)

Etats-Unis - 13 Juin 2014

13 juin 2014 - www.fightthefakes.org

La Food and Drug Agency délivre des conseils destinés aux particuliers et rappelle qu’il faut être particulièrement vigilant lors d’achats auprès de sources à risques susceptibles de distribuer des contrefaçons sur Internet. Les comportements à risques sont :

  • Répondre à une offre non sollicitée (SPAM, publicité, appel, fax) proposant des tarifs anormalement bas
  • Acheter un produit sur Internet auprès d’une source inconnue et/ou nouvelle
  • Acheter un produit fortement demandé et/ou en rupture d’approvisionnement.

Législation : Internet - Selon Legiscript, supprimer la politique d’anonymat des vendeurs en ligne pourrait aider à lutter contre la vente de médicaments contrefaits sur Internet

9 juin 2014 - blog.legitscript.com

D’après Legiscript, supprimer la possibilité, pour les sites marchands en ligne, d’être anonyme, pourrait améliorer la sécurité lors d’achats de médicaments sur Internet. En effet, beaucoup de pharmacies en ligne illégales masquent leurs informations afin d’échapper à de possibles enquêtes et procès. En payant 9.95$ par an, les contrefacteurs peuvent masquer leur identité en utilisant un serveur proxy par exemple.

Communication/Conférences : Sanofi remporte le Global Anti-Counterfeiting Award

Monde - 06 Juin 2014

6 juin 2014- www.gacg.org

Le 5 juin, lors de la journée mondiale anti-contrefaçon, le Groupe Sanofi remporta l’Award du Global Anti-Counterfeiting Group. Sanofi a régulièrement initié des campagnes et initiatives variées contre la contrefaçon de médicaments avec des actions diverses incluant des programmes de sensibilisation, des brochures, des campagnes de communication auprès du grand public, des synergies via des partenariats publics-privés.

Répression : Selon le ministère de la santé, 60% des médicaments contrefaits sur le marché intérieur seraient fabriqués dans le pays

Russie - 06 Juin 2014

Le 6 juin 2014 - www.primorye24.ru

En 2013, selon le ministère de la santé russe, 1103 lots de médicaments ne respectant les standards de dosage originaux auraient été retirés du marché en Russie. 60% été fabriqués sur le territoire. La plupart de ces produits proviennent d’anciennes compagnies, modernisées depuis l’ère soviétique.

Communication/Conférences : Selon Sanofi, la vente de Cialis sans ordonnance pourrait aider à lutter contre les faux médicaments

Monde - 05 Juin 2014

5 juin 2014 - www.securingindustry.com

Sanofi et Eli Lilly ont signé un accord afin de développer une version sans ordonnance du médicament contre les troubles érectiles le plus vendu au monde, Cialis. Les médicaments contre les troubles érectiles, obligatoirement fournis sur présentation d’une ordonnance, (tels que le Viagra de chez Pfizer et le Levitra du groupe Bayer/GlaxoSmithKline) sont parmi les médicaments les plus contrefaits dans le monde.

Communication/Conférences : L’agence de santé chinoise lance une nouvelle application mobile permettant de détecter et de s’informer sur les faux médicaments

Chine - 04 Juin 2014

4 juin 2014 - www.eng.sfda.gov.cn

L’agence de santé chinoise a mise au point une application Android et IPhone permettant aux consommateurs de rester informés sur l’actualité des faux médicaments et d’obtenir des informations à propos des médicaments qu’ils sont sur le point d’utiliser en entrant le numéro d’enregistrement, le nom de la compagnie ou d’autres mots clés.

Répression : Importante saisie en provenance de Chine

Espagne - 28 Mai 2014

28 mai 2014 - uk.news.yahoo.com

Les autorités espagnoles ont arrêté 13 personnes suspectées dans une affaire de contrefaçon de médicaments. Les autorités saisirent près de 420.000 médicaments contrefaits ou illicites dans les aéroports du pays. Les saisies contenaient des contraceptifs, des amincissants, des vitamines, des stéroïdes et du Viagra. Les autorités de police et douanières espagnoles donnèrent à Interpol les adresses IP de 113 sites distribuant illégalement des médicaments ou contrefaçons de médicaments.

Communication/Conférences : Opération Pangea VII

Monde - 22 Mai 2014

22 mai 2014 - ansm.sante.fr

L’opération Pangea VII a été coordonnée par Interpol, l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD), le Permanent Forum on International Pharmaceutical Crime (PFIPC) ainsi que le Head of Medecine Agencies Working Group of Enforcement Officers (HMA/WGEO) avec le soutien de l'industrie pharmaceutique. Du 13 au 20 mai 2014, dans 111 pays, les autorités de police et douanières saisirent 9.4 millions de médicaments illicites ou contrefaits. De plus, environ 11.000 sites illégaux furent fermés et 19.000 publicités effacées. L’opération cibla particulièrement les réseaux sociaux, les systèmes de paiement en ligne, les messageries Internet et centres postaux.

Communication/Conférences : Les faux médicaments et médicaments contrefaits : un enjeu de sécurité et de santé publique

Monde - 22 Mai 2014

22 mai 2014 - www.delegfrance-onu-vienne.org

Le 13 mai, les autorités françaises et l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) ont organisé à Vienne une conférence « Crime organisé et marchés illégaux de biens contrefaits et de faux médicaments – un enjeu de sécurité et de santé publique ». Ils ont conclu qu’un modèle légal contre les médicaments contrefaits est nécessaire pour aider les Etats à adapter leurs cadres législatifs face à cette menace.

Communication/Conférences : Seulement 20% d’Européens associent contrefaçon et médicaments

France - 15 Mai 2014

15 mai 2014 - Lire le Communiqué de Presse

Engagé dans la lutte contre la contrefaçon depuis de nombreuses années, Sanofi met en lumière la perception des Européens vis-à-vis de la contrefaçon de médicaments à travers une enquête réalisée auprès de 5010 personnes en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni. Selon l’enquête réalisée par happycurious pour Sanofi, seulement 20% d’Européens associent contrefaçon et medicaments.

Répression : Les autorités chinoises tirent la sonnette d’alarme à propos d’anti-cancéreux contrefaits

Chine - 09 Mai 2014

9 mai 2014 - usa.chinadaily.com.cn

La China’s food and drug authority met en garde contre l’achat de médicaments étrangers vendus en ligne. Des investigations menées dans la province de Shenzhen montrèrent que 75% des médicaments anti-cancéreux provenant de l’étranger sont contrefaits. Le prix élevé de certains médicaments sur le marché chinois est la principale raison des achats en ligne. Selon les autorités chinoises, la plupart des médicaments vendus en ligne proviennent d’Inde.

Répression : Multiplication des plaintes contre les achats de faux médicaments en ligne en Chine

Chine - 01 Mai 2014

1er mai 2014 - www.iracm.com

La plateforme en ligne de l’agence de santé chinoise a répertoriée depuis le début de l’année plus de 12 320 plaintes liées à la vente en ligne de faux médicaments et de dispositifs médicaux. Ils sont en tête de liste des plaintes déposées par les consommateurs chinois. En 2013, plus de 210 000 plaintes ont été déposées.

Législation: Des procureurs fédéraux pressent Google de s’attaquer aux pharmacies en ligne illégales.

USA - 28 Avril 2014

28 Avril 2014 - www.safemedicines.org

24 procureurs fédéraux américains sont à l’origine d’un manifeste réclamant, de la part de Google, le blocage des pharmacies en ligne illégales. Des ingénieurs de Google travaillent afin de répertorier des mots clés comme « online pharmacy » (pharmacie en ligne) ou « no prescription » (sans ordonnance) et de bloquer les sites frauduleux.

Communication/Conférences : L’Union Européenne engagée dans la contrefaçon de médicaments dans les pays en voie de développement

16 avril 2014 - www.iracm.com

Le 7 avril 2014, à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, l’Union européenne a lancé un nouveau projet visant à soutenir la lutte contre la production et le trafic de faux médicaments au Cameroun, Ghana, Jordanie, Maroc et Sénégal. En effet, ces pays sont situés le long des deux principales voies de production et de trafic de médicaments falsifiés. La Commission Européenne finance le projet à hauteur de 4 millions d’euros sur 3 ans. Ce projet vise à mettre en place des outils de lutte efficaces et un cadre juridique harmonisé.

Répression : Les analgésiques et les antibiotiques sont les médicaments les plus contrefaits en Colombie

Colombie - 14 Avril 2014

14 avril 2014 - www.adit.fr

D’après le Drug Directorate of the Surveillance Institute and Food and Drug Control (INVIMA) les analgésiques et antibiotiques sont les médicaments les plus contrefaits en Colombie. En effet, les contrefacteurs adaptent leurs trafics à la demande sur le marché de médicaments local. En mars 2014, la police de Bogota mit fin à un trafic de médicaments pédiatriques, de sirops ou de stimulants sexuels contrefaits.

Répression : Saisie record de médicaments contrefaits

France - 11 Avril 2014

11 Avril 2014 - www.lemonde.fr

2.4 millions de médicaments contrefaits furent saisis, fin février 2014, dans le port du Havre. Les produits contrefaits étaient identifiés comme étant du thé en provenance de Chine. Certaines contrefaçons ne contenaient pas d’ingrédients actifs mais du glucose. Cette saisie témoigne d’une importante hausse du trafic. La dernière saisie record en Europe était de 1.2 millions de doses de médicaments contrefaits, toujours dans le port du Havre, en mai 2013.

Législation : USA - Des membres de la chambre du commerce et des énergies appellent à un durcissement des peines à l’égard des contrefacteurs de médicaments.

USA - 09 Avril 2014

9 Avril 2014 - jama.jamanetwork.com

D’après le Federal Food, Drug, and Cosmetic Act, les contrefacteurs de médicaments s’exposent à une amende maximale de 10.000$ ou 3 ans de prison. Ces peines n'ont pas été actualisées depuis 1938. Il y a là une brèche légale d’ampleur ; les trafiquants de drogues encourent la prison à vie ou une amende d’un million de dollars. Et ce, alors que le retour sur le trafic de médicaments contrefaits peut être 10 fois plus important que celui du trafic de stupéfiants. Ainsi, la contrefaçon de médicaments est plus profitable et moins risquée pour les criminels. Mais le risque pour la santé publique est le même. Selon certaines estimations, il y aurait plus de 36.000 pharmacies en ligne illégales en activité aux USA. Une actualisation de la législation en vigueur aiderait les autorités à lutter contre ce risque majeur.

Communication/Conférences : La nécessité d’un traité international sur la contrefaçon de médicaments

2 avril 2014 - www.iracm.com

Le Global Forum on Access to Safe Medicines, se déroulant à Londres du 2 au 4 avril 2014, regroupa de nombreux acteurs de la lutte contre la contrefaçon de médicaments ; associations, douaniers, industries pharmaceutiques, médecins. Lors de ce forum, Bernard Leroy, directeur de l’IRCAM a plaidé en faveur d’un traité international sur la contrefaçon de médicaments. Une harmonisation internationale des lois et des définitions améliorerait de manière significative la lutte contre ce phénomène.

Répression : USA – Baisse des saisies de contrefaçons de médicaments.

USA - 29 Mars 2014

29 mars 2014 – www.freep.com

Malgré une hausse de 38,1% des saisies de contrefaçons aux USA, la valeur des saisies de médicaments a baissé entre 2012 et 2013.

La période 2008-2013 vit une forte hausse de la contrefaçon de médicaments aux USA. De 2012 à 2013 une première baisse de 4% de la valeur des saisies relatives à des produits pharmaceutiques et de soins aux personnes marqua un arrêt à une hausse préoccupante. De 2011 à 2013, la valeur des saisies enregistrées a diminué de 44%. L’activisme des autorités, résolues à lutter contre ce problème de santé publique, et l’augmentation des opérations de luttes mises en place par les douanes sont pour beaucoup dans cette avancée dans la lutte contre la contrefaçon de médicaments aux USA. L’Inde et la Chine sont les principaux pourvoyeurs.

Communication/Conférences : 3ème Conférence Pharmacrime du 26 au 27 mars 2014 (Lyon, France)

France - 28 Mars 2014

28 mars 2014 – www.contrefacon-riposte.info

La Conférence Pharmacrime est une initiative de l’Institut de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM), en collaboration avec la Commission Européenne. La troisième conférence Pharmacrime, se déroulant du 26 au 27 mars au siège d’Interpol à Lyon (France) finalisa un projet européen majeur dans la lutte contre la contrefaçon de médicaments.

Des experts du domaine de la santé, douaniers et policiers de 27 états membres œuvrèrent afin de renforcer l’efficacité des investigations dans les enquêtes contre le trafic de médicaments falsifiés. Un des enjeux majeurs était la standardisation des méthodes d’investigations afin de créer une harmonisation dans les méthodes de lutte contre la contrefaçon de médicaments à l’échelle européenne. Le guide opérationnel, destiné aux enquêteurs, sera diffusé dès juin 2014. Il vise en particulier la problématique de l’introduction de faux médicaments dans la chaine d’approvisionnement européenne licite.

Communication/Conférences : Résultats des Douanes 2013

France - 12 Mars 2014

12 mars 2014 - www.douane.gouv.fr

Les Douanes françaises publient le rapport d’activité 2013 : parmi les 7.6 millions de biens contrefaits saisis, 1.354.705 étaient des médicaments contrefaits. Afin de réduire les risques sur la santé publique, trois protocoles furent signés par les Douanes françaises et les représentants des professionnels de santé.

Communication/Conférences : Comment Google tente de protéger votre approvisionnement en médicaments

Etats-Unis - 05 Mars 2014

5 Mars, 2014 - Nationaljournal.com

Les pharmacies en ligne illégales sont un secteur particulièrement dangereux et insaisissable concernant le problème croissant de médicaments contrefaits.

Les principaux acteurs d'Internet, y compris Google, travaillent avec le gouvernement fédéral pour lutter contre le problème Internet. Viser à identifier et à vérifier toutes les pharmacies en ligne est quasi impossible, il faut donc se focaliser à limiter leur utilisation, en éduquant les consommateurs, en limitant leur apparition dans des recherches sur Internet, et par l'application de peines plus sévères.

Répression : En Biélorussie, nous vendons des médicaments qui sont interdits dans les pays développés.

Biélorussie - 18 Février 2014

18 février, 2014 - Health.ej.by

La Biélorussie a une des approches les plus radicales concernant le contrôle qualité des médicaments sur son territoire. Il est presque impossible d'acheter des contrefaçons dans les pharmacies biélorusses. Cependant, certains médicaments interdits dans les pays développés et considérés comme dangereux pour la santé sont vendus en Biélorussie. Les médicaments suivants sont cités: Analginum, Spazmalgon, Baralgin, Benalgin, Baralgetas, Tempalgin, Ketarolak.

Législation : Ukraine - Un nouveau système pour lutter contre la contrefaçon de médicaments.

Ukraine - 18 Février 2014

18 février 2014 – delate.info

L’Ukraine, ayant ratifiée la Convention Médicrime, s’engage de manière croissante dans la lutte contre la contrefaçon de médicaments et la distribution de médicaments expirés. Chaque emballage va recevoir un QR code indiquant la date de production, le producteur, le vendeur, la pharmacie distribuant le médicament. Le système devrait être introduit en 2017.

Communications/conférences : Lancement d’un nouveau site à destination des Etats Membres ayant ratifié la convention Medicrime

29 janvier 2014 – edqm.eu

La Direction européenne de la qualité du médicament et soins de santé (EDQM) a lancé, le 29 janvier, un site consacrée à ses publications dans le domaine des médicaments contrefaits, et des infractions similaires. Ce nouveau site propose notamment une approche stratégique et une série de mesure clés à destination des Etats membres ayant ratifié la convention du Conseil de l’Europe. Disponible en ligne, ce guide comprend une stratégie pour accompagner les autorités dans la révision de leur législation sur les médicaments, la santé publique et le droit pénal.

Répressions : 3 agences mondiales s’impliquent dans la lutte contre les contrefaçons

28 janvier 2014 – lillypad.lilly.com

Le mois dernier, 706 sites vendant des contrefaçons, y compris des produits pharmaceutiques ont été fermés, grâce à l’union de plusieurs organismes internationaux d’application de la loi. Cette grande victoire, menée dans le cadre projet Cyber Lundi, est la conséquence d’un partenariat entre les Etats-Unis et de nombreux organismes internationaux, ayant déjà conduit depuis 2010 à la fermeture de plus de 2000 sites de contrefaçon.
Le succès de cette campagne est un véritable coup de projecteur sur la lutte contre les faux médicaments, menée chaque année dans de plus en plus de pays. Et plus particulièrement dans cette tendance à la hausse du nombre de pharmacies en ligne illégales, qui chaque année vendent pour plus de 75 milliards de dollars de médicaments contrefaits.

Répressions : Turquie – Un réseau de vente de faux médicaments contre le cancer démantelé

Turquie - 16 Janvier 2014

16 janvier 2014 – turkishweekly.net

Les efforts du gouvernement turc pour stopper la vente de médicaments contrefaits ont continué le mois dernier, avec une série d’opérations menées dans neuf villes, contre un réseau accusé de vendre des faux médicaments contre le cancer. Selon la police, les marchés ciblés par ce réseau comprenaient la Turquie, les Etats-Unis, et d’autres pays. L’organisation criminelle suivait des patients atteints du cancer, et effectuait une partie de ses ventes devant des hôpitaux, l’autre partie se faisant directement par l’intermédiaire de pharmacies. Les membres de ce groupe étaient parvenus à fabriquer eux même des faux médicaments contre le cancer et la grippe, en complément des médicaments périmés qu’ils réussissaient à réemballer.

Les 95 patients dont la santé a été affectée par ses faux médicaments ont depuis porté plaintes contre les contrefacteurs.

Communication/Conférences : L'ONUDC lance une campagne de sensibilisation sur les 250 milliards de dollars générés chaque année par la contrefaçon

14 janvier 2014 – ONUDC.com

Une nouvelle campagne mondiale à l’initiative de l’ONUDC a été lance aujourd’hui afin de sensibiliser les consommateurs sur les 250 milliards de dollars découlant chaque année du trafic illicite de produits contrefaits. La campagne « Contrefaçon : Ne soutenez pas le crime organisé » - fait prendre conscience aux consommateurs que l’achat de biens contrefaits peut être une source de financement des groupes criminels organisés, met la santé et la sécurité des consommateurs en péril et suscite d’autres préoccupations éthiques et environnementales. Les médicaments frauduleux présentent également un risque sérieux pour la santé des consommateurs. L’activité criminelle en la matière est de grande ampleur : la vente de médicaments frauduleux de l’Asie de l’Est et du Pacifique à l’Asie du Sud-est et l’Afrique s’élève à elle seule à 5 milliards de dollars par an, somme considérable introduite dans l’économie illicite.

Législation : Etats-Unis – Plaidoyer de culpabilité pour importation illégale de médicaments contrefaits

Etats-Unis - 11 Janvier 2014

11 janvier 2014 – yourhoustonnews.com

Un homme de 45 ans, a plaidé coupable à une accusation de complot lié à l'importation illégale et tentative de trafic de médicaments contrefaits et d'un chef de réception et la distribution des médicaments mal étiquetés, a annoncé un procureur des Etats-Unis. D’origine pakistanaise, ce résident permanant a admis avoir conspiré pour importer illégalement jusqu’à son domicile de Houston des médicaments contrefaits mal étiquetés. Au total, ce ne sont pas moins de 3200 Viagra et 4000 Cialis contrefaits qui ont été envoyés chez lui depuis la Chine. D’après un agent spécial de la Homeland Security Investigations (HSI) ; "Cette condamnation est l’aboutissement d’un effort multi-agence pour empêcher la contrebande et la distribution de produits pharmaceutiques contrefaits à travers les frontières internationales".

Législation : Les pharmacies de préparations magistrales aux US commencent à s'inscrire auprès de la FDA

Etats-Unis - 10 Janvier 2014

10 janvier, 2014 - Reuters.com

11 pharmacies de préparations magistrales aux US commencent à s'enregistrer auprès de la Food and Drug Administration en vertu de la nouvelle législation visant à renforcer le contrôle des fabricants de médicaments sur mesure suite à une épidémie mortelle de méningite fongique liés à une pharmacie dans le Massachusetts.

Communications/Conférences : Indonésie – La BPOM s’engage à freiner la vente de médicaments en ligne

Indonésie - 09 Janvier 2014

9 janvier 2014 – thejakartapost.com

L’administration indonésienne chargée des aliments et des médicaments (BPOM) a déclaré qu’elle allait intensifier les mesures visant à freiner la vente de médicaments en ligne cette année, après avoir observé une forte hausse des ventes des faux médicaments sur internet ces trois dernières années. Pour le président de la BPOM, Roy A. Sparringa, la répression sur les ventes de faux médicaments sur internet est l’un des plus grands défis auxquels l’agence est confrontée, en raison notamment du développement rapides des technologies, et de la ténacité des vendeurs à toujours trouver de nouvelles façons de vendre leurs produits en ligne, même après la fermeture de leurs sites.

En 2013, 721 types de médicaments illégaux et contrefaits ont été vendus par l’intermédiaire de 129 sites en Indonésie, pour une valeur d’environ 450 000$ dollars.

2013

Législation : Berne veut renforcer la lutte contre la contrefaçon

Suisse - 18 Décembre 2013

18 décembre 2013 - TDG.ch

La Suisse veut intensifier sa lutte contre les produits médicaux contrefaits. Le Conseil fédéral a mis en consultation jusqu'au 2 Avril un projet de ratification de la Convention du Conseil de l'Europe pour améliorer la collaboration entre les pays et réprimer la fraude. Les adaptations de la loi devraient améliorer l'échange d'informations et les possibilités d’enquêtes criminelles. Elles visent également à clarifier la situation juridique dans le courtage de produits thérapeutiques. Cela devrait permettre d'introduire la possibilité de surveiller des emails et les communications, et l'utilisation du secret des enquêtes, de la même manière que dans la lutte contre le narco-trafic.

Communication/Conférences : La Déclaration d'Addis-Abeba soutient la lutte contre les faux médicaments en Afrique

16 décembre 2013 - Interpol.int

La première conférence régionale africaine sur la criminalité pharmaceutique (10-12 Décembre) s’est conclue avec la publication de la Déclaration d'Addis-Abeba qui reconnaît l'engagement de la région à renforcer la lutte contre les produits médicaux contrefaits et d'autres crimes pharmaceutiques. Cette conférence, organisée par INTERPOL, a réuni plus de 80 représentants d'organismes répressifs et les autorités de réglementation pharmaceutique de 20 pays africains, ainsi que des experts d'organisations internationales et du secteur privé. Les participants ont également pris part à des ateliers pour discuter des autres enjeux régionaux, y compris la lutte contre la vente illicite de médicaments, le rôle des pouvoirs publics dans la prévention de l'utilisation de médicaments contrefaits et la nécessité d'une coopération entre les agences de santé, les autorités répressives et les procureurs.

Législation : Décret sur la contrefaçon: les principales nouveautés

Italie - 13 Décembre 2013

13 décembre 2013 - QuelliCheLaFarmacia.com

Avec la directive européenne 2011/62, le gouvernement a approuvé une nouvelle réglementation sur la vente de médicaments en ligne, et un nouveau décret sur la contrefaçon, chargés de définir les nouvelles règles visant à prévenir la contrefaçon de médicaments. L’un des changements suivant l'adoption de ce décret est la création d'un registre pour l'industrie pharmaceutique, accrédité par le ministère de la Santé. Ce registre enregistrera les échanges afin de définir toute responsabilité en cas d’irrégularités. La mesure modifie également le marquage des emballages, qui seront remplacés par un nouveau système anti-contrefaçon.

Répression : La FDA met en garde contre un faux-vaccin contre la rage

Philippines - 03 Décembre 2013

10 décembre 2013 - MB-com.ph

L’administration des Etats-Unis chargée des aliments et des médicaments (FDA) a mis en garde le public contre un faux-vaccin contre la rage offert dans des établissements commerciaux, et sur Internet. La FDA et Novartis Philippines ont confirmé l’importation illégale et non enregistrée de vaccins antirabiques à base d’embryon cellulaire purifié de poulet (Rabipur) en ventes dans les cliniques et autres points de vente.

Répression : 690 noms de domaine Internet saisis en raison de pratiques frauduleuses

2 décembre 2013 - Europol.Europa.eu

2 décembre 2013 - Ice.gov

2 décembre 2013 - 7sur7.be

Europol et le Département d’enquêtes de sécurité intérieur (HSI) du Bureau de l’immigration et des douanes Américaine (ICE) ont fait équipe avec dix organismes de répression de huit pays afin de saisir des centaines de noms de domaine de site vendant illégalement en ligne des marchandises de contrefaçon à des consommateurs peu méfiants. Le centre américain ICE DPI a comptabilisé 297 noms de domaines saisis aux États-Unis. Grâce aux États membres d’Europol dont la Belgique, le Danemark, la France, la Hongrie, la Roumanie, l'Espagne et le Royaume-Uni, 393 noms de domaine ont été saisis. Cette année, des opérations ont également été menées par les douanes de Hong Kong. Les sites bloqués vendaient des articles contrefaits de marques de vêtements connues, ainsi que des médicaments contrefaits.

Communication/Conférences : Dix organisations mondiales de santé unies dans une campagne mondiale pour protéger les patients contre les médicaments contrefaits

26 novembre 2013 - PrNewswire.com

26 novembre 2013 - FightTheFakes.org

Dix partenaires représentant les professionnels de la santé, des organisations spécifiques à certaines maladies, des partenariats dans le cadre du développement des produits, des fondations, des institutions financières internationales et le secteur de la recherche pharmaceutique ont uni leurs forces pour sensibiliser sur les dangers de la contrefaçon de médicaments avec la campagne «Combattre les contrefaçons ». Dans le cadre de cette initiative, le site internet de la campagne http://www.fightthefakes.org, présente l'histoire de personnes ayant souffert des conséquences de la contrefaçon de médicaments, ainsi que ceux qui œuvrent pour mettre fin à ces pratiques criminelles, pour sensibiliser sur les dangers et les conséquences de la contrefaçon de médicaments dans nos sociétés.

Législation : Espagne - Conférence régionale "De la signature à la ratification et la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l'Europe sur la contrefaçon des produits médicaux et les infractions similaires menaçant la santé publique

Espagne - 21 Novembre 2013

21 au 22 novembre 2013 - COE.int

La conférence régionale a été organisée par le Conseil de l'Europe en partenariat avec le Ministère de la Justice d’Espagne à Madrid les 21 et 22 Novembre 2013. Les objectifs de la conférence étaient d'encourager les Etats membres à signer et ratifier la Convention; de sensibiliser les membres du parlement, les autorités répressives, les ONG, les médias et d'autres professionnels travaillant dans le domaine, de discuter des avantages et des défis de la ratification de la Convention; d'échanger les expériences, les savoir-faire et de promouvoir le travail en réseau.

Législation : Le Sénat américain appuit un projet de loi pour réglementer la composition des médicaments

Etats-Unis - 18 Novembre 2013

18 novembre 2013 - Reuters.com

22 novembre 2013 - Cen.Acs.org

27 novembre 2013 – Reuters.com

Le président Barack Obama a signé un projet de loi, connue sous le nom de “Drug QUality and Security ACt”, qui clarifie la loi concernant la composition des médicaments, et crée une nouvelle catégorie pour certaines pharmacies appelées “outsourcing facilities”. Il crée également un ensemble de standarts nationaux pour suivre les produits pharmaceutiques dans la chaîne de distribution, afin d’aider à contrecarrer l'introduction de faux médicaments dans la chaine d'approvisionnement.

Législation : France - Projet de loi pour renforcer la lutte contre la contrefaçon

France - 13 Novembre 2013

13 novembre 2013 - Senat.fr

La Commission des lois a adopté le projet de loi pour renforcer la lutte contre la contrefaçon déposée par M. Richard Yung et les membres du groupe socialiste et apparentés. Le projet de loi n'est pas une réforme de la protection des droits de propriété intellectuelle et la lutte contre la contrefaçon, mais procède à des améliorations ainsi que une harmonisation des mécanismes existants, tant en matière d'action civile qu’en matière de répression pénale, ainsi qu’au renforcement des moyens d'action des douanes.

Législation : Espagne - Le ministère de la Santé réglemente la vente en ligne de médicaments sans ordonnance

Espagne - 08 Novembre 2013

8 novembre 2013 - EuropaPress.es

Le Conseil des ministres a approuvé la proposition de la ministre de la Santé, des Services sociaux et de l'égalité, Ana Mato, sur le décret royal qui réglemente la vente en ligne de médicaments sans ordonnance au public. Les pharmacies qui sont habilités à vendre ces médicaments en ligne, présenteront sur leur site un logo commun avec un lien vers la liste des pharmacies en ligne autorisées, qui seront disponibles sur la page de l'Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS).

Communication/Conférences : France – Le Leem lance une nouvelle web-série sur Internet : "Médicaments à la maison"

France - 04 Novembre 2013

4 novembre 2013 - Leem.org

Afin de permettre au grand public d’adopter les bons réflexes avec les médicaments, le Leem (Les entreprises du Médicaments) a lancé une nouvelle web-série intitulée «Médicaments à la maison », plaçant l'internaute dans la peau d'un personnage confronté à des situations de la vie quotidienne.

Communication/Conférences : Les vendeurs de médicaments non autorisés prolifèrent sur Internet, et constituent une grave menace pour la santé publique mondiale, Rapport du NABP

1er Novembre 2013 - Nabp.net

1er Novembre 2013 - Nabp.net (PDF)

L'Association nationale des conseils de pharmaciens® (NABP) a publié aujourd'hui un rapport soulignant la menace pour la santé publique mondiale que continue de poser la vente sur Internet de médicaments non autorisés. Selon elle, la plupart des trafiquants de médicaments en ligne examinés par NABP dans les trois derniers mois offrent des produits pharmaceutiques étrangers ou des médicaments non approuvés par la Food and Drug Administration (FDA), comme près de la moitié de tous les sites illégaux que la NABP a examiné depuis 2008. Les acteurs mondiaux - y compris les organismes de réglementation, les organismes de santé publique et des entités privées - conviennent que les médicaments ne répondant pas aux garanties réglementaires nationales mettent la santé des patients en danger.

Communication/Conférences : Une nouvelle vidéo de la FDA donne des conseils pour reconnaitre les pharmacies frauduleuses

1er Novembre 2013 - DrugstoRenews.com

1er Novembre 2013 - FDA.gov

L’administration des Etats-Unis chargée des aliments et des médicaments a publié une nouvelle vidéo, qui met en garde les consommateurs contre l'achat de médicaments dans les pharmacies frauduleuses sur Internet, dans le cadre du programme de sensibilisation BesafeRx de la FDA. Gary Coody, le coordinateur de la lutte contre la fraude à la santé de la FDA, met en lumière les efforts de l'agence pour combattre les pharmacies en ligne frauduleuses, et donne des conseils pour les reconnaître.

Répression: Cartels de Médicaments

Colombie - 27 Octobre 2013

27 Octobre 2013 - Caracol.com.co

28 Octobre 2013 - InsightCrime.org

Le commerce de contrefaçon pharmaceutique en Colombie pourrait être aussi rentable que le marché illégal de drogues, selon le chef douanier de la Colombie, illustrant comment les groupes criminels organisés profitent d’un commerce global croissant évalué à des milliards de dollars. L'année dernière les autorités colombiennes ont saisi plus de cinq millions d'unités de médicaments contrefaits destinés à la revente, valant un total de plus de 2 millions de $. Les marges bénéficiaires étaient entre 500 et 1,000 pour cent, rendant ce commerce potentiellement aussi lucratif que la vente de drogues illicites.

Répression: Les autorités ont saisi près de 6 tonnes de produit falsifié à Lambayeque

Pérou - 14 Octobre 2013

14 Octobre 2013 - Andina.com.pe

Environ six tonnes de médicaments falsifiés, expirées et objet de contrebande ont été saisies jusqu'ici cette année lors de différents raids dans Lambayeque. Oscar Reluz Salazar, le Directeur exécutif de l’agence sur les Médicaments (DIREMID), a dit qu'ils ont intensifié leurs opérations et leurs interventions dans cette période contre des pharmacies clandestines, des drugstores situés à la périphérie de la ville et quelques quartiers où les médicaments sont vendus sans prescription. Il a ajouté que pendant ces opérations, des antibiotiques, des antipyrétiques et antispasmodiques ont été saisis. Il a dit que jusqu'ici cette année, 12 pharmacies ont été fermées temporairement pour des mesures de sécurité de santé pendant moins de 30 jours.

Législation: Contrefaçon de médicaments, Le Conseil de l’Europe porte la Convention Medicrime au niveau mondial

14 Octobre 2013 - NewsPress.fr

Soixante-dix participants de 32 pays venant de tous les continents, membres et observateurs du Conseil de l’Europe à la Commission de la Pharmacopea européenne se sont réunis les 16 et 17 octobre à Strasbourg pour discuter les mesures de coopération nécessaires pour permettre une rapide ratification de la Convention MEDICRIME par le plus grand nombre de pays dans le monde.

Communication/Conférences: Campagne d’information sur la vente de médicaments en ligne

France - 24 Septembre 2013

24 Septembre 2013 - MarisolTouraine.fr

Marisol Touraine, le Ministre des Affaires Sociales et la Santé, a annoncé le lancement d'une campagne de l'information sur la vente en ligne de médicaments. Elle donne des directives sur la façon d’acheter sans risque des médicaments en ligne. Diffusée en ligne, la campagne, qui vise le grand public, invite des utilisateurs à voir la liste des sites internet autorisés par le gouvernement français. Ces sites doivent être adossés à une pharmacie physique existante et adhérer à un cahier des charges strict. L'objectif est d'assurer le même niveau de qualité et la sécurité, lorsque le médicament vient d'une pharmacie en ligne ou physique.

Communication/Conférences: Conférence internationale de sensibilisation aux faux médicaments au Vietnam

Vietnam - 10 Septembre 2013

10 Septembre 2013 - IRACM.com

Une conférence de sensibilisation, en partenariat avec l'école de police criminelle du FSP Mékong au Viêt-Nam et l’IRACM, a permis la réunion d’experts et d’orateurs de la police, des douanes et de l’administration régionale de la santé publique au Viêt-Nam, Cambodge, Laos et Thaïlande. La conférence internationale s’est tenue à Hanoï, le Viêtnam et s'est concentrée sur le combat contre les faux médicaments et les menaces dans la région du Mékong.

Législation: Conférence africaine d’INTERPOL à l’unité régionale de répression du crime transnational en Algérie

Algérie - 10 Septembre 2013

10 Septembre 2013- Interpol.int

13 Septembre 2013 - GabonReview.com

La présidente d’INTERPOL, Mireille Ballestrazzi a annoncé le 10 septembre 2013, à l’ouverture de la 22eme édition de la Conférence Régionale d’Interpol à Oran (Algérie), le lancement prochain d’opérations combinées aux frontières des pays africains affectés par le trafic de contrefaçon de médicaments.

Fight the fakes

IRACM

ASOP EU